Héritage des enfants [Résolu]

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 26 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
27 juillet 2013
-
 Toto -
bonjour,
voila mon père vient de décéder, je me suis rendu à ses obsèques qui étaient dans une autre région.
Mon père est divorcé de ma mère et il s'est remarié et avec qui il a eu une fille, il a déja une fille d'un premier mariage et 3 garçons d'un second mariage.
nous sommes donc 5 enfants.
le problème est que ma belle mère ne veut rien nous dire pour le notaire(si il y en a un) qui va s'occuper de la succession.
Je sais que mon père lui a légué sa maison de son vivant ça je peux comprendre! Mais il a d'autres biens immobiliers(une maison qui hélas n'a pas pu terminé)
Il a également un terrain dans le sud de la France. Et comme il a travaillé à l'étranger un certain temps, il a un compte la bas et je sais qu'un enfant a retiré sa "part" de son vivant il y a 3 mois.
Je pense que ma belle mère ne dit rien de peur que l'on ait notre part à tous.
De plus je n'ai pas eu de certificat d'hérédité.
Je voulais savoir si on sera prévenu par un notaire si on doit percevoir quelque chose.
Je vous remercie de votre réponse

2 réponses

Votre père étant décédé, en tant qu'enfant vous êtes héritière réservataire et personne ne peux vous ôter la part qui vous revient dans la succession à intervenir.

Je vous conseille de prendre vous même rendez-vous avec un Notaire qui saura prendre contact avec les autres héritiers, interroger le fichier des dernières volontés pour savoir s'il y a un testament, réintégrer dans la succession la part qui a été retirée par l'un des enfants, vérifier la validité du legs dont vous parlez, etc .....
Messages postés
28808
Date d'inscription
mercredi 9 juin 2004
Statut
Contributeur
Dernière intervention
25 novembre 2015
3 576
Bonjour,

Le notaire va devoir établir un acte de notoriété. Pour ce faire il doit forcément contacter tous les enfants.
Même si ton père a fait un testament et une ou des donations pour favoriser ta belle-mère il y a une partie de la succession (dite part réservataire) qui sera partagée entre les 5 enfants.

Bonjour, Passez tous les notaires du coin pour leur demander s'ils n'ont pas la succession de Mr ............ afin qu'il ne mette pas un généalogiste sur le coup, sinon ça va coûter cher.

Si vous trouvez le notaire qui s'en occupe, allez le voir et donnez lui tous les détails, tous les noms, toutes les adresses des enfants que vous connaissez.

Préparez la liste sur une feuille propre, indiquez le nom et l'adresse de l'enfant qui a pris sa part du vivant de votre père, détaillez tout par écrit.

Indiquez lui aussi tous les biens que vous connaissez.

Pour la maison, il a dû lui donner à cette épouse la jouissance de la maison pour toute sa vie durant.

Il faudrait savoir s'il n'y avait pas des assurances vie.b

Faites une liste bien claire de tout ce que vous savez. Si possible dates de naissances si vous les connaissez, nom de la première épouse etc...
Plus il a de renseignements, plus son travail est facilité.

Il faut absolument voir si la succession est en cours chez un notaire et aider le notaire car il est possible que cette personne essaie de lui en dire le moins possible.

Le certificat d'hérédité, c'est le notaire qui l'établit pour chacun. Il lui faut le livret de famille, qu'a dû être obligée de donner cette personne. Mais dans le cas de plusieurs mariages, c'est plus compliqué.
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 26 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
27 juillet 2013

je vous remercie tous pour vos précisions.
je pense que je vais attendre un peu si un notaire me contacte(est ce long?) avant de mettre en oeuvre toutes ces démarches avec mes frères.
je ne sais pas non plus si mon père avait des assurances vie.
Par contre je n'ai plus le nom marital de ma première soeur qui habitait autrefois dans la région de montpellier, pas simple tout ça.
Je ne manquerais pas de vous tenir informé.
je vais attendre un peu si un notaire me contacte(est ce long?)
Interminable... si personne n'en charge un de s'occuper de la succession.
C'est aux héritiers de contacter un notaire, pas l'inverse.
L'épouse est celle qui a le moins intérêt à bouger.