Commission de suivi 100€ banque populaire occitane [Résolu]

Signaler
Messages postés
71
Date d'inscription
mercredi 27 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2020
-
 gaillard -
Bonjour,

Je vous contact car je suis a la banque populaire occitane et je viens de voir qu'un montant de 100€ ma était prélevé le 23/01/2014 sous l'appellation commission de suivi 4eme trimestre.

Le même montant ma était prélevé le 25/10/2013 sous l'appellation commission de suivi 3ème trimestre pour un découvert de 600€ de plus de 70 jours non remboursés d'après ce que m'avait dit ma conseillère.

J'aimerais savoir à quoi peut correspondre ce montant car mon autorisation de découvert ma était retiré le 25 décembre et depuis cette date le soldes de mon compte à toujours était créditeur.

J'ai par ailleurs reçu aucun courrier d'avertissement ou appel téléphonique m'informant que j'étais en infraction pour x raisons.

La seule raison que je vois est un chèque de 41,40€ qui aurait pu se présenter avant que je perçois mon salaire.

Je voulais également savoir si il était possible de faire recours concernant les sommes qui mon étaient débités car j'ai envoyé un courrier au directeur de l'agence ou je suis ainsi qu'au service client pour les 100€ qui mon étaient prélevés le 25/10/13 mais j'ai jamais eu de retour hors mis une lettre recommandé m'informant que mon autorisation de découvert m'était retirée.

De plus il s'agissait non pas de mauvaise fois de ma part mais d'une faute d'inattention concernant le montant du recouvrement de mon découvert à une vingtaine d'euros prêt.

J'ai par ailleurs plusieurs fois informé par mails ma conseillère des difficultés financières je rencontré et j'ai malgré tout toujours fais le nécessaire pour régulariser ma situation dans les plus brefs délais à quelques jours d'intervalles.

Est ce légal d'accorder une autorisation de découvert de 600€ à une personne percevant un revenu de 865€ sachant que j'étais apprenti au moment ou l'autorisation de découvert de 600€ ma était accordée?

Pouvez vous m'indiquer si ceci est légal et quels sont mais recours car j'avais également fais parvenir un courrier a l'AFUB pour la somme de 100€ qui ma était prélevée le 25/10/2013 mais la seule réponse que j'ai eu était un email qui laissait sous entendre qu'il fallait que je m'adhère a l'association en payant une cotisation pour que ma demande soit étudiée.

Très cordialement.

14 réponses

L'AFUB est une association chère (et qui de plus n''intervient jamais, elle vous conseille, c'est tout, quant à vos interventions) mais cela est légal quant à l'adhésion.
Demandez à l'UFC ou à la CLCV qui ne sont pas des "pompes à fric" comme l'UFUB et l'ACABE.
L'adhésion est obligatoire (loi n° 71-1130 du 31.12.197 - article 63).

Pour les autres questions votre banque peut très bien vous répondre.
Mais ailleurs ce sera pareil !
Messages postés
71
Date d'inscription
mercredi 27 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2020

Merci pour les précisions mais je viens de regarder les associations que vous m'avez conseiller mais ils demandent également de souscrire a une adhésion pour pouvoir bénéficier des services de leurs sites.

Savez vous les raisons qui peuvent expliquer un montant de 100€ pour commission de suivi autres qu'un non remboursement de découvert de plus de 70 jours.

De plus j'ai du mal à comprendre pourquoi cette somme vient seulement de mettre débiter car mon compte était créditeur de plus de 350€ du 24/12/2013 au 17/01/2014 date a laquelle j'ai posé un chèque de 1100€.

Ce pourrait il qu'ils met facturés des frais abusifs sachant que je les ai informés de mon intention de quitter leur banque il y a quelques semaines de ça?

Cordialement.
Messages postés
289
Date d'inscription
vendredi 12 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
10 février 2020
78
Bonsoir,


"Est ce légal d'accorder une autorisation de découvert de 600€ à une personne percevant un revenu de 865€ sachant que j'étais apprenti au moment ou l'autorisation de découvert de 600€ ma était accordée? "

En règle générale le montant de l'autorisation de découvert ne doit pas excéder un tiers de vos revenus. Mais les banques sont tolérantes et surtout arrangeante dans certaines situation. Car si vous aviez des difficultés, vous étiez bien content(e) d'avoir une autorisation un peu plus importante, ce qui vous évite des frais supplémentaire.



"je viens de voir qu'un montant de 100€ ma était prélevé le 23/01/2014 sous l'appellation commission de suivi 4eme trimestre."

Concernant ses 100 € de frais trimestriel, il faudrait vous faire préciser par votre conseiller financier. Ses frais peuvent avoir de multiples raisons : gestion de tenu de compte, commissions d'intervention, cotisation de carte bancaire, cotisation d'assurance du compte, cotisation pour avoir un découvert. Ou peut être est ce pour tout les motifs évoqués.



"Ce pourrait il qu'ils met facturés des frais abusifs sachant que je les ai informés de mon intention de quitter leur banque il y a quelques semaines de ça? "

Je ne pense pas que les banques augmente leurs tarif des qu'un client leur dit son intention de partir.



Faites vous précisez cela, demande à la limite un geste commercial sur une partie des frais prélevés, puis renseignez vous pour ouvrir un compte dans une autre banque.

Cordialement.
Messages postés
71
Date d'inscription
mercredi 27 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2020

Bonjour,
Quel est l'organisme selon vous qui vous semblerait le plus efficace entre l'UFC et la CLCV pour porter réclamation concernant des incidents bancaires (frais bancaires abusifs)?
Cordialement.
Messages postés
71
Date d'inscription
mercredi 27 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2020

J'ai jamais reçu de lettre d'avertissement me disant de recouvrir mon découvert.

La 1er fois on ma facturé 100€ pour le même incident on ma dit que s'était pour un découvert non remboursé de plus de 70 jours et maintenant on me dit que c'est suite à un découvert de plus de 70 jours dans le trimestre.

Ils pourraient quand même juger utiles d'informer leurs clients pour qu'ils évitent justement d'avoir à payer ce genre de frais que de le laisser dans l'ignorance pour profiter de la situation.

J'ai lu le dépliants des frais bancaires de la banque populaire occitane et il est indiqué nul part que 100€ de frais bancaires peuvent être facturés pour une situation de découvert de plus de 70 jours par trimestre ou consécutifs.

J'ai une chance de pouvoir me faire rembourser les frais bancaires qui mon était prélevés si il est avéré que la banque a fait preuve d'un manque de clarté et d'informations concernant la tarification des frais bancaires?

D'autant plus que je suis en situation précaire depuis plus d'un an et demi que ma conseillère en était informée, que je suis étudiant et que j'ai toujours fais preuve de bonne volonté pour régulariser ma situation dans les plus brefs délais?

Ils mon quand même facturés plus de 270€ sur l'année 2013, 100€ pour 2014 et 91€ sur 2012...

Le pire dans tout ca c'est que quand j'ai fais transférer mon compte dans cette agence ma conseillère ma laissée sous entendre que ca serait plus avantageux pour moi de venir dans leur agence que j'aurais moins de frais bancaires à payer et au final j'ai payé plus de frais bancaires les 2 ans ou je suis resté chez eux que les 15 ans ou je suis resté dans mon ancienne agence y'a quand même de quoi se poser des questions...
"J'ai lu le dépliants des frais bancaires de la banque populaire occitane et il est indiqué nul part que 100€ de frais bancaires peuvent être facturés pour une situation de découvert de plus de 70 jours par trimestre ou consécutifs.

J'ai une chance de pouvoir me faire rembourser les frais bancaires qui mon était prélevés si il est avéré que la banque a fait preuve d'un manque de clarté et d'informations concernant la tarification des frais bancaires? "

A mon sens ce sera dur ..sinon impossible !
Messages postés
71
Date d'inscription
mercredi 27 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2020

Ils peuvent soutirer de l'argent aux personnes déjà en situation difficile quitte à les laisser sans argent pour se nourrir sans avoir de compte à rendre?
Y'a que dans le milieu bancaire on voit ca... Ca pourrait presque s'apparenter a de la mise en danger d'autrui oui non assistance à personne en danger...
Quelle honte!!! Faut pas avoir beaucoup de scrupules ou de conscience personnel pour travail dans ce milieu...

Merci pour les précisions je vais essayer de faire pression sur mon agence et si ca aboutit a rien je contacterais l'UFC j'ai plus a y gagner qu'a y perdre.
Ces frais sont du a un interdit bancaire...
100€ au trimestre ! Ils n'y vont pas de main morte. Vous n'avez pas ouvert de compte professionnel ?
Messages postés
71
Date d'inscription
mercredi 27 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2020

Non je ne suis pas interdit bancaire.
Les 100€ correspondent a plus de 60 jours à découvert dans le trimestre.
La 1er fois ils m'avaient dit c'était lié à un découvert de plus de 60 jours consécutifs..
Bref j'ai pas perdu de temps pour clôturer mon compte et changer de banque.
J'ai même eu le droit à un crédit dans la nouvelle banque "Caisse d'Epargne" ou je suis pour régularise ma situation. Si vous souhaitez ouvrir un compte à la Banque Populaire Occitane, je vous conseille une chose "Fuyez pauvre fou!!!"
Ils m'ont soutiraient plus de 750€ en 2 ans...
Messages postés
15
Date d'inscription
lundi 29 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
12 mai 2020

Ils ont beaux êtres légaux ils sont abusifs de chez abusifs, une petite video simple a comprendre par un ancien escr .. heu banquier: https://www.youtube.com/watch?v=JTfaNN3ZbjU
bonjour vous mavez pris 100 euros sur mon compte hor que vous me metter a decouver hors que je banque de France que vous n'avez pas le droit dont je souhaiterais que vous me combler mon compte
Attention ce n'est pas parce que vous déclarez ces frais comme "abusifs" qu'ils le sont !
Ils sont abusifs si illégaux, or rien dans votre post ne le prouve.

Et l'association n'interviendra qu'en cas d'illégalité prouvée et jamais pour demander un geste commercial.

Voyez l'UFC.
Dossier à la une