Héritage d'une fille unique (Algérie)

Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 12 août 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
12 août 2014
- - Dernière réponse :  Gasc - 13 août 2014 à 10:31
Bonjour

Je suis binational (Algérien et Français), je vis en France et dispose de biens en Algérie. J'ai une fille unique, née avant mon mariage civil, et qui figure sur mon livret de famille français (je n'ai pas de livret de famille algérien). J'ai plusieurs questions relatives à l'héritage dont pourrait bénéficier ma fille s'il m'arrivait de disparaître.

Peut-elle hériter de l'intégralité de mes biens ? Sinon, quelle serait sa part ?

Le fait qu'elle soit née avant le mariage peut-il poser problème ? (J'ai lu quelque part que les enfants nés hors mariage ne pouvaient pas hériter.)

On m'a parlé d'héritiers mâles nécessaires. N'ayant pas de frère, est-ce que mes oncles et/ou cousins germains (leurs fils) peuvent prétendre à une part ? Laquelle ? J'ai un neveu, fils de ma soeur. Aurait-il une part ?

Pour les démarches que ma fille aurait à effectuer, le livret de famille français est-il valable ou faut-il en établir un au consulat ?

Y a-t-il des dispositions possibles pour que ma fille hérite de l'intégralité de mes biens ?

Merci de vos réponses
Afficher la suite 

1 réponse

0
Merci
Bonjour. Certaines des règles que vous évoquez relèvent du droit algérien.
Je suppose que les biens dont vous parlez sont des biens immobiliers et se situent en Algérie.Il s'ensuit qu'ils sont soumis au droit algérien.
Pour obtenir des renseignements, il faut vous adresser à l'ambassade ou au consulat général d'Algérie à Paris.
Commenter la réponse de Gasc
Dossier à la une