Récidive de conduite sans permis

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 27 mars 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
27 mars 2017
-
Messages postés
88
Date d'inscription
jeudi 11 août 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
5 novembre 2018
-
Bonjour, je me permets de vous poser une question ici, je vous explique la situation, je me suis fait arrêter le 25 novembre2016, lors de mon contrôle l'on ma signifié que je n'étais plus détenteur du permis de conduire ( annulation administrative) et que j'avais une alcoolémie légère (pas un délit) mais qui engendrer un retrait de 6 points de permis de conduire, je suis alors surpris d'apprendre que je n'ai plus de permis car, je n'ai jamais reçu la fameuse lettre 48i, qui apparemment à était retourner signé a la préfecture, hors je ne l'ai jamais reçu, bref passons, les policiers m'indique donc mon annulation puis photo empreinte etc... puis je repart sans information du commissariat, ayant besoin de conduire pour mon travail ( vrp) il me prend la brillante idée de conduire la semaine d'après ( idiot que je suis) évidemment les mêmes agent de police me croise donc et marréte Je suis donc reconduit au commissariat pour récidive de conduite sans permis car pour la 1er infractions, il considéré déjà que je conduisait sans permis malgré le faite que je n'étais pas au courant, bref cela fait déjà plusieurs mois que mon dossier à était transmis au tgi de ma commune, la première arrestation à était jugé, j'attends le retour de la deuxième infractions depuis maintenant 4 mois et toujours pas de nouvelles : ma question et la suivante :
combien de temps peut prendre le jugement de la deuxième infractions, quelle sanctions je risque à votre avis, et comment puis-je me défendre au mieux sans avocat sachant que mes employeurs sont prêt à faire un courrier au juge pour m'appuyer ? Merci d'avance
Fin de la discussion

2 réponses

Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 27 mars 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
27 mars 2017

j ai envoyé un mail au procureur aujourd'hui pour en savoir plus .


A l'attention de Mr le Procureur de la République .



Le 27 mars 2017



Monsieur le Procureur,

Sur le conseil du personnel du TGI ce jour je me permets de vous envoyer ce mail dans le but d'obtenir des informations concernant mon dossier, n°

En effet, depuis ce jour je n'ai pas de retour précis quant au devenir de mon dossier, de mon permis et cela a des conséquences sur ma vie quotidienne/professionnelle.

Je suis VRP au sein de l'agence immobilière LC Immobilier de la rue ...... Mes employeurs ont accepté de me garder lorsque j'ai été contrôlé par la police pour "défaut de permis" mais cela nuit gravement à mes déplacements quotidiens puisque sans permis je n'utilise plus mon véhicule et pour mes rendez-vous de visite du lundi au samedi j'ai dû investir dans un scooter, seul moyen de me déplacer, d'assurer des rendez-vous et donc de conserver mon travail....pour l'instant.

J'ai contacté plusieurs fois l'accueil du TGI mais à ce jour je suis toujours dans l'attente que mon dossier soit étudié, traité et aboutisse sur une sanction avec pour conséquence ou non de repasser l'intégralité de mon permis B.

Conscient de la masse de dossiers que vous avez à traiter, je fais appel à votre bienveillance pour m'informer de la suite que vous donnerez à mon dossier. Mes employeurs attendent aussi cette décision car je ne peux assurer au mieux mes fonctions de VRP sans permis ni véhicule sécurisé; Le maintien de mon poste en étant dépendant.

Dans l'attente de votre retour je vous prie de bien vouloir recevoir Monsieur le Procureur de la République l'expression de mes sentiments les meilleurs.
Messages postés
88
Date d'inscription
jeudi 11 août 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
5 novembre 2018
6
bonjour le mieux et d essayer de téléphone pour à voire de renseignements sur votre dossier mais le mieux pour ce défendre faut prendre un n avocat vue que vous été en récidive
Dossier à la une