Avis sur droit de visite des grands parents

Signaler
Messages postés
10
Date d'inscription
jeudi 16 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
18 avril 2015
-
Messages postés
10
Date d'inscription
jeudi 16 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
18 avril 2015
-
Bonjour a tous,

Par avance merci a ceux qui aurons l'amabilité d'éclairer ma lanterne.

D'abord, commençons par une photographie de la situation.

La grand mère de mon fils, qui n'as jamais lever le petit doigt pour lui, meme pas un courrier, un coup de fil, ou ne serait-ce une attention, nous a mis devant le JAF pour application du 371-4 (qui au passage n'as pas de decret d'application).
Je me permet de précisé que ce n'est pas un droit de visite des Grand parents, comme je peux trop souvent le lire, mais un droit de l'enfant a voir ces ascendants, ce qui est, je pense fondamentalement différent. Bref.

En première instance nous avons gain de cause, la situation conflictuelle est retenue, la "plaignante" déboutée. J'ai le droit alors, a un joli "de toute façon j'ai l'AJ, je ne paie rien, je fait appel", d'ailleurs on as démontrer qu'elle avait les ressources suffisante pour ne pas en bénéficier, mais c'est a se demander qui vérifie quoi.

Donc, suite des péripétie, en appel...Et là, l'aliénation du 371-4 dans toute sa splendeur. Malgré les pièces constatées par Huissier, et retenue en première instance, la juge d'Appel balaie tout d'un revers de main.

Les deux avocats que nous avons consulter pour la suite ont assez "halluciner" sur ce balayage de preuves, surtout qu'en face, c'est une déclaration du Mari et de la fille, comme partie pris...Mais bon, un droit de visite est donner.

La première visite ce passe, et là c'est le drame, grosse pression sur l'enfant, elle pose des question sur nous a cette enfant, et ne s'interesse pas a lui, tous ce qu'elle veux c'est savoir tout sur notre sphere familiale. L'enfant lui demande "pourquoi on l'oblige a la voir"? Réponse laconique, "tu n'as pas le choix"

Elle resteras le reste de son temps de visite assise a coter de lui sans mot dire.

Mon enfant est complétement perturbé de cette situation, on a était obliger de l'emmener chez un pédo-psy, qui a constater le danger de la situation. mon fils ne s'alimente que très peu depuis

Nous allons entamer une requète pour attaquer le droit de visite, mais un écueil se dresse...La prochaine visite de l'ascendant...J'ai peur que mon enfant ne supporte qu'au plus mal cette entrevue, mais je veux etre respectueux de la loi, que faire?

Est-ce que une seule "non-présentation" de l'enfant au motif d'un danger grave pour sa santé, jouerais en notre défaveur?

D'ailleurs non n'avons pas eu pour l'instant la notification par Huissier du jugement d'appel, la partie adverse peux t'elle porter plainte pour non présentation sans cette notification?

Excusez moi pour toutes ces questions, mais on es perdu dans tous cela, et on vois notre enfant "déperir".

Il n'ya plus de rire raisonnant dans la maison, et ma femme frole la depression...

Merci par avance...
A voir également:

2 réponses

Messages postés
38407
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
8 216
Bonjour
Et quel age a votre fils ?
(je répondrais à vos questions après)
Messages postés
38407
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
8 216
Oui, je voulais voir, mais attention, ne partez pas si vite en conclusion, il n'y a vraiment pas d'age, tout dépend des raisons et circonstances.

En effet, si vous n'entes pas censer etre au courant de la nouvelle décision officiellement, vous pouvez gagner un peu de temps, mais à quoi bon !!!

Elle a eu combien en droit de visite par mois ?

Le rapport de la pédo psy est t'il fait ?
Que dit votre avocat sur votre recours ?
Vous parliez de re saisir le JAF , mais quand ?

Car vous sortez d'un appel, la suite logique est la cassation.
Cela ne passera pas inaperçu que c'est juste après l'appel
Il faut un fait nouveau assez important pour demander un référé, je ne vois que cela dans l'immédiat, mais surtout pas de non présentation d'enfant qui jouerait en votre défaveur car les juges n'apprécient pas qu'on ne respectent pas leur décision
Messages postés
10
Date d'inscription
jeudi 16 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
18 avril 2015
1
"mais a quoi bon" Pour montrer le plus possible, via des attestations d'expert, les dégats causés par cette présentation forcée.

Elle a eu une visite par mois, mais "progressif", rien qu'a l'idée que notre fils parte dormir la bas, j'en suis malade.

Je n'ai pas le rapport du pédo psy sous la main, mais oui il est fait.
Notre avocat pense qu'en mettant le plus d'attestation de tiers, de notre coté c'est "jouable".
Saisir le JAF en référé...Le fait nouveau c'est l'état psy du a cette rencontre...On va pas arguer que c'est dans son interet quand meme? Ou alors c'est que je n'ai pas compris le 371-4.

" mais surtout pas de non présentation d'enfant qui jouerait en votre défaveur car les juges n'apprécient pas qu'on ne respectent pas leur décision"

Là et bien la difficulté dans laquelle on se trouve...
Messages postés
38407
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
8 216
Alors, le rapport psy est forcement un rapport qui est pris comme un rapport de complaisance,mais cela vous donnerait alors l'occasion de demander un rapport d'expert choisit par le tribunal.
Egalement, à demander une enquête sociale en rapportant ce qui se passe chez la grand mère .
Je ne cherche pas à etre indiscrète, mais j'ai besoin de bien planter le tableau, donc d'éléments complémentaires

C'est la grand mère paternelle ou maternelle ?
Quels ont été les raisons de votre refus et ses arguments à elle ?
Car c'est la dessus qu'on peut réfléchir

S'opposer pour s'opposer peut etre pris par le juge comme une volonté de ne pas permettre à l'enfant (justement le droit de l'enfant) de construire une relation avec ses ascendants (je ne donne pas mon avis, je vous décris une analyse neutre ).

Que compte faire votre avocat ? Vous n'avez pas répondu à ma question
A vous lire

PS
Elle a combien de temps une fois par mois ? Un week end , une semaine ?

Elle habite loin de chez vous ?
Messages postés
10
Date d'inscription
jeudi 16 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
18 avril 2015
1
Excusez moi, mes nos messages se "croisent".
"Alors, le rapport psy est forcement un rapport qui est pris comme un rapport de complaisance"
Alors pour la petite histoire, mon fils a était, dès ces crises d'angoisses et d'insomnies, il en a meme refait pipi au lit c'est pour dire...Chez son pédiatre, c'est celui ci qui nous a dit d'aller voir un pédo psy, ce que l'on a fait. L'enquète sociale a était proposé par le parquet en première instance mais non retenu. Grand mère paternelle.
Concernant les raisons du refus j'aimerais vous en faire part en MP, on ne sait jamais qui viens sur le woueb ;)
"S'opposer pour s'opposer peut etre pris par le juge comme une volonté de ne pas permettre à l'enfant " je ne m'oppose pas pour m'opposer, mon fils c'est le jour et la nuit depuis sa visite, meme sa maitresse est venu a nous pour nous interroger, meme a l'école ça ne va pas.
L'avocat compte faire un référé.
Visite progressive, je vous l'est indiquer en MP :)
Distance, 80 km.
Messages postés
38407
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
8 216
Oui, c'est ce dont j'avais pensé, un référé me semble adapté, avec attestation de la maîtresse, de la pédo psy, éventuellement, du voisinage qui le connait, de sa nourrice si il en a une , du pédiatre
Mettre en avant aussi ce qui se passe chez la grand mère, cela me semble important.
ok pour le privée, racontez moi donc les raisons
.
Messages postés
10
Date d'inscription
jeudi 16 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
18 avril 2015
1
J'ai oublier, concernant la cassation, c'est "niet" du fait que la motivation est constitué sur la lecture "basique" du 371-4 et donc pas de défaut de droit.

"Cela ne passera pas inaperçu que c'est juste après l'appel "
J'entend bien, mais moi c'est la santé de l'enfant que je vois...
Messages postés
38407
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
8 216
Alors, ne prenez pas mal ce que je vais vous dire
Il y a aussi les cas ou l''enfant vit mal ces rencontres parce que les parents font en sorte que l'enfant soit en conflit de loyauté (donc, en langage simple, montage de tète contre le grand parent) (je ne dis pas que c'est votre cas, justement, c'est ce qu'il faut démontrer)

Donc, forcement , de votre point de vue et à juste titre, vous le voyez se dégrader, mais pour la justice, il lui faut des éléments à charge contre la grand mere pour pouvoir déclarer que c'est elle la nuisance et non vous qui faites obstacles à ces visites

Sinon, pourriez vous me donner le passage sur le jugement ou est établit le droit de visite et hébergement , tel que écrit pour savoir à qui revient la charge de venir prendre l'enfant et de le ramener?
Messages postés
10
Date d'inscription
jeudi 16 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
18 avril 2015
1 >
Messages postés
38407
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020

"Alors, ne prenez pas mal ce que je vais vous dire "
Non ne vous inquietez pas, je vous remercie de nouveau meme !! :)
Franchement, concernant la visite on a vraiment jouer le jeu. Et justement on essai de garder loin l'enfant de tous ce "bazar", mais quand est ce que la justice comprendras que l'on ne peux imposer d'aimer par ordonnance?
Il n'ya pas que moi qui le vois se "dégrader", sa propre maitresse d'école aussi, et elle nous as meme demander si il y'avais eu un événements particulier, c'est pour dire.
Concernant le droit de visite je vous l'envoi en "mp"
Messages postés
10
Date d'inscription
jeudi 16 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
18 avril 2015
1 >
Messages postés
38407
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020

Alors justement, rien d'indiquer, donc théoriquement l'usage veux que ce soit l'appelante qui se déplace non? En tout cas on ne peux me l'imposer si ce n'est pas clairement établis non?
Messages postés
38407
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
8 216
oui, c'est à celui qui peut exercer ce droit et non une obligation de se déplacer si rien n'est préciser
Messages postés
10
Date d'inscription
jeudi 16 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
18 avril 2015
1
Oui cela aussi c'est une bizarrerie, ont met le feu dans les foyers avec le 371-4, mais aucune "obligations" pour les ascendants...Il y'a vraiment un esprit, dans cet article que je ne comprend pas.