Rupture conventionnel et depression

Signaler
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 28 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
9 mars 2016
-
Messages postés
21337
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
30 août 2021
-
bonjour, je suis en dépression depuis 3 mois après avoir révélé par mail a ma hiérarchie des problèmes au sein de mon service et et avec mon chef de service qui me parle très mal, surcharge travail, manque d’hygiène, j'ai subi, un confrontation a 4 , j'ai était lapidé et tout ce retourner contre moi. Ma hiérarchie, m' a proposé une rupture conventionnelle pour se débarrasser de moi. C'était de son initiative, pour ne pas avoir un licenciement, qui serait un licenciement abusif, malheureusement, j'ai accepté, arrêt maladie pour dépression, incapable de réfléchir a cause des médicaments, je suis obligée d'aller voir un psychiatre pour qu'il m'aide car j'ai surtout un profond dégout, désorienter, dégouter, balayer comme une merde et tout ce qui va avec la dépression. Puis je aller au Prud'homme pour refaire qualifier cette rupture en licenciement abusif.Merci de m'aider.
A voir également:

1 réponse

Messages postés
18654
Date d'inscription
vendredi 12 novembre 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
27 août 2016
1 913
hello

il ne faudrait pas que vous y alliez seule ! prenez contact avec un syndicat !

avez vous songé à vous rapprocher de la médecine du travail ?

bonne soirée !
Messages postés
18654
Date d'inscription
vendredi 12 novembre 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
27 août 2016
1 913 >
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 28 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
9 mars 2016

avez vous songé à chercher du travail et à démissionner ?

parfois c'est un bon remède ! plutôt que de continuer à sombrer dans la dépression !
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 28 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
9 mars 2016

Comme je vous le disez j'ai signe une rupture conventionnelle et je me demandai si je pouvez la refaire qualifier en licenciement abusif auprès des Prud'hommes.
Démission ! Et perdre tout, son amour propre ces droits, ...... Et avoir un sentiment de s' être fait dépouillé intellectuellement, et tout et tout , je ne veux pas me laisser faire je suis une victime....
Messages postés
18654
Date d'inscription
vendredi 12 novembre 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
27 août 2016
1 913 >
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 28 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
9 mars 2016

oups désolée ! j'avais pas compris que vous l'aviez signé !

a vous de voir si vous avez envie de continuer (peut être pour pas grand chose) ou alors de tourner la page ! et d'aller de l'avant !
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 28 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
9 mars 2016

C'est pas grave, merci de m'avoir répondu quand même, c'est gentil, mais je cherche une réponse a ma question, si je peux refaire qualifier ma rupture en licenciemment abusif, vu que je n'était pas en état et que je ne suis toujours pas...
Messages postés
21337
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
30 août 2021
9 287
Sincèrement, j'en doute...
Pour la simple bonne raison que si vous n'êtes pas 'en état', comment envisagez vous de vous battre au prud'hommes ?

enregistrement qui dit lors de la confrontation ou ma direction dit vouloir me faire cette rupture pour ce débarrasser de moi
En quoi est-ce une preuve ?
Tout le monde sait que la rupture conventionnelle est là pour se débarrasser des employés contre lesquels un dossier pour licenciement serait compliqué/risqué (et non pas quand l'employé veut partir de l'entreprise tout en touchant le chômage, ce que semblent penser beaucoup d'employés).

Il faut apporter des preuves que l'entreprise ait abusé de vous, et vous ait forcé à accepter cette rupture conventionnelle contre votre gré, que ce soit par mensonge, violence ou chantage.

Vous réalisez aussi que si la rupture est requalifié en licenciement abusif, votre employeur vous réembauchera ?
Et que vous serez obligé de retourner au travail ?
Vous êtes sure que c'est ce que vous voulez ?

A noter aussi que si on reconnait que vous avez signé cette rupture conventionnelle sans être responsable de vos actes, alors un juge pourrait ordonner une Curatelle.
Nommer une personne qui aura pour mission de valider chacun de vos actes et chacune de vos dépenses, car vous aurez été reconnu comme inapte à prendre les décisions vous même.
Vous parlez de perte d'amour propre... je sais pas ce qui est le pire.

Démission ! Et perdre tout, son amour propre ces droits, ...... Et avoir un sentiment de s' être fait dépouillé intellectuellement, et tout et tout
Lors de ma dernière démission, j'ai bénéficié d'une augmentation de +50%.
J'ai pas eu l'impression d'avoir tout perdu.
C'est même plutôt mon ancienne entreprise qui s'est retrouvé dans la merde à devoir me retrouver un remplaçant en urgence.