Mi temps therapeutique,indemnites en cas licenciement

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 13 septembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
13 septembre 2017
-
Messages postés
40617
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
24 février 2021
-
bonjour
je suis salariée depuis 1998 dans un etablissement bancaire HSBC en tant que cadre superieur

Je suis en arrêt maladie depuis 4 mois et devrais reprendre à mi temps thérapeutique.
mes questions sont les suivantes,car l entreprise est en pleine restructuration:

-combien de temps puis je rester en mi temps thérapeutique ,si le psy et médecine du travail sont d 'accord
- l entreprise peut elle me degrader financièrement ou refuser ce mi temps,serais je payer à 100%
-peuvent ils me licencier ,pour cause d arret de travail
je suis prise en charge à 100% en maladie ld depuis 1 mois par la securite sociale a la demande du psychiatre

-puis je si je ne parviens pas a travailler bénéficier d'une pension d invalidite et dans quel cas??

MERCI BCP pour votre aide precieuse
A voir également:

1 réponse

Messages postés
40617
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
24 février 2021
13 515
Bonjour,

quelques informations générales :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F144

https://droit-finances.commentcamarche.com/faq/8326-mi-temps-therapeutique-demarches-et-droits-du-salarie

Un employeur peut refuser un mi-temps thérapeutique, un employeur peut licencier un employé pendant un arrêt maladie s'il estime que l'arrêt de travial perturbe l'entreprise.

Pour bénéficier d'une pension d'invalidité, il faudrait que vous soyez reconnue comme invalide, ce qui, dans l'immédiat, est loin d'être le cas.
Merci pour votre réponse..cependant vous n êtes pas aptecas juger mon état ...ce sont les médecins qui sont habilités je crois
Messages postés
40617
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
24 février 2021
13 515
"cependant vous n êtes pas aptecas juger mon état"

je n'ai jamais dit le contraire mais si vous parlez de mi-temps thérapeutique, c'est bien que l'invalidité n'est pas à l'ordre du jour.