Droit de garde et visite avant jugement

lyly1515 3 Messages postés dimanche 11 janvier 2015Date d'inscription 12 janvier 2015 Dernière intervention - 11 janv. 2015 à 23:40 - Dernière réponse :  Relax
- 14 mars 2018 à 14:07
Bonsoir à tous voilà je met un post c est la toute première fois que je viens sur un forum je vous explique donc mon cas,
Je suis actuellement en cours de procédure pour la garde de ma fille la comparution à lieu en mars.
Seule ombre au tableau monsieur à pris notre fille en décembre d un commun accord pour 10 jours et 2 jours avant de la récupérer ma annoncer qu'il la garder pour les fêtes... Ensuite après sa monsieur été hésitant à répondre à mes textos pour moi savoir quand je pouvais récupérer ma fille.
J'ai quand même pu avoir ma fille pour le nouvel an mais j'ai du me déplacer à 500km endroit ou son père es parti pour récupérer ma fille!! Qui je précise n a que 16 mois... Ayant eu très peur de ne pas la récupérer étant donné qu'il n'y a pour le moment aucun jugement je ne veut plus donner l enfant a monsieur.
Pensez vous que cet agissement puisse nuire lors du jugement? Bien sur que je pense à l intérêt de mon enfant sur le fait qu'un père es important pour son évolution mais j'ai énormement de crainte et aucune certitude qu'il me la ramène bien si je lui redonne encore une fois... Monsieur m envoi donc des sms pour me dire que je pense pas à la petite etc etc que sa va se retourner contre moi alors que c bien lui qui n'a pas été réglo sur notre accord du mois de décembre à la base!
J aimerait des conseils car je ne suis jamais passée par la.
Merci d avance à tous les internautes :-)
Afficher la suite 

Votre réponse

5 réponses

Ysabe_l 8159 Messages postés vendredi 12 avril 2013Date d'inscription 14 juin 2018 Dernière intervention - 12 janv. 2015 à 09:16
0
Merci
Bonjour,

Vous avez raison. Il a raison.

Et oui c'est tout le problème en attendant le jugement, c'est qu'il n'y a aucun cadre.

Le problème aussi c'est que vous faites la même chose que ce que vous lui reprochez. Si vous dites au JAF que vous ne lui avez pas donné votre enfant parce que vous aviez peur qu'il le garde il va vous répondre que lui ne voulait pas vous rendre votre enfant parce qu'il avait peur que vous ne le lui rendiez pas, la preuve c'est que c'est ce que vous avez fait.

Même si un avocat n'est pas obligatoire, vous devriez en prendre un pour être aidée.
Commenter la réponse de Ysabe_l
lyly1515 3 Messages postés dimanche 11 janvier 2015Date d'inscription 12 janvier 2015 Dernière intervention - 12 janv. 2015 à 11:25
0
Merci
Oui or avant qu'il me fasse ce coup fulgurant de ne pas me rendre ma fille à la date prévue qu'on avait fixer ensemble je lui laissais sans aucun soucis avant ça car je comprend tout à fait le fait que mon bébé ai besoin de son père également.
Oui bien sur j'ai pris un avocat j'ai rendez vous la semaine prochaine pour une mise au point.
Merci pour votre réponse :-)
Commenter la réponse de lyly1515
0
Merci
Bonjour,

Dans les faits Ysabe-l a raison, mais dans la pratique, il semble exister une sorte de doctrine administrative qui ne dit pas son nom et qui autorise plutôt la mère à rester avec son enfant jusqu'au jugement (au tout au moins jusqu'au premier accord devant le JAF) - ceci d'autant plus vrai que l'enfant est très jeune (<2 ans).
Ensuite, ce qui est visé et qui est central, c'est la recherche de l'intérêt de l'enfant, en l'occurance, la grande distance entre vous (les parents) est un facteur pénalisant pour celui qui s'est éloigné du cadre habituel de l'enfant avant la séparation.
Si possible, je vous encourage à renouer un vrai dialogue, dans le cadre d'une médiation (à privilégier)... Et conservez votre posture initiale de donner votre confiance à votre ex... C'est le bon sens et par contre, tous les écarts qui pourront être faits venant 'rompre' cette confiance devront être enregistrés (main courante ou plainte après un jugement).
Courage !
Bonjour j'ai la mère de mon fils qui m'interdit de voir mon fils il y a elle attend le jugement pour que je l'ai le weekend est-ce qu'elle a droit
bonjour
hors de tout jugement, oui
Commenter la réponse de hugo
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une