Revalorisation taux ipp

24150
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 12 avril 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
13 avril 2017
- 12 avril 2017 à 23:08
rosieres1
Messages postés
5094
Date d'inscription
samedi 11 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juin 2022
- 13 avril 2017 à 10:11
Au mois de février 1983, j'ai eu sur mon lieu de travail, un accident.
Mon taux d'I. P. P. est de 53 %.
Avec beaucoup de difficultés et un poste aménagé, j'ai pu reprendre une activité professionnelle au sein de l'entreprise.
N'ayant plus les capacités physiques nécessaires pour assumer mon travail, j'ai dû quitter mon emploi fin aout 2014, sans passer par la médecine du travail.
Je perçois actuellement l'allocation des travailleurs de l'amiante, jusqu'à l'âge de ma retraite, mais avec une baisse de salaire importante, des problèmes financiers.
Mon état de santé continu de se dégrader au point que mes souffrances m'empêchent de marcher, de conduire dans de bonnes conditions, le tout ayant  une incidence sur mon moral et vie de famille.
Avec l'avis de mon médecin traitant, j'ai rencontré un spécialiste des articulations, qui n'a pas de solution viable, selon ses dires mon état continuera à se dégrader, jusqu'à ne plus pouvoir marcher du tout.
J'ai demandé au médecin de la c.p.a.m, la reconnaissance d'invalidité à 100 %, mais celui-ci me l'a toujours refusé.
Je ne sais plus à qui m'adresser pour faire les démarches qui me permettraient de faire reconnaître mon réel handicap.
Quelles éventuelles solutions s'offres à moi ?
Merci pour vos réponses
Cordialement
 

3 réponses

rosieres1
Messages postés
5094
Date d'inscription
samedi 11 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juin 2022
3 121
13 avril 2017 à 09:02
bonjour,
Si les problèmes de santé que vous rencontrez actuellement constituent une aggravation des séquelles de votre AT de 1983, votre médecin traitant peut vous prescrire une rechute avec aggravation du taux d'IPP.
0