Habilitation familiale et vente d'une maison

Signaler
-
Messages postés
40103
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 octobre 2020
-
Bonjour,
Mon père est en EHPAD, et souffre de démence sénile. Nous sommes en indivision, mon père ma soeur et moi sur la maison qu'il habitait, suite au décès de ma mère en 1989. Mon père possède le quart le quart en pleine propriété, et les trois quart en usufruit. Cela signifie que nous possédons ma soeur et moi chacune les trois quarts. Nous souhaitons vendre la maison, car nous ne pouvons plus en effectuer l'entretien étant chacune à + de 700 kms. Par ailleurs mon père ne peut plus supporter les frais liés à cet entretien, car l'Ehpad ayant augmenté, et sa pension non....de même que nos propres pensions, nous sommes retraitées toutes les deux.
J'ai fait un dossier d'habilitation familiale. Pourrons-nous vendre la maison dans ces conditions ?

3 réponses

Messages postés
40103
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 octobre 2020
12 566
Bonjour,

un merci par avance aurait été apprécié -:))

Pour la vente, il vous faudra l'accord du juge des tutelles.


Je vous conseille de vérifier les parts respectives, votre père n'est-il pas propriétaire à part entière de la moitié du bien moitié à laquelle s'est rajouté la part reçue au décès de votre mère ?
J'aurais dû en effet remercier par avance, pardonnez moi. Je me suis par ailleurs mal exprimée : bien sur mon père possède en effet la moitié de la maison, plus 1/4 de la moitié restante, et ma sœur et moi avons les 3/4 de cette moitié restante, à la suite du décès de ma mère. Dois je plutôt demander une tutelle plutôt qu'une habilitation familiale ? Merci d'avance.
Messages postés
40103
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 octobre 2020
12 566
"Dois je plutôt demander une tutelle plutôt qu'une habilitation familiale ? "

personnellement, je pense que oui, mais les procédures sont un peu plus longues. Mais là, vous êtes partis pour de nombreux mois, entre la mise sous tutelle (ou habilitation familiale) et la demande d'accord du juge du tutelles pour la vente.
Dossier à la une