Licenciement abusif par directeur général parti depuis [Résolu]

Messages postés
268
Date d'inscription
mardi 6 mai 2008
Dernière intervention
14 octobre 2017
- - Dernière réponse :  Yvance77 - 5 oct. 2017 à 06:22
Bonjour,

J'étais cadre dans un établissement hôtelier depuis moins d'une année. J'avais la gestion de deux sites.
Un directeur général est arrivé, et m'a fait vivre l'enfer et deux mois plus tard, je me retrouvais licencié pour fautes graves : dont vol de caisse, détournement de fond etc...

J'ai saisi le justice pour licenciement abusif.

Or, quatre mois plus tard ce même directeur général s'est fait mettre à la porte. Car en fait c'est lui qui avait commis les faits de détournements et aussi divers faits comme harcèlement moral et sexuel. Le PDG l'a fait mettre dehors. Puis il m'a contacté en me disant qu'effectivement, j'ai été victime de cet individu.
Sans me réintégrer pour autant, car mon poste a été pourvu, ce que je peux comprendre.

Ma plainte vise, bien entendu, l'employeur, le PDG donc, mais étant donné qu'il a reconnu que je n'y suis pour rien, j'ai maintenant un peu de remords. Je lui ai demandé de l'aide pour déposer plainte contre le directeur général indélicat. Il me fournira tous les témoignages nécessaires.

Cependant, je ne sais pas si l'on peut faire un dépôt de plainte, comme ce triste individu ? Car, j'ai été traîné dans la boue, mis dehors, diffamé, et des employés ont été contraints de faire des témoignages contre moi, alors que je n'avais rien fait.

Quels conseils pouvez-vous me donner s'il vous plaît ?

Merci
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
29196
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 décembre 2018
1
Merci
Bonjour continuez contre le directeur c'est lui le responsable de employeur de cette personne et il ne vous reprend même pas

Dire « Merci » 1

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 16282 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Bonjour Tania,

Merci pour votre retour. Il a pris la peine de m'avouer qu'il a été berné par l'attitude de son DG qui était son subordonné, certes, mais berné quand même.

Il a pris la peine de me téléphoner (chose extrêmement rare) pour me dire cela (et à d'autres personnes de mon entourage).
Il souhaiterait me reprendre, dès qu'une position sera libre (pas le cas actuellement).

Vous comprenez, que le pardon peut exister et que si je m'accorde le droit à l'erreur, je peux le donner à d'autres, fussent-ils PDG d'une société. Là est le dilemne.

Car, je souhaite aussi que le DG paie pour ce qu'il m'a fait subir à moi et à ma famille, mais aussi que ce qu'il a fait subir à certaines femmes (harcèlements sexuels ce n'est pas rien) soient reconnus par la justice. Mais sur quels motifs là est la question ?

Merci encore
tania57
Messages postés
29196
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 décembre 2018
-
Mis à part accusations mensongères au commissariat je ne vois pas
dna.factory
Messages postés
17429
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 décembre 2018
-
Merci pour votre retour. Il a pris la peine de m'avouer qu'il a été berné par l'attitude de son DG qui était son subordonné, certes, mais berné quand même.
Il n’empêche qu'en tant qu'employeur il est 100% responsable.
Il souhaiterait me reprendre, dès qu'une position sera libre (pas le cas actuellement).
Sauf que le jugement annulera de toute façon votre licenciement, donc il pourrait vous reprendre dès aujourd'hui, payé à regarder des films à la maison, le résultat sera le même...

Pour moi, si l'employeur est vraiment si contrit, obtenir un arrangement à l'amiable à votre intérêt ne devrait pas être trop compliqué.

Personnellement, j'ai plutôt l'impression qu'il fait le gentil pour vous convaincre d’arrêter les prud'hommes sans conséquences pour lui.

mais aussi que ce qu'il a fait subir à certaines femmes (harcèlements sexuels ce n'est pas rien)

C'est pas votre role...
Ce sera au PDG de l'assigner en justice à son tour, et d'obtenir le remboursement des sommes qu'il a du vous (pluriel... toi + les autres qui ont subi) fournir, et éventuellement des condamnation pénales.
Bonjour

Merci pour ces éclaircissements, effectivement j'ai aussi pensé à un jeu qu'il jouerait, mais certains témoignages qu'il a apporté, m'ont fait penser le ontraire.

Mais je vais poursuivre dans votre voie.

Cordialement
Commenter la réponse de tania57
Dossier à la une