Arrêt versement pension alimentaire enfant majeur

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 24 octobre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
24 octobre 2013
-
Messages postés
15893
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juin 2020
-
Bonjour,
Mon ex-mari m'a envoyé un courrier recommandé AR signalant l'arrêt du versement de la pension alimentaire dès le mois de novembre pour mon fils aîné âgé de 23 ans qui vient de terminer ses études et recherche un emploi. Je n'ai pas les moyens financiers de subvenir aux besoins de mon fils, qui vit toujours chez moi (j'ai 2 autres enfants scolarisés au collège et au lycée - je suis employée de bureau). Mon ex-mari a t-il le droit -juridiquement parlant- d'arrêter de son propre chef le versement de cette pension ?
Je n'ai pas les moyens financiers de me défendre avec l'aide d'un avocat, c'est pourquoi je vous remercie de m'aider dans mes recherches.
Merci encore de vos conseils.
Bien cordialement

2 réponses

Messages postés
16111
Date d'inscription
samedi 6 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juillet 2019
3 693
Bonjour,

Non, votre ex n' a pas le droit de décider tout seul et de contrevenir aux règles du jugement.

Sa LRAR n' a donc aucune valeur, vous pouvez le forcer à continuer de payer cette pension alimentaire au vu du jugement, ne serait-ce qu' en faisant pratiquer une saisie sur salaire par huissier, les frais seront en réalité à sa charge.

A savoir que si, pour une raison ou une autre, vous deviez avoir besoin d' un avocat, vous avez peut être droit à l' aide juridictionnelle.
https://droit-finances.commentcamarche.com/faq/3554-aide-juridictionnelle-bareme-2020-et-conditions#q=aide+juridictionnelle&cur=1&url=%2F

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois ...
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 24 octobre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
24 octobre 2013

Merci de votre réponse. Néanmoins, je n'ai pas droit à l'aide juridique car je suis dans la "mauvaise tranche". Savez-vous si les capitaux / le train de vie sont pris en compte car il y a quelque mois, quand je lui ai demandé, par mail, d'augmenter la pension alimentaire de mon fils de 12 ans (lorsque nous avons divorcé, elle était inférieure à celle versée pour mes 2 autres enfants car il avait 4 ans) il a dit qu'il était sans emploi et que je n'aurais plus rien du tout si je faisais une demande auprès du Juge des Affaires Familiales. C'était peut-être de l'intimidation (c'est un manipulateur) mais je souhaiterais m'assurer de ce que dit réellement la loi. [Je précise qu'il a un train de vie élevé et qu'il ne s'agit en aucun cas de jalousie de ma part. Si j'avais les moyens de subvenir seule aux besoins de mes enfants, je n'en serais pas à demander de l'aide]
Merci encore de votre réponse.
Cordialement,
Messages postés
15893
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juin 2020
3 977
Comme le dit Enka1
la loi c'est ce que vous dit votre jugement, vous n'avez pas a demander plus sans nouveau jugement, et lui ne peux pas verser moins sans nouveau jugement également

si il ne respecte pas le jugement vous allez voir un huissier, qui procédera aux saisies nécessaire aux frais de votre ex.
Dossier à la une