Demission Emploi suisse, chomage en france

- - Dernière réponse : louloupupuce
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 25 mars 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mars 2019
- 25 mars 2019 à 13:13
Bonjour,

Je suis Francaise j'habite en suisse depuis bientot 2 ans. J'ai demissionne de mon ancien travail et je touche le chomage suisse depuis ce mois ci, apres une periode de carence suite a ma demission.
J'etais venue en Suisse ayant accepte un CDI et j'ai donc du demissioner d'un emploi CDI effectue pendant d'1 an et 8 mois en France.
Je souhaite rentrer en France pour trouver du travail (car je cherche depuis ma periode de preavis, donc deja 5 mois sans success). Ma conseilliere RAV me propose le transfert de mes droits durant 3 mois.
Que se passe t-il si je ne trouve pas de travail durant cette periode et souhaite rester en france? Puis-je basculer completement et toucher le chomage francais malgre ma demission en suisse?
Dois-je faire la demande d'un formulaire U2 aupres de mon ancien employeur?

Je vous remercie d'avance pour votre aide!
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Messages postés
9030
Date d'inscription
mercredi 4 juin 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
16 avril 2019
2973
0
Merci
Bonsoir,

Si vous avez démissionné de votre propre propre volonté, cela m'étonnerait que le chomage français vous prenne en charge.
Le chomage est pris en charge par le pays de résidence.
Commenter la réponse de ginto5
Messages postés
569
Date d'inscription
dimanche 31 janvier 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
11 mars 2019
297
0
Merci
Bonsoir,
Situation toujours compliquée lorsqu'il s'agit de gérer les droits entre deux pays.
Le U2 doit être demandé à votre conseillère orp et non pas à l'employeur.
Comme indiqué, il vous permet de toucher les droits suisses pendant 3 mois en cherchant un emploi en France à la condition de satisfaire les critères de Pôle emploi mis en place pour la recherche.
Si vous ne revenez pas en Suisse avant l'expiration des 3 mois, vous perdez le droit à l'indemnisation !
Pour transférer les droits suisses auprès de Pôle emploi, il faut demander, à votre ex employeur, de remplir l'attestation de l'employeur international et ensuite, vous procurer le document U1 en remettant ladite attestation auprès d'une caisse de chômage suisse... par ex. Unia....
Pour avoir le droit de vous inscrire auprès de Pôle emploi, vous devrez avoir retravaillé au min une journée sans démission...
Et c'est ici que les problèmes apparaissent!
L'indemnisation est désormais calculée sur le salaire français et pas sur le salaire suisse.
Par contre, la durée tiendra compte de l'emploi suisse toutefois diminuée des périodes déjà indemnisées... y compris les périodes eventuelles du U2.
Attendez-vous à essuyer un refus d'indemnisation à cause de la démission, pôle emploi décrétant, à tort, que vous n'y avez pas droit.
Or, si vous avez des droits ouverts en Suisse en vertu de la législation régissant votre contrat de travail, pôle emploi ne peut argumenter en vertu de leur propre règlement.. Pôle emploi a été débouté en cours de cassation notamment pour ces motifs.
Bref, attendez-vous à quelques problèmes !
Cordialement
Commenter la réponse de mike0638
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 25 mars 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mars 2019
0
Merci
Autre question,

Une fois le U1 déposé au pôle emploi (France), est-ce que celui-ci contacte la caisse de chômage suisse (Unia) pour vérifier les informations?

Cordialement
Commenter la réponse de louloupupuce
Dossier à la une