Pension alimentaire et divorce [Résolu]

rachel392 - 14 juil. 2017 à 07:21 - Dernière réponse :  rachel392
- 16 juil. 2017 à 10:56
Bonjour,

Nous avons divorcé en mai 2016, avons deux enfants, nous sommes en garde réduite : il a les enfants le dimanche soir jusqu'au mardi matin et 1 we sur deux, il me verse une pension alimentaire de 55 € par mois pour les deux;

1) La grande est en internat depuis septembre dernier et il me dit qu'il ne devrait plus me verser de pension pour elle, est ce exact? nous avons décidé tous les deux qu'elle soit la bas et nous payons la moitié chacun les frais scolaires.

2) Sur le jugement, il est noté qu'il prenait en charge les frais de cantine de la grande qui était au collège à ce moment là, et je prenais en charge ceux de ma deuxième fille, en primaire (entrée au collège depuis).
Il payait depuis la rentrée la cantine de la deuxième, j'ai du payer la troisième trimestre car il refuse de le faire depuis.
Sur le jugement il est noté "le partage par moitié des dépenses liées aux frais de scolarité, activités extra scolaires et voyages scolaires, sous réserve que ces postes de dépenses aient été décidés d'un commun accord".

3) Dernier point, a t'il le droit de réclamer la moitié de l'allocation rentrée scolaire, il souhaite que ce soit moi qui paye les fournitures des deux?
il est noté sur le jugement "les époux ont convenu que les deux enfants mineures seront socialement rattachés à la mère et fiscalement au père"

Par avance merci de votre aide
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

sophiag 37851 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 1 janvier 2018 Dernière intervention - 14 juil. 2017 à 21:32
0
Merci
Bonsoir
Actuellement, vous continuez d'appliquer le jugement et pour l'allocation de rentrée scolaire, vous n'avez rien à lui verser puisque le jugement ne le dit pas
Commenter la réponse de sophiag
0
Merci
merci pour votre réponse
Commenter la réponse de rachel392
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une