Demande de recalcul des indemnités Pole Emploi suite à Interim

Résolu
ZABELLE66 Messages postés 1 Date d'inscription lundi 3 novembre 2014 Statut Membre Dernière intervention 3 novembre 2014 - Modifié le 3 sept. 2020 à 15:20
loute24 Messages postés 84 Date d'inscription mardi 17 février 2009 Statut Membre Dernière intervention 27 mars 2021 - 16 nov. 2020 à 08:53
Bonjour,



Inscrite à Pole emploi en Janvier 2014, mes allocations journalières ont été calculées sur mes derniers contrats (Mal rémunérés et périodes de carence). En Mars, j'ai commencé une Mission Intérimaire qui se terminera fin novembre 2014 et qui était renouvelée mensuellement. J'ai déclaré ma situation mensuelle à Pôle Emploi et je n'ai touché aucune allocation de leur part (Normal puisque j'étais rémunérée). A présent Je demande à Pôle Emploi de recalculer mes droits et le montant de mon allocation journalière sur mes derniers salaires largement supérieurs (8 mois d'activité à temps complet). Ils me répondent que suite à la reforme du chômage, ceci n'est plus possible depuis le 1er juillet 2014 et que je dois déjà épurer mes anciens droits (largement inférieurs). Merci de m'indiquer ce qu'il convient de faire et quels sont mes droits et recours.
A voir également:

7 réponses

"Le droit d'option s'exprime par une demande expresse de votre part (courrier). Suite à cette demande, les services de pôle emploi vérifient que vous en remplissez les conditions : le nombre de jours de travail doit être suffisant (88 jours minimum) et votre nouvelle allocation journalière doit dépasser d'au moins 30% celle du reliquat qui vous est du.

Si tel est le cas, pour que vous puissiez prendre votre décision, nous vous envoyons une proposition d'option c'est-à-dire que nous vous envoyons un courrier qui vous indique :

- le nombre de jours et le montant de l'allocation journalière du reliquat

- le nombre de jours et le montant de l'allocation journalière du droit potentiel.

Il n'est pas question de capital.

Vous avez un délai de 21 jours à compter de l'envoi de ce courrier pour nous signifier votre choix d'opter (c-a-d retourner la proposition signée).

En cas d'option dans le délai, vous renoncez au reliquat restant dû et percevez vos nouveaux droits.

En cas de non réponse de votre part dans le délai de 21 jours, la proposition est caduque.

Vos droits sont maintenus en l'état et la période d'emploi non utilisée pourra servir dans le cadre d'un rechargement ultérieur, à l'épuisement des droits."
86