Charges d eau trop elevees

floriana04 203 Messages postés samedi 30 janvier 2010Date d'inscription 19 novembre 2017 Dernière intervention - 19 juin 2017 à 17:18 - Dernière réponse :  joël
- 19 juin 2017 à 17:38
Bonjour,

Je suis propriétaire d un T3 dans une copropriété de 11 logements
Je vie seul
Il y a 3 propriétaires ( 2 familles de 5 et moi) et le reste sont des locataires vivant à 2 maximum
Le probleme et que ces 2 familles sont de gros consommateurs d eau (piscine qu il remplissent plusieurs fois durant l été)
Hors LES charges ou l eau est incluse sont calculées par tantièmes mais ces deux familles font montées la répartition (par leur consommation) du coût de l eau
Apres recherche depuis qu ils sont arrivés la consommation d eau en terme de volume a été multiplié par 4
Chaque appart est équipé d un compteur et j ai demandé lors de l ag de sortir la consommation d eau des charges
Ces 2 familles s y opposent et LES propriétaires qui louent sont loin de ces conciderations puisque c est LES locataires qui paient
Que peUt on faire?
Merci
Afficher la suite 

2 réponses

Répondre au sujet
Poisson92100 23267 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 19 avril 2018 Dernière intervention - 19 juin 2017 à 17:25
0
Utile
l'eau est forcement payé comme le RdC le dit...soit vous payés soit vous faite changez la règle en AG
Commenter la réponse de Poisson92100
-1
Utile
Bonjour,

N'y a-t-il pas une régularisation annuelle qui tient compte de la conso réelle d'eau relevée aux compteurs ?

Il faudrait voir le syndic et lui expliquer que vous payez une provision très forte par rapport à votre conso d'eau, et qu'il modifie cela en demandant des provisions à chaque copropriétaire qui tiennent compte de la conso de l'année précédente, ceci en raison de la création de piscines chez les autres copropriétaires alors que vous, vous n'en avez pas.

Cela a peut-être été prévu de demander des provisions suivant les tantièmes, mais à l'époque, il n'y avait pas les piscines qui changent la donne.
Commenter la réponse de joël
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une