La baisse des pensions serait en fait de 1,9 % Désinformation ? [Résolu]

dubius 4 Messages postés mardi 2 janvier 2018Date d'inscription 3 janvier 2018 Dernière intervention - 3 janv. 2018 à 09:53 - Dernière réponse : cristali 12473 Messages postés samedi 1 septembre 2007Date d'inscription 25 avril 2018 Dernière intervention
- 15 févr. 2018 à 13:40
Bonjour*

selon une étude FiDroit pour Le Figaro, un retraité touchant une pension de 3000 euros par moi subira une perte de revenus de 50 euros par mois, soit 600 euros par an

Commentaire : la hausse de 1,7 % de la CSG pour les retraités concernés s'applique sur le montant brut. Donc le montant net perçu sera réduit d'environ 1,9%. Dans l'exemple donné la perte de revenu sera d'env 56 €

Question : Où est la vérité ? Merci
Afficher la suite 

11 réponses

Répondre au sujet
Poisson92100 23377 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 25 avril 2018 Dernière intervention - Modifié par Poisson92100 le 3/01/2018 à 12:32
+1
Utile
8
en réponse à votre titre "baisse de 1,7% des pension" oui c'est faux et de la désinformation


Les pensions ne baisseront pas mais les taux de cotisations changent eux
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
dubius 4 Messages postés mardi 2 janvier 2018Date d'inscription 3 janvier 2018 Dernière intervention - 3 janv. 2018 à 12:59
oui, c'est tout à fait exact et c'est ce qui est claironné urbi et orbi, sauf que j'ai écrit : "selon une étude FiDroit pour Le Figaro, un retraité touchant une pension de 3000 euros par moi subira une perte de revenus de 50 euros par mois, soit 600 euros par an"
Ce que je conteste, c'est que ce brave retraité ne subira pas une perte de revenus 50 € mais d'environ 56 € et c'est bien là où le bas blesse.
C'est normal car les 1,7% sont calculés sur le brut ... et l'effet se répercute sur le net, le ratio "net 2018/ net 2017" passant à ... 1,9% environ
Bref que les personnes concernées fassent leur petit calcul et si tout le monde est satisfait, moi aussi mais j'ai raison, désolé (on apprenait à calculer même en primaire, au milieu du siècle dernier il est vrai). Les pensions seront bien amputées de 1,9% (environ) même si ON claironne : la CSG baisse de 1,7%
BeatiSpirituPauperes > dubius 4 Messages postés mardi 2 janvier 2018Date d'inscription 3 janvier 2018 Dernière intervention - 3 janv. 2018 à 16:49
On claironne "la CSG augmente de 1,7 point" parce que c'est factuel.
A vous de l'appliquer à votre cas particulier puisque, apparemment, vous savez effectuer des divisions.
djivi38 16494 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 26 avril 2018 Dernière intervention > dubius 4 Messages postés mardi 2 janvier 2018Date d'inscription 3 janvier 2018 Dernière intervention - 14 févr. 2018 à 23:05
" et c'est bien là où le bas blesse. "

... que le BÂT blesse....
Après avoir reçu en février ma pension je confirme bien que la hausse de la CSG n'est pas de 1,7% mais de 1,85% de la pension nette.
Utilisateur anonyme - 15 févr. 2018 à 09:29
Pour être concret :
1 269.82 à 1 246.51
= 23.31/1 269.82= 1.835%
Commenter la réponse de Poisson92100
elandalous 1 Messages postés jeudi 15 février 2018Date d'inscription 15 février 2018 Dernière intervention - 15 févr. 2018 à 13:22
0
Utile
1
Apparement, pour un couple de retraités, mariés, ce n'est pas seulement le revenu brut mensuel de chacun qui est retenu mais le revenu du foyer fiscal et le quotient familial. Ce qui veut dire que si le revenu fiscal du foyer dépasse le seuil maximum fixé en fonction du quotient familial, l'augmentation de la CSG s'applique à chacune des 2 retraites, même si l'une d'entre elle est inférieure 1200€ / mois. Qui peut me confirmer ce point ?
Merci
cristali 12473 Messages postés samedi 1 septembre 2007Date d'inscription 25 avril 2018 Dernière intervention - 15 févr. 2018 à 13:40
Oui, c'est ça, puisque c'est le RFR qu'il faut prendre et non pas la retraite de chacun.
d'un autre coté, ça fait 2 parts pour un couple et non pas 1 seule.
Commenter la réponse de elandalous
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une