Velux cassé pendant une location

Signaler
-
Messages postés
5184
Date d'inscription
vendredi 20 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
3 avril 2016
-
Bonjour,

La dernière fois, je ferme le velux et crac, le portant en bois du velux casse. Je n'ai pas forcé et il n'y avait pas de problèmes avant.

Le propriétaire me dit de demander à mon assurance pour couvrir les réparations mais d'après ce que j'ai vu sur internet, ce n'est pas au locataire de payer ce genre de dégâts, surtout que je pense que c'est dû à la vétusté du velux.

Alors qui paye et que faire dans ce cas ?

Merci d'avance :)

1 réponse

Messages postés
5184
Date d'inscription
vendredi 20 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
3 avril 2016
1 253
bonjour

Le propriétaire me dit de demander à mon assurance pour couvrir les réparations 

il y a de très fortes probabilités pour que votre assureur n'intervienne pas (si votre responsabilité est engagée): lisez ce qui est garanti au titre de votre RC en qualité d'occupant vis à vis des biens loués.

d'après ce que j'ai vu sur internet, ce n'est pas au locataire de payer ce genre de dégâts, surtout que je pense que c'est dû à la vétusté du velux. 

il ne suffit pas de le penser; il vous faut le prouver (la charge de la preuve vous incombe).
faute de cette preuve ou de l'existence d'un autre cas d'exonération, il vous appartiendra de subir et d'honorer le recours correspondant.

Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 13 août 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
13 août 2015

Quelle est la procédure à suivre dans mon cas du coup ?
Messages postés
5184
Date d'inscription
vendredi 20 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
3 avril 2016
1 253 >
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 13 août 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
13 août 2015

demander un devis de réparation (en passant par le siège social de la marque, elle pourra vous indiquer un installateur dans votre coin) et en fonction de la cause trouvée, ou pas, la prendre en charge ou adresser le devis à votre bailleur.