Prelevement rejeté sur compte approvisionné

sg17 - 15 juin 2015 à 10:12 - Dernière réponse : jnje 1 Messages postés dimanche 6 mai 2018Date d'inscription 6 mai 2018 Dernière intervention
- 6 mai 2018 à 01:06
Bonjour,
Je faisait confiance a ma banque et surtout sachant que mon compte était créditeur au moment du prélèvement.
J'ai eu la surprise de recevoir une facture d'impayé de la part du creancier sur ce dit prélèvement sur 2 ans.
Oui après cette histoire je suis plus assidu sur mes relevé de compte. Mais comme les 1er prélèvement été exécuter sans problème je ne m'en suis plus soucier.
J'ai vérifié et j'ai bien mon compte en positif avant et après 7 jours au moment du passage du prélèvement.
Ai-je un recours pour que la banque prenne en charge une partie de la facture.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
François - 15 juin 2015 à 11:24
1
Merci
Avant tout il est nécessaire de reconstituer soigneusement les soldes au jour de la présentation et de la prise de décision s'il y a eu nécessité d'examen.
A priori je ne crois pas trop aux rejets pour défaut de provision sur un compte provisionné.
Un prélèvement présenté sur un compte provisionne ne tilte pas et est débité automatiquement.

Merci François 1

a aidé 14938 internautes ce mois-ci

jnje 1 Messages postés dimanche 6 mai 2018Date d'inscription 6 mai 2018 Dernière intervention - 6 mai 2018 à 01:06
Bonjour Francois,
C'est faux , car vendredi ma banque ( Boursorama ) , m'a refusé un prelevement des impots pour la TVA ( le compte était crédité de beaucoup plus de la somme a retiré et de plus , je leurs avais envoyé un sepa 3 mois avant signé ).
Leurs motif est que je ne leur avait pas signalé que j'étais un LMNP , ce que je trouve de totalement illegal ., et evidement comptent me prelever 20 € de frais !!!!!
Je dois avouer , que je pense ecrire a L'AFUB , car la situation est ubuesque et en plus c'est moi qui trinque alors que c'est mon argent !!!!
Cordialement
Jerome
Commenter la réponse de François
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une