Durée de préavis : agent de maitrise ou non [Résolu]

Rowo - 3 févr. 2017 à 14:04 - Dernière réponse : LiseBdx 443 Messages postés lundi 30 janvier 2017Date d'inscription 24 octobre 2017 Dernière intervention
- 3 févr. 2017 à 14:37
Bonjour,

Je projette de démissionner, mais je ne suis pas sure de la durée de mon préavis.

Je suis en CDI depuis 1 an et 7 mois.
Coefficient 155
Convention collective fruits et légumes expédition et exportation
Sur ma fiche de paie il n'est pas mentionné si je suis agent de maitrise ou non. Sur mon statut professionnelle il est noté : employé.

J'étais pourtant persuadée d'être agent de maitrise.
Ce statut fait varié le préavis.

¨Pourriez-vous m'aider à u voir plus clair?

Merci d'avance
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

LiseBdx 443 Messages postés lundi 30 janvier 2017Date d'inscription 24 octobre 2017 Dernière intervention - 3 févr. 2017 à 14:30
0
Merci
Bonjour,

On ne retrouve le coefficient 155 que dans le statut d'employé.

Dans votre convention il est indiqué :
"1. En cas de rupture du contrat de travail, sauf cas de faute grave ou lourde, un préavis est dû par la partie qui prend l'initiative de la rupture.

La durée de ce préavis est fixée :

- en vertu des usages si le salarié compte moins de six mois d'ancienneté ;

- à un mois, s'il compte entre six mois et moins de deux ans d'ancienneté ;

- à deux mois, si le salarié compte au moins deux ans d'ancienneté"

De part votre ancienneté, vous êtes donc soumis à un préavis d'un mois?

Cdt,
Merci Lise Bdx,

J'étais persuadée d'être agent de maitrise mais j'ai du confondre avec mon emploi précédent ( ou c'était d'ailleurs bien stipulé "agent de maitrise" sur la fiche de paie).

Je suis donc bien à 1 mois au vu de mon ancienneté.

Merci grandement.
LiseBdx 443 Messages postés lundi 30 janvier 2017Date d'inscription 24 octobre 2017 Dernière intervention - 3 févr. 2017 à 14:37
De rien - bonne journée et n'oubliez pas de mettre le statut en résolue.
Commenter la réponse de LiseBdx
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une