Quel bail de courte durée pour une profession de santé

Mumulamurene 4 Messages postés jeudi 13 juillet 2017Date d'inscription 15 juillet 2017 Dernière intervention - 13 juil. 2017 à 05:44 - Dernière réponse : Mumulamurene 4 Messages postés jeudi 13 juillet 2017Date d'inscription 15 juillet 2017 Dernière intervention
- 15 juil. 2017 à 04:47
Bonjour,
Je suis propriétaire d'un local par le biais d'une SCI, loué à des professionnels de santé (professions libérales). Je souhaiterais faire un premier bail de 2 ans, qui sera par la suite transformé en bail professionnel classique. Est-i possible de faire un bail professionnel précaire? Un bail commercial dérogatoire? Est-ce qu'un bail commercial dérogatoire est compatible avec une profession libérale de santé? Merci mille fois de votre aide.
Muriel.
Afficher la suite 

4 réponses

Répondre au sujet
Mumulamurene 4 Messages postés jeudi 13 juillet 2017Date d'inscription 15 juillet 2017 Dernière intervention - 15 juil. 2017 à 04:47
0
Utile
Bonjour, je suis surprise du laconisme des réponses...êtes vous un robot?
Si ce n'est pas le cas pouvez vous me donner des détails?(pourquoi les 2 options que j'envisageais ne sont pas possibles? et surtout s'il existe d'autres alternatives?)
En vous remerciant, bien cordialement.
Commenter la réponse de Mumulamurene
-1
Utile
2
Bonjour
Réponse négative. le bail professionnel doit être conclu pour une durée d'au moins six ans.
Mumulamurene 4 Messages postés jeudi 13 juillet 2017Date d'inscription 15 juillet 2017 Dernière intervention - 14 juil. 2017 à 15:10
Bonjour,
merci pour votre réponse, dans ce cas, puis-je utiliser le bail commercial dérogatoire pour un professionnel de santé?
Ou existe-il une autre formule pour un bail de 2 ans?
;; > Mumulamurene 4 Messages postés jeudi 13 juillet 2017Date d'inscription 15 juillet 2017 Dernière intervention - 14 juil. 2017 à 15:34
Bonjour
Réponse négative
Commenter la réponse de ;;
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une