Commission de suivi ???

Signaler
-
Messages postés
11
Date d'inscription
lundi 20 octobre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
15 janvier 2015
-
Bonjour,

Avec mon époux nous sommes titulaire d'un compte joint à la caisse d'épargne. Suite à un rejet d'un chèque, nous nous sommes retrouvés en interdit bancaire 3 jours le temps de faire la régularisation.

Mon mari est titulaire exclusif d'un autre compte à la banque populaire. 3 mois environ après l'incident sur notre compte joint, la banque populaire prélève 100 € de frais (commission de suivi) sans préavis. La banque populaire justifie cela par l'interdit banquaire sur l'autre compte (joint). Est-ce légal et quel sont les recourts ?

merci pour votre aide.

2 réponses

Totalement légal si cette facturation (qui fait suite à la diffusion de l'interdiction par la BDF) est prévue dans les conditions tarifaires de la banque pop.
Nous avons le meme probléme , mais ou va cet argent et serons nous rembourser car les prélevements ce font tous les 3 mois .
Si vous n'êtes plus en situation d'interdiction et que cela revient tous les trois mois..il va être temps de changer de banque.
compte a découvert y a t'il aussi commission de suivie
Messages postés
11
Date d'inscription
lundi 20 octobre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
15 janvier 2015
1
Bonjour,

Je cherche d'autres consommateurs ayant été victimes de frais abusifs par la Banque Populaire. J'ai eu une opposition administrative sur mon compte, la banque à prix 10% des sommes dues au Trésor Public comme la loi l'y autorise, mais en plus de cela elle a prix 65 euros, ce qui n'est pas prévu par le code de la consommation.

Après avoir tenté de joindre à plusieurs reprise ma banque ainsi que le service qualité qui m'a renvoyé vers cette dernière je me tourne vers l'aide juridictionnelle pour voir avec un avocat ce qu'il est possible de faire. Mon banquier (le directeur de ma banque) a ignoré mes appels et mes emails pendant plus d'une semaine avant de partir en vacance.

Les 65 euros de frais sont fixés page 17 sur la plaquette, ce qui signifie que ces frais sont ponctionnés au niveau national à des personnes qui n'ont pas les moyens de se défendre et qui sont déjà en situation précaire. les

Une action de groupe serait envisageable afin de mettre un terme au matraquage des plus faible. Je vous invite à prendre contact avec moi en privé.
Totalement légal si cette facturation (qui fait suite à la diffusion de votre interdiction par la BDF) est prévue aux conditions tarifaires de la banque pop.