Garde d enfant avant le jugement j ai demenager

Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 9 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
9 avril 2014
-
bjr a tous je suis ds un souci je vous explique je suis j etait en concubinage avc le papa de mon enfant separer depuis notre fils avait 15 mois on a fait l amiable pr la garde de notre enfant 1 week end sur 2 le papa etait d accord ma grande surprise il fait apple aux juges des affaires pr la garde alterner et moi je suis pas d accord car il s en occupait pas c est moi qui faisait tout il a perdu son permis 2 fois a cause de l alcool et tout le tmps que je lui donnait notre fils il venait avc des coup et des petite blessure et pourtan,t j etait venu ds sa ville par amour mais comme ca n allais plus entre nous toute sa famille et ses amis me menace dc avant le jugemnt j ai decider de demenager a 90km de chez lui a coter de ma famille on a tjr pas eu de decision pr le jugemnt quoi faire moi j ai pas de permis il dit de faire moitier du traject moi je l ai dit de venir chercher le petit je l amenerai a la gare je dois faire quoi car il me menace que j ai pas droit de partir loin et pourtant l enfant n a que 2 ans et j etait ds sa ville par amour si ca va pas j ai droit de partir ???? aider moi merci
Afficher la suite 

4 réponses

Messages postés
1172
Date d'inscription
mardi 11 septembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
26 février 2019
251
0
Merci
Bonsoir,

Je pense mesdames que vous risquez serieusement d'être surprises des futures suites données à vos décisions.

Vous pouvez déménager pour convenance personnelle mais cela ne sera pas sans conséquences devant le jaf.

Les pères seront en droits de soit demander la garde complète de l'enfant, soit que vous preniez à votre charge les frais supplèmentaires qui résultent de vos déménagements.
Les arguments comme : je n'ai pas le permis, je veux me rapprocher de ma famille n'ont théoriquement aucune valeur, le jaf est là pour l'interet de l'enfant, pas le votre personnel.

Avec un jugement de jaf, aucun des 2 parents n'a la liberté de modifier les termes du jugement à son seul bon vouloir et pour son seul interet.

Sans ou en attente de jugement, toutes initiatives de l'un des parents d'éloigner ou de soustraire l'enfant à l'autre parent sera considéré comme une faute si non justifiées par de réels arguments.

Pour l'instant je ne vois pas d'arguments recevables dans vos "argumentaires"
Mon argumentaire est que je m'occupe seule de mon fils depuis qu'il a l'age de 8 ans, qu'il ne le prenait que le samedi après midi parce qu'il avait "tellement" de chose à faire, que depuis 5 ans je me suis mise avec quelqu'un et que ça ne lui a pas plus, que depuis il ne le prend plus que depuis 1 week end dans le mois pour x raison aussi farfelu les unes que les autres, et que je sais bien que quand je vais lui annoncer que je déménage (non pas pour l'emmerder j'ai passé l'age de ces conneries) comme par hasard il voudra le voir tous les 15 jours (parce que lui fait tout pour m'emmerder). Son fils rentre au lycée au mois de septembre. Vous croyez qu'il va m'aider pour l'internat? Non il ne va pas m'aider parce la dernière fois qu'il a vu il lui a dit que ce serait bien qu'il fasse 2 ans dans le LP de la ville dans n'importe quelle branche, juste le temps qu'il prenne 18 ans et après il le fait rentrer dans l'usine où il est intérimaire. Alors que moi je me triture à trouver des lycées dans lesquels il peut suivre les études qu'il veut faire. Et après ça, vous croyez peut-être que je vais me laisser faire?
De toute façon, tout dépend du JAF. Ma belle soeur s'est retrouvée dans la même situation que moi quand elle est venue vivre dans ma région avec sa fille chez mon frère. Son ex a été se plaindre auprès du tribunal qu'elle était partie dans une autre ville, que c'était à elle d'emmener leur fille chez lui. Elle a le permis mais pas de voiture. Il a répondu que mon frère n'avait qu'à l'emmener. Résultat : non seulement c'est à lui de venir chercher sa fille mais la JAF lui a fait clairement comprendre que ce n'était pas à mon frère de s'occuper d'emmener sa belle-fille chez son père que justement elle avait ses parents. Etant donné qu'elle n'avait pas de permis, c'était donc lui qui devait se déplacer.
Je ne me fais pas de plan sur la comète. Mais je sais qu'il ne demandera pas sa garde. Ca fait 4 ans qu'il fait tout pour payer la même somme de pension alimentaire.
Cela fait des années que je veux déménager et c'est certainement pas pour un con que j'arrêterai de vivre. On dit que la loi va vers la mère mais apparemment le père en a aussi et il faut le souligner la leur est pour nous emmerder.
Le-Passant
Messages postés
1172
Date d'inscription
mardi 11 septembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
26 février 2019
251 -
Vos arguments sont uniquement centrés sur votre personne et votre cas, cela ne fonctionne pas ainsi devant un juge, heureusement d'un certain coté...
Votre situation est particulière et a été étudiée pour ce qu'elle est, il existe de nombreux pères qui ne souhaitent qu'assumer leur rôle et qui néanmoins doivent faire face eux non seulement à un parent récalcitrant mais aussi à un laxisme réel de la justice.

Sortir à la volée ce genre de déclaration "Biens sûr que vous avez le droit de partir! C'est à la personne qui a l'enfant tous les 15 jours qui doit venir le chercher. " ne démontre qu'une chose : vous "conseillez" avec l'affectif et non pas avec réflexion et connaissances réelles des jugements, en cela votre conseil est incorrect et obscurcie, à ce niveau je pourrais vous parler de mon cas ou la mère ne s'en est pas sortie aussi bien que vous.

Pour finir vous devriez revoir votre façon de vous exprimer, la politesse permet toujours au début d'une conversation d'obtenir l'écoute attentive sans que l'interlocuteur ne se sente agressé par un langage coloré voir vulgaire pour ne pas dire autre chose.

" pas pour l'emmerder j'ai passé l'age de ces conneries"
"lui fait tout pour m'emmerder)"
"certainement pas pour un con que j'arrêterai de vivre. On dit que la loi va vers la mère mais apparemment le père en a aussi et il faut le souligner la leur est pour nous emmerder."
Excusez moi mon cher monsieur si je vous ai offensé de cette sorte! Ne me dites pas que vous n'employez pas ce genre de langage mais "pour ne pas dire autre chose" dites le, il n'y a aucun problème avec moi. Ce sont des mots qui sont employés tous les jours et par tout le monde et je pense aussi par vous malgré votre air choqué que vous vouliez bien faire croire. En attendant essayez de trouver une idée positive pour cette pauvre mère qui est menacée au lieu de lui dire qu'elle a tort parce que l'intérêt d'avoir laissé votre commentaire d'un père fier d'avoir mis je suppose son ex femme plus bas que terre. La seule chose qu'on se demande quand on lit de votre part : "mon cas où la mère ne s'en n'est pas sortie aussi bien que vous" BRAVO vous avez gagné! Mais votre ou vos enfants? Vous avez fait en sorte qu'elle ne s'en sorte pas aussi bien pour protéger vos enfants ou pour votre égo personnel?
Pour finir je parle comme ça m'enchante et ce n'est certainement pas un "mec"(ça va comme mot, pas trop vulgaire?) comme vous qui va me dire comment je dois parler.
Le-Passant
Messages postés
1172
Date d'inscription
mardi 11 septembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
26 février 2019
251 -
Gagné ? non pas vraiment, j'ai juste pu faire en sorte de continuer de voir mes fils normalement si vous y voyez quelque chose d'égoïste c'est que enfermée dans votre haine de votre ex vous classez tous les "mecs" dans le même sac.

"Ce sont des mots qui sont employés tous les jours" non pas vraiment, du moins dans les discussions entre gens civilisés ou sur un forum d'entraide ou l'on demande conseils à des personnes bénévoles et non pas à des compères de je ne sais quoi.

C'est ce qu'on appel la politesse, madame.
Commenter la réponse de Le-Passant
0
Merci
vous ne pouvez pas demenager a plus de 15 km mon beau garçon a eu la garde de ses enfants car elle voulait partir en bas de la france il a vu son avocat le juge a dit non et a donné la garde au pere si elle partait avec les enfants elle risquait la prison pour enlevement d'enfant
Commenter la réponse de michele
0
Merci
quand il etait ensemble elle delaissait ses enfants il s'occupait aussi bien meme mieux que elle elle etait pas la pour les conduire a l'ecole pour les baigner ou les preparer ou conduire a l'ecole lui c'etait la femme de menage et le cuistot elle etait chez ses parents a longueur de journée elle etait pas la quand sa derniere a fait ses premiers pas et maintenant elle veut les recuperer au bout de 7ans elle a eu les droit de visite meme la garde alternée
Commenter la réponse de michele
-1
Merci
Bonjour,

Biens sûr que vous avez le droit de partir! C'est à la personne qui a l'enfant tous les 15 jours qui doit venir le chercher.
Je passe par là et mon fils, lui, a 16 ans. Son père le prend quand il a le temps. Nous vivons dans la même ville, et quand il a décidé de le prendre ou pas, il envoie un texto. Mais à partir de fin juin la donne va changer puisque je déménage et je pars à 60 km d'où nous habitons. Je suis comme vous je n'ai pas de permis. Lui si mais pas de voiture. J'ai jamais caché l'envie de partir et pour lui comme pour sa famille la loi est qu'on fasse la moitié. Donc, ce que je vais faire et je vous conseille également c'est de prendre un avocat et que cela finisse au tribunal comme ça c'est pas lui ni la famille qui vont pondre leur loi mais directement un JAF. Vous aurez l'aide juridictionnelle. Bon courage
Ysabe_l
Messages postés
9729
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2019
3781 > Mimi -
"C'est quoi ses hommes qui veulent prendre et arracher des si petits bébé de leur maman qui l'ai on porté pendant 9 mois!!!!!
Chaque personne à sa place svp"

Et c'est quoi la place de chacun ? Celle de la femme à la cuisine et à s'occuper des gamins et celle de l'homme au boulot ? Et la mère pour les câlins, le père pour l'autorité ?

Retournez au 19ème siècle !

Un père et une mère sont tous les deux capables de s'occuper d'un bébé ! Un père et une mère sont tous les deux indispensables à un enfant. Un père et une mère donnent chacun autant d'amour à un bébé. Un père et une mère reçoivent chacun autant d'amour de la part de leur bébé. Et ce n'est pas parce qu'on a porté un enfant 9 mois que c'est notre propriété et qu'on peut écarter son père de sa vie.

Et puis parler de "si petits bébé" pour un enfant de 2 ans ... excusez moi mais on n'est plus dans le petit bébé à 2 ans, on est dans le petit enfant, il faut un peu ouvrir les yeux et se rendre compte qu'un enfant ça grandit.

C'était un message de la part d'une maman séparée du père de son enfant (précision avant de me faire reprocher d'être un homme qui ne peut pas comprendre ce que c'est que de porter un enfant).
sophiag
Messages postés
38409
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 mai 2019
6177 -
Ne pas lui donner et aller voir un avocat en urgence
sophiag j ai deja un avocat et lui aussi a un le souci est que je lui donnait son fils tout les 15 jours mais comme j ai demenager et que notre jugemnt etait prevu le mois d avril a ete annuler jusq u a en mois de juin donc si je lui donne le petit que qu il me le rend pas quoi faire ? car il y a pas de jugemnt pr l instant sauf en juin et on a le meme droit sur l enfant et je veut pas l empecher de voir son fils fils mais comme il me menace raison j ai peur de lui donner quoi faire merci
> mimimatii -
Juste une conseil : ne lui donnez pas l'enfant mais proposez un endroit neutre pour qu'il puisse néanmoins avoir un contact avec son père.
sophiag
Messages postés
38409
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 mai 2019
6177 -
Qu'en penses votre avocat ? Car comme vous etes passée en audience et que vous attendez le jugement, il serait vraiment inconscient de ne pas vous rendre l'enfant.
Je pense qu'il faut lui remettre ou attendre le jugement, puisque de toute manière, vous ne risquez rien, aucune plainte pour non présentation d'enfant puisqu'il n'a pas de jugement.
Commenter la réponse de cf14
Dossier à la une