Partage de parts en indivision de SCI [Résolu]

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 2 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
2 avril 2014
-
 gitoune -
Bonjour, étant en indivision pour des parts SCI, le partage peut-il être fait sous la forme sous-seing privé ou doit-il être établi par un notaire. Merci pour votre réponse

3 réponses

Messages postés
36166
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
26 juillet 2021
15 986
le partage peut-il être fait sous la forme sous-seing privé
Réponse affirmative dans le cadre d'une assemblée générale ordinaire de la SCI.
Le P.V. mentionnera (exemple) :
" En raison du décès de M...X...... ses parts numérotées de 1 à 100 sont donéravant attribuées à :
-M....Y...... n° 1 à 50 .
-Mme...Z...n° 51 à 100,
conformément à leurs droits recueillis dans la succession du défunt ".
Je suis interloqué, votre réponse me paraissait très claire, mais mon notaire maintient que ce partage n'a aucune valeur juridique, ne pouvant être opposable aux tiers, car il serait nécessaire qu'il soit publié pour avoir date certaine et les frais de partage réglès. Pour l'instant je suis officiellement responsable de l'indivision suite au décès de ma mère (fin août 2013).
Qu'en pensez-vous?
Avec mes remerciements
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 2 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
2 avril 2014

Avec mes remerciements, votre réponse me permet d'envisager le partage sans passer par notaire comme il me le demandait avec tous les fr,ais qui en découlaient.
Messages postés
36166
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
26 juillet 2021
15 986
mais mon notaire maintient que ce partage n'a aucune valeur juridique............car il serait nécessaire qu'il soit publié pour avoir date certaine et les frais de partage réglès.
J'aurais dû vous le préciser.
Le procès-verbal de l'A.G. doit être souimis à la formalité de l'ENREGISTREMENT auprès des sevices de l'administration fiscale. Cette formalité a, entre autres, pour but de donner "date certaine" à l'acte donnant sa valeur juridique à la convention.
Il n'en reste pas moins que le passage par la case "notaire" n'est pas obligatoire.
D'autres formalités doivent être accomplies auprès du Greffe du Tribunal de Commerce.
Si l'ensemble des ces tâches et formalités s'avèrent trop complexes pour vous, rien ne vous empêche de confier toutes démarches à votre notaire.
Merci de votre réponse
cordialement