Hébergement ou bail verbal ?

Signaler
Messages postés
68
Date d'inscription
dimanche 6 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juillet 2017
-
Messages postés
43659
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 décembre 2021
-
Bonjour,

j'ai rejoins une colocation en mai 2015, le bail du logement ayant déjà été rempli par les deux autres locataires qui y habité et vu qu'il n'y avait pas de place dessus pour ajouter un troisième, j'avais proposé de rester en tant que personne héberger mais je payer autant que les deux autres, c'était des amis donc j'ai pas trop chercher à chipoter la dessus.

Ma première quittance de loyer indique que le montant de mon loyer est de 200€.

Au fil du temps la vie dans la maison a commencé à ce dégradé, une personne est parti en août 2016 et on est resté à deux dans le logement.

Petit à petit la personne avec qui j'habitais à commencer à prendre avantage du fait qu'il avait son nom sur le bail et moi pas en me menaçant de m'expulser dès que je n'étais pas d'accord avec lui sur quoi que ce soit, par exemple les meubles de l'appartement étaient ses propriétés et je ne pouvais m'en servir que si il m'en donnait la permission ou encore il avait le droit de salir l'appartement comme il le voulait mais étant donné qu'il est chez lui et pas moi si il trouvait la moindre petite chose qui lui déplaisait il me faisait un scandale et me forcé à nettoyer sous la minute sous peine de me mettre à la porte.

tout récemment, en mai 2017 il a invité une nouvelle personne pour rejoindre la "colocation", le mois n'était même pas terminé qu'il indiqué à cette personne qu'elle devra quitter les lieux d'ici la fin du mois car il avait besoin d'espace pour stocker les meubles de son futur logement, elle veut bien se porter témoin du fait que le gars prétendait être le seul locataire et qu'on était simplement héberger.

Plus encore je retrouve tout plein de mes affaires cachés dans sa chambre ou dans son linges sales : J'ai retrouvé des caleçons, des rasoirs, des t-shirts, des serviettes, et autres. On c'est même disputer récemment car soit disant le ventilateur que j'ai acheté lui appartiendrait car je l'aurais oublié dans le salon qui est son espace à lui.

Finalement j'en ai eu marre et j'ai demandé à quitter le logement pour le mois d’août 2017 et j'ai déjà trouvé un nouveau logement où partir mais aujourd'hui il vient me dire comme quoi j'aurais un bail verbal comme quoi j'aurais le même statut de colocataire que lui et que donc pour partir il faudra que j'attende septembre car c'est la date pour laquelle il a donné un préavis et que j'aurais à payé la moitié du loyer ( soit 300€ ) plutôt que les 200€ convenu avec la propriétaire à mon arrivé dans ce logement alors que c'est lui qui a chassé le dernier locataire car il avait besoin de place pour ces meubles.

Que puis je faire pour m'en sortir ? Suis je obligé de payé les 300€ ? J'ai lu qu'avec un bail verbal il n'est pas possible de révisé le prix du loyer et la somme qui m'avait été fixé de payé est de 200€ donc est ce que je ne suis forcé de payé que 200€ ou est ce que étant donné que nous sommes passé de 3 colocataires à 2 est ce que je dois payé la moitié de ce que le troisième colocataire payé élevant le prix à 300 ?

Merci pour toute réponse fournie !

PS : soit dit en passant je n'ai jamais toucher d'APL pour ce logement, ni d'aide, pas déposé de dépôt de garanti, ni donner de garant.

1 réponse

Messages postés
43659
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 décembre 2021
12 248
bonsoir,

" Ma première quittance de loyer indique que le montant de mon loyer est de 200€. "
Qui vous a remis cette 1° quittance ?
La propriétaire qui a convenu avec vous un loyer de 200€ ?

--> Si oui, vous avez bien un bail oral avec la propriétaire, et, comme tout locataire, vous pouvez donner votre congé à votre bailleur, à tout moment, quand vous voulez.
--> Votre co locataire n'a ni le droit de vous délivrer des quittances ni celui de vous empêcher de donner votre congé à votre bailleur : ça ne le regarde pas.

Le préavis pour un meublé est de 1 mois et démarre, jour pour jour, à la réception par votre bailleur de votre courrier R+AR (dont vous gardez précieusement copie & récépissés). On est en période de vacances, ne tardez pas à envoyer votre courrier R+AR de congé, quitte à préciser la date de votre départ qui vous convient (mais pas avant mi-août, vu qu'on est déjà le 11 juillet, qu'au + tôt vous allez envoyer votre courrier demain le 12 et le 14 c'est férié).
Vous resterez redevable de votre loyer de 200 € jusqu'à la fin de votre préavis, sauf si relocation entretemps (= si votre bailleur loue la chambre que vous occupiez à quelqu'un d'autre).

Vous pouvez également remettre à votre bailleur en main propre votre courrier de congé contre signatures (prévoyez 2 exemplaires strictement identiques et datés du jour de la remise en main propre) : le préavis démarrera le jour des signatures.

CDT.

--
Messages postés
68
Date d'inscription
dimanche 6 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juillet 2017
>
Messages postés
43659
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 décembre 2021

J'avais du retard pour payé le mois de juin, donc j'ai payé le moi de juin et juillet d'un coup ce mois ci pour 600€ au lieu de 400€ car il m'avait mit la pression comme quoi il y aurait des répercussions si je payé pas 300€ par mois au lieu de 200€.
Messages postés
43659
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 décembre 2021
12 248 >
Messages postés
68
Date d'inscription
dimanche 6 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juillet 2017

donc, vous avez fait un virement à votre bailleur de 600€ : ce qui représente 3 mois de loyer (juin, juillet et août) puisque votre loyer est de 200 € (ce n'est pas à votre colocataire à décider des tarifs), à moins que vous ayez conclu un autre accord avec votre bailleur...

Envoyez paître votre co locataire et surtout, arrêtez de le mettre au courant de vos intentions !

Vous pouvez donc rester jusqu'à fin août, et si vous voulez quitter le logement avant le 31 août (par exemple le 20), précisez-le dans votre courrier (ou dans votre congé remis en main propre) et normalement, le bailleur devrait vous rembourser au prorata (= 71 € : 200/31*11); partant le 20 août, vous ne devez que 20/31° du loyer, soit 129 €.



CDT.
Messages postés
68
Date d'inscription
dimanche 6 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juillet 2017
>
Messages postés
43659
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 décembre 2021

C'est parfait ! Je vous remercie énormément pour ces informations, et non le seul prix que j'ai convenu avec le propriétaire est celui de 200€ à mon entré donc tout est en règle il me semble, et oui je ne mettrais plus au courant mon colocataire de quoi que ce soit, j'ai appris ma leçon ! Merci encore et je vous souhaite de passer une bonne soirée !
Messages postés
43659
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 décembre 2021
12 248 >
Messages postés
68
Date d'inscription
dimanche 6 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juillet 2017

OK.
Envoyez dès demain votre congé avec la date que vous souhaitez pour quitter le logement, ou, si c'est possible, remettez votre congé à votre bailleur en main propre, vous gagnerez du temps et surtout, vous serez sûr que votre congé a bien été reçu à temps.
Bonne continuation.
Messages postés
68
Date d'inscription
dimanche 6 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juillet 2017

Aussi pour répondre à votre question, oui la quittance provient de la propriétaire et est la quittance de loyer pour mon premier mois où j'ai vécu dans l'appartement, le prix indiqué pour le loyer y avait été fixer à 200€