Litige avec client

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 26 août 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
26 août 2016
-
 mochk -
bonjour
je viens vers vous pour avoir des conseils suite à litige avec mon client
je suis artisan dans le btp. j'ai établi un devis signé bon pour accord pour des travaux pour un début de chantier au 20/06 pour une durée de 45jrs. Suite à la période pluvieuse fin juin et à l'ajout de travaux par mon client, le délai de livraison du chantier s'en est trouvé prolongé.
j'ai été en congé pour la période du 04/08 au 24/08 après en avoir informé mon client mi juillet. de retour ce 24/08, je reçois un recommandé de sa part me stipulant que le chantier est arrêté et inachevé et qu'il mets terme au contrat nous liant pour non respect du délai de livraison en faisant référence à l'article l114-1 du code de la consommation, alors qu'il a attendu que je sois en vacance pour rompre notre contrat
il fait état de malfaçons alors que le chantier n'est pas fini et me refuse l'accès au chantier.
de plus il me demande des dommages suite au préjudice subit à hauteur de l'acompte qu'il a versé, et me menace si je ne paie pas sous 2semaines de poursuites judiciaires.

s'il vous plait, je ne sais plus quoi et ai besoin de votre aide précieuse sur ce que je dois faire pensant que je sois dans mon droit

2 réponses

Messages postés
23
Date d'inscription
dimanche 1 mai 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
7 mai 2017
3
Bonjour Mochk,

A vous lire,si votre client a un devis avec une date de début de travaux ainsi que sa durée, en l’occurrence début au 20.06 pour une durée de 45jrs, il est un peu normal qu'il pète un plomb quand rien n'est fait au 24.08.
Votre client se moque de vos vacances et cela est normal!!
Sur les devis, il est préférable d'indiquer le numéro de la semaine ou vous allez débuter les travaux..( semaine 27 par ex) et stipuler (sauf cas de force majeure ou intempérie).
Dans votre cas , rapprochez-vous de votre client et trouvez vite un arrangement car il est dans son droit.

Cordialement
bonjour

rien n'est fait est un grand mot. j'en suis au trois quarts des travaux. je l'ai prévenu de mon congé et ne s'y est pas opposé au vu du chantier.
de plus au cour du chantier il m'as rajouté des travaux donc qui ont prolongé la durée de réalisation.
est il dans son droit d'avoir attendu que je m'absente pour rompre notre contrat.
il connaissait l'état d'avancement du chantier avant mon départ et ce qu'il restait à faire.
de quel droit me réclame t il le remboursement de certaines somme sans en passer par une autorité compétente.

merci de votre réponse