Abandon de poste

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 26 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
27 février 2016
-
Messages postés
40919
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 janvier 2022
-
Bonjour,
depuis 3 ans je suis embauchée en cdi dans une société qui me propose, suite au départ d'une collègue, un poste de responsable d'un service avec augmentation.
Aujourd'hui je suis enceinte de 3 mois et à la suite de mon congé maternité ( environ mi novembre) je souhaitais effectuer un abandon de poste.
Si j'accepte la promotion, que je pars en congé mat, et que j effectue un abandon de poste, qu'est ce que je risque? Est ce que mon patron peut se retourner contre moi en justice? Et est ce vraiment 2 mois maximum pour être licencié même si l employeur tarde à envoyer le courrier?

1 réponse

Messages postés
40919
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 janvier 2022
14 740
Bonjour,

un merci par avance aurait été apprécié -:))

Un abandon de poste est rarement une bonne idée, l'employeur peut vous laisser de nombreux mois avec des bulletins de salaire à Zéro (qui seront pris en compte le jour où il finira peut-être par vous licencier), vous ne pourrez ni travailler ailleurs ni percevoir le chômage.

Un exemple parmi tant d'autres :

https://droit-finances.commentcamarche.com/forum/affich-6973417-abandon-de-poste

Cordialement
Messages postés
40919
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 janvier 2022
14 740
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 26 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
27 février 2016

Effectivement la réponse apportée fait un peu peur et la décision n'est pas à prendre à la légère.
L'abandon de poste est tellement rependu aujourd'hui que les risques sont méconnus.
merci de m avoir éclairé
Messages postés
40919
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 janvier 2022
14 740
Je vous en prie.