Prolongement de préavis [Résolu]

Eole83 - 21 juil. 2017 à 13:16 - Dernière réponse :  Eole83
- 24 juil. 2017 à 15:10
Bonjour,
Dans notre lettre de préavis, nous avons demandé à rallonger de 15 jours, afin de terminer un contrat de Travail. Sous combien de temps, le propriétaire doit-il nous donner une réponse ? Doit-elle être écrite ? Merci.
Afficher la suite 

Votre réponse

10 réponses

Meilleure réponse
Poisson92100 23751 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 20 juin 2018 Dernière intervention - Modifié par Poisson92100 le 21/07/2017 à 13:49
1
Merci
Bonjour
Pas très clair...

Vous aviez donné congé pour une date donnée et avez changé d'avis ?

Un préavis une fois déposé ne se modifie pas donc pas de réponse = refus de la modif.

Merci Poisson92100 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14514 internautes ce mois-ci

djivi38 18538 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 6 juillet 2018 Dernière intervention - 21 juil. 2017 à 14:24
.../... ou peut-être courrier non reçu car bailleur en vacances ???
Mon bail tacitement reconductible se termine le 10 Août. Nous souhaitons déménager le 25 Août. Nous avons demandé par écrit, à quitter le logement "quelques jours" après le 10 Août (car n'avions pas encore la date exacte).
Pas de réponse écrite à ce jour, et La Mairie (qui est le bailleur, m'annonce oralement , lors d'une visite de l'appartement, que c'est refusé "vous ne le saviez pas ? La secrétaire ne vous l'a pas dit ?..." Est-ce légal s'il n'y a pas de refus écrit ? Merci
djivi38 18538 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 6 juillet 2018 Dernière intervention > Eole83 - 21 juil. 2017 à 17:20
bonjour,

il est tout à fait possible d'indiquer dans son courrier de congé une date de départ postérieure à la date de fin du préavis... MAIS il faut qu'il y ait une date PRÉCISE : "quelques jours", ça ne veut rien dire ! Combien ? 3 jours ? 4 ou 8 ?
Un bailleur ne peut pas accepter un congé sans date précise de départ.

Cdt.
D'accord, donc si je comprends bien, je peux refaire ma lettre en indiquant que mon départ est fixé au 25 Août ?
Comme nous sommes le 21 juillet et qu'il faut un préavis de 1 mois concernant une réintégration Mairie, je suis dans les temps.
Mais est-ce que cela peut être refusé ? Merci encore.
djivi38 18538 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 6 juillet 2018 Dernière intervention > Eole83 - 21 juil. 2017 à 18:23
voir :
http://www.conso.net/content/location-vide-duree-du-contrat-conge-preavis-fin-de-location

« 5 - QUESTIONS DIVERSES
Peut-on revenir sur un congé donné ?
Non, le congé met fin au contrat et ne peut être rétracté qu’avec l’accord exprès du bailleur. Le fait pour l’occupant de ne pas pouvoir partir à la date prévue et de rester dans les lieux avec l’accord tacite du bailleur ne lui fait pas retrouver son statut de locataire. »


Un 2° congé envoyé avec le justificatif du motif de préavis réduit annule un 1° congé avec préavis de 3 mois, mais votre cas n'est pas un cas de préavis réduit... à moins que vous habitiez en zone tendue (dans ce cas, pas besoin de justificatif, seule la nomination du motif suffit) ou qu'une autre raison de votre situation soit un cas de préavis :
http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/323-preavis-de-location-resiliation-du-bail

Cdt.
Commenter la réponse de Poisson92100
Poisson92100 23751 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 20 juin 2018 Dernière intervention - 24 juil. 2017 à 10:41
0
Merci
refaite vite avant le 25/7
C'est fait, merci pour les réponses. Préavis d'un mois, car réintégration fonctionnaire, ça devrait être considere comme 1 mutation...
Poisson92100 23751 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 20 juin 2018 Dernière intervention > Eole83 - 24 juil. 2017 à 13:47
et mettez bien le justificatif dans le courrier
Oui, c'est bon aussi, merci encore !
Commenter la réponse de Poisson92100
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une