Vente d'un local commercial occupé par une banque [Résolu]

Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 17 mai 2016
Dernière intervention
8 juin 2016
- - Dernière réponse :  Eric - 25 déc. 2016 à 08:19
Bonjour,
je suis propriétaire d'un local commercial que je loue à une banque. En cas de vente de ce local, après l' avoir proposé au locataire et après son refus, quelles sont les conditions de vente ?
Merci dela réponse
A.KANIEKI
Afficher la suite 

Votre réponse

5 réponses

Meilleure réponse
1
Merci
Bonsoir,
Merci pour la rapidité des réponses. Elle m'éclairent bien
ALIPEL

Dire « Merci » 1

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 24834 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de ALIPEL
Messages postés
20
Date d'inscription
mardi 22 mars 2016
Dernière intervention
9 juin 2016
2
0
Merci
Bonjour,

Vous avez demandé par écrit à la banque qui loue actuellement votre local ?

Vous pouvez le mettre en vente, toutefois lorsque une offre d'achat vous sera proposée, vous allez devoir la communiquer par écrit, à votre locataire (la banque) car elle bénéficie d'un droit de préemption.

Si elle ne veut toujours pas acheter, vous pouvez accepter l'offre qui aura été faite par un tiers sans avoir de problème avec la banque.

Bonne journée
Commenter la réponse de jumoloben
Messages postés
24841
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Dernière intervention
21 janvier 2019
4939
0
Merci
La loi Pinel de 2014 a introduit un droit de préemption au profit du locataire commercial
Vous pouvez maintenant vendre librement à tout prix supérieur ou égal
Si vous baissez le prix il faudra re notifier au locataire
Commenter la réponse de Poisson92100
Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 10 juin 2016
Dernière intervention
10 juin 2016
0
Merci
Bonjour,
Je suis investisseur particulier et intéressé par votre vente.
Merci de me contacter par mail ddkw@orange.fr
Cordialement.
Duong
Commenter la réponse de ddkworld
0
Merci
L'achat des murs m'intéresse.
***@***
Bien à vous.
Commenter la réponse de Eric
Dossier à la une