Separation avec 2 enfants et non mariés [Résolu]

veronique111 3 Messages postés lundi 27 mars 2017Date d'inscription 28 mars 2017 Dernière intervention - 28 mars 2017 à 00:04 - Dernière réponse : sophiag 37931 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 8 juillet 2018 Dernière intervention
- 28 mars 2017 à 23:07
Bonjour,
Je souhaiterais savoir la démarche à suivre concernant la légalisation d'une séparation. Je suis française ainsi que mes enfants vivant en Espagne. Mon conjoint nous a quitté et les enfants sont avec moi. Lui a été diagnostiqué récemment Bipolaire. Il est retourné s'installer en France. J'aurais besoin de savoir si je dois valider ma séparation auprès des instutions françaises ou espagnoles. Qu'en est il du droit de visite vu sa bipolarité ? Et comment puis je savoir ce qu'il doit verser comme pension alimentaire pour les enfants mineurs? Quel type de droit de visite aurait il ? Nous avons acheté un appartement en commun en Espagne il y a quelques années. Sa participation de prêt immobilier mensuelle sera inclus dans la pension alimentaire ou pas ?
Merci d'avance pour vos informations et conseils pouvant m'aider à éclaircir mes doutes.
Afficher la suite 

Votre réponse

8 réponses

sophiag 37931 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 8 juillet 2018 Dernière intervention - 28 mars 2017 à 00:08
0
Merci
Bonsoir
Etant résidente en Espagne, c'est donc de la compétence des tribunaux Espagnoles !

Si vous n'envisagez pas de revenir en France, vous n'avez aucun intérêt à faire votre divorce en France

Monsieur devra se déplacer pour les audiences et pour le partage et la pension, à voir avec votre avocat
djivi38 18600 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 8 juillet 2018 Dernière intervention > sophiag 37931 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 8 juillet 2018 Dernière intervention - 28 mars 2017 à 00:50
bonsoir,
le texte parle de "conjoint" mais le titre dit "non mariés"... si non mariés, pas de divorce, non ?

CDT.
sophiag 37931 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 8 juillet 2018 Dernière intervention > djivi38 18600 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 8 juillet 2018 Dernière intervention - 28 mars 2017 à 01:11
Bonsoir djivi

Comme j'ai parlé de divorce, Véronique aurait du me contredire à ce moment la!
Mais il est bien de demander quand meme la précision
Cordialement
djivi38 18600 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 8 juillet 2018 Dernière intervention > sophiag 37931 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 8 juillet 2018 Dernière intervention - 28 mars 2017 à 01:18
Attendons la précision...!
CDT.
veronique111 3 Messages postés lundi 27 mars 2017Date d'inscription 28 mars 2017 Dernière intervention > djivi38 18600 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 8 juillet 2018 Dernière intervention - 28 mars 2017 à 22:59
Bonsoir,

Effectivement nous ne sommes pas mariés, 20 ans de vie commune sans PACS ni quoi que ce soit. Ce qu'il souhaite c'est que le droit de visite soit stipulé par écrit. Mon inquiétude c'est sa bipolarité. Je souhaiterais également savoir ce dont il doit verser comme pension alimentaire pour les enfants. Comment devons nous gérer le prêt en cours que nous avons concernant l'achat de cet appartement que nous ne souhaitons pas vendre normalement.
Cordialement
sophiag 37931 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 8 juillet 2018 Dernière intervention > veronique111 3 Messages postés lundi 27 mars 2017Date d'inscription 28 mars 2017 Dernière intervention - 28 mars 2017 à 23:07
Ne connaissant pas la législation Espagnole sur les couples non mariés avec liquidation de votre patrimoine immobilier, je vous conseille de vous rapprochez d'un avocat
En effet, il devra vous verser une pension alimentaire
Commenter la réponse de sophiag
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une