Pension vieillesse en remplacement d'une pension invalidité [Résolu]

mi1955 - 2 oct. 2017 à 15:28 - Dernière réponse : Motard92 724 Messages postés jeudi 21 avril 2016Date d'inscription 19 avril 2018 Dernière intervention
- 3 oct. 2017 à 20:00
Bonjour,

Je pourrais prendre ma retraite en janvier 2018.
J'ai le montant que je devrais percevoir de la Cpam et tous régimes confondus.
Je suis en invalidité 2 et perçois donc une pension.
Ma question, dont je n'arrive pas à avoir la réponse.

Je travaille en temps partiel thérapeutique.

Je perçois donc aussi une pension d'invalidité.

Si, j'accepte de prendre ma retraite.

Cette invalidité est donc remplacée par l'assurance vieillesse.

Là est ma question.

Dois-je comprendre que je ne percevrais que le montant de ma retraite tous régimes confondus soit 1260 euro brut.
Ou
Ma retraite tous régimes confondus+1 pension vieillesse en substitution de ma pension d'invalidité ?
Merci pour votre réponse.
Cordialement
Afficher la suite 

3 réponses

Répondre au sujet
Motard92 724 Messages postés jeudi 21 avril 2016Date d'inscription 19 avril 2018 Dernière intervention - 3 oct. 2017 à 08:33
0
Utile
1
Bonjour
Vous souhaitez savoir quoi exactement ?
Une fois en retraite vous perdez votre pension d'invalidité
MI1955 2 Messages postés mardi 14 avril 2015Date d'inscription 3 octobre 2017 Dernière intervention - 3 oct. 2017 à 17:24
Merci pour votre réponse Motard92.
Ma question est : la pension d'invalidité est-elle remplacée par une autre somme dite pension vieillesse en plus du montant de ma retraite?
Cordialement.
..
Commenter la réponse de Motard92
Motard92 724 Messages postés jeudi 21 avril 2016Date d'inscription 19 avril 2018 Dernière intervention - Modifié par Motard92 le 3/10/2017 à 20:45
0
Utile
En tant que pensionner catégorie 2 vous serez automatiquement en retraite pour inaptitude, cette retraite sera automatiquement a taux plein
Voici se que dit leur site :

La retraite après une pension d'invalidité

Votre pension d'invalidité prend fin lorsque vous atteignez votre âge légal de départ à la retraite.
Elle est remplacée par la retraite au titre de l'inaptitude au travail.
Celle-ci débute le premier jour du mois suivant cet âge légal ou dès que vous atteignez cet âge si vous êtes né le 1er du mois.
Votre invalidité vous dispense de la procédure médicale de reconnaissance de l'inaptitude au travail.

La substitution de la pension d'invalidité à la retraite pour inaptitude au travail est automatique, sauf si vous exercez une activité professionnelle.

Dans tous les cas, n'oubliez pas de déposer une demande de retraite auprès de votre caisse régionale pour bénéficier de votre retraite pour inaptitude au travail.

Si vous exercez une activité professionnelle et ne demandez pas votre retraite à l'âge légal, vous pouvez continuer à bénéficier de votre pension d'invalidité jusqu'à :

la cessation de votre activité professionnelle ;
ou, au plus tard, l'âge légal nécessaire pour obtenir une retraite au taux maximum.

Lorsque vous bénéficiez de votre retraite, votre pension d'invalidité ne vous est plus payée.


Et ceci :

La retraite pour inaptitude au travail

La retraite au titre de l'inaptitude au travail vous permet d'obtenir une retraite au taux maximum de 50 % dès l’âge légal de départ à la retraite quel que soit votre nombre de trimestres.
Les conditions

L'inaptitude au travail doit être reconnue par le médecin-conseil de la caisse qui attribue la retraite.
Vous devez joindre un dossier médical à votre demande de retraite.
Demandez ce dossier à votre caisse de retraite.

Certaines personnes sont considérées inaptes au travail et ne sont pas soumises au contrôle médical.

Le point de départ est toujours fixé le premier jour d'un mois.
Il ne peut pas se situer avant :

la date de votre demande ;
l’âge légal de départ à la retraite ;
la date de reconnaissance de l'inaptitude au travail.

Si vous n'êtes pas reconnu inapte au travail par le service médical, vous pouvez :

soit maintenir votre demande et obtenir une retraite à un taux réduit (décote) ;
soit refuser votre retraite et déposer une nouvelle demande plus tard.

La majoration tierce personne

Vous avez recours à une aide constante pour effectuer les actes ordinaires de la vie ?
Sous certaines conditions, une majoration pour tierce personne peut vous être attribuée.


Le handicap et l’inaptitude
-------------------------
https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home/salaries/mes-droits-selon-de-mon-parcours/handicap-inaptitude.html
Commenter la réponse de Motard92
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une