Lettre de désistement d'héritage

Signaler
-
Messages postés
79240
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 septembre 2020
-
Bonjour,
Je souhaite avoir des exemples de lettres de désistement d'héritage. Après la mort de mon père, il nous a laissé la maison alors entre nous les 5 sœurs nous avons des différents opinions. Certaines sœurs néné veulent pas participer aux dépenses. Et à l'héritage. Alors que dois-je faire dans ce cas.

6 réponses

Je vous fais observer cependant que la question de sandra ne porte pas sur le code civil.


Bonsoir

Je pense que Doris n'a pas besoin de vos observations. Elle sait de quoi elle parle.
Par contre vous vous feriez bien de ne plus répondre à des sujets que vous ne maîtrisez pas.
Salutations.
Messages postés
40071
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
30 août 2020
12 308
Bonjour,

quelques informations générales :

https://droit-finances.commentcamarche.com/contents/1066-renoncer-a-un-heritage-procedure-et-consequences


Si vous avez déjà accepté l'héritage, par exemple, en prenant des objets dans le bien hérité, il est trop tard pour refuser l'héritage.
Messages postés
79240
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 septembre 2020
11 489
"les droits de succession sont avant tout régis par le code civil, " : qui a dit le contraire ?

"C'est vraient chercher querelle pour rien. " : quelle querelle ?
On demande juste, pour Sandra, une information juridique précise avec une référence précise à un article de Loi précis.

Malheureusement, on attend toujours !
Messages postés
79240
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 septembre 2020
11 489
"C'est les articles 756 et suivants", : non.

Une fois encore, ils sont tous ...

.... ici (il faut penser à cliquer sur le texte en bleu ...) >>> https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idArticle=LEGIARTI000006431085&idSectionTA=LEGISCTA000006165517&cidTexte=LEGITEXT000006070721&dateTexte=20161031

"dsl, je n'ai + le bon." : et pourquoi ça ne nous étonne même pas ?

"Ce qui compte c'est la justesse de la réponse et son adaptation à la personne qui consulte." : aaaaaaaaaaaah mais tout à fait !
Maiiiiiiiiiiiiiis absolument !
On est absolument d'accord ! Bravo !

Ce qu'il nous faudrait maintenant, c'est un exemple concret qui illustre ce principe....


Non, vous pouvez vous rétracter dans certaines conditions.
Messages postés
79240
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 septembre 2020
11 489
Merci de bien vouloir préciser le détail de ces "certaines conditions" et les références juridiques figurant à cet égard dans les textes applicables en France, notamment dans le code Civil.

Il semblerait que cela serait très utile à Sandra.
Utilisateur anonyme
C'est les articles 756 et suivants, dsl, je n'ai + le bon.

Ce qui copte cest la justesse de la réponse et son adaptation à la personne qui consulte.

Bonjour,

Il s'agit des articles 756 et suivants du code civil.

Elle peut se rétracter si les autres n'ont pas accepté officielleent.

D'après sandra, c'est le cas, les 5 cohéritières ayant des points de vue différents.
Utilisateur anonyme
Je vous fais observer cependant que la question de sandra ne porte pas sur le code civil.
Messages postés
79240
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 septembre 2020
11 489
Les voici, les articles en question ...

.... >>> https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idArticle=LEGIARTI000006431085&idSectionTA=LEGISCTA000006165517&cidTexte=LEGITEXT000006070721&dateTexte=20161031

Merci de pointer celui qui est applicable au cas qui nous concerne ici.

"la question de sandra ne porte pas sur le code civil. " : non, en effet, elle porte sur une affaire de succession.
Utilisateur anonyme >
Messages postés
79240
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 septembre 2020

Bonjour,

C'est vraient chercher querelle pour rien.

J'ai pratiqué dans ce secteur : les droits de succession sont avant tout régis par le code civil, donc, votre petite pique vaut tripette.

Deux : je répondais à la question de Ben.
Dossier à la une