Mes droits [Résolu]

olivia - 22 avril 2017 à 15:04 - Dernière réponse :  olivia
- 22 avril 2017 à 15:41
Bonjour actuellement je suis benificiere du rsa et je commence juste un emplois a 20 heures semaines. Je souhaite m installer avec mon ami qui percois un smic et est en cdi .si nous nous declarons ensemble vais je perdre mon rsa ?
Afficher la suite 

4 réponses

Répondre au sujet
Cleopotamine 2664 Messages postés dimanche 9 décembre 2012Date d'inscription 10 avril 2018 Dernière intervention - Modifié par Cleopotamine le 22/04/2017 à 15:16
+1
Utile
Bonjour,

Vu que les revenus de votre ami sont pris en compte et que vous travaillez vous n'aurez certainement plus droit au RSA.

Même si vous êtes seule,votre RSA ne sera certainement pas reconduit.

Peut être la prime d'activité faites une simulation.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de Cleopotamine
doris33 39898 Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscriptionContributeurStatut 14 janvier 2018 Dernière intervention - 22 avril 2017 à 15:07
+1
Utile
Bonjour,

oui, dès que vous vivrez avec votre petit ami, à partir du moment où il travaille et perçoit un smic, vous ne pourrez plus percevoir de RSA. Par contre, vous aurez probablement droit à la prime d'activité pour votre couple.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de doris33
doris33 39898 Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscriptionContributeurStatut 14 janvier 2018 Dernière intervention - 22 avril 2017 à 15:31
+1
Utile
1
Bonjour,

voici votre réponse "

onjour, merci de votre reponse mais mon ami
Touche 1131euro et moi en contrat Q.U.I de 2 ans je percois 720 euros sachant que mon ami a a sa charge 1 enfant"

Donc vous dépassez largement le montant du RSA couple avec un enfant, donc pas de droit RSA.

Merci de rester sur ce post et de ne pas ouvrir d'autres messages -:))
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Merci beaucoup de m avoir consacrée de votre temp ceci ma vraiment
Commenter la réponse de doris33
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une