Donation par préciput et hors part chez le Notaire [Résolu]

Signaler
Messages postés
9
Date d'inscription
dimanche 19 mai 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
20 mai 2013
-
 Troy098 -
bonjour,

Ma mère m a donné en 2010 , 30000€ en liquidité
en donation par préciput et hors part

1)Fallait il le faire devant le notaire ?

2)Pour éviter tout problème mon frère ( d accord avec ce don )
doit il signer qu'il a été mis au courant pour éviter tout problème lors de la succession ?

3) avec les nouvelle règle de succession 2012, combien a t'elle droit de me donner encore
sans qu on est a payer des droit de succession ?
30.000 (1 don tous les 10 ans)+100.000 ( don tous les 10 ans) soit 130.000 sans droit
ou 30 et 70.000 pour par dépasser les 100000 fatidique ?

Merci pour vos reponses

2 réponses

Messages postés
3952
Date d'inscription
jeudi 28 mai 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
27 décembre 2019
741
le 1er don n'a pas ete declare


si vous le faites
ce seras 30000+70000 tous les 15 ans soit 100000 par enfant
Arrêter de dire de faire des actes authentiques j ai vécu 2 successions avec acte authentique et tous n ont pas été respectés. Le partage du gâteau se fait avec une dose importante de malhonnêteté et d allégation qui font plier les plus faibles. Et RIEN D AUTRE les avocats et notaires sont friants de situations conflictuelles et vous y en gouffre car ça rapporte. Les héritiers se battent et perdent tous sauf le malhonnête un Peu moins.
Bonjour,

1) comment votre mère a-t'elle déclaré que c'était "par préciput et hors part" si elle n'est pas passée par le notaire ?

2) votre frère n'a pas à signer une donation que votre mère vous fait, sauf s'il s'agit d'une donation-partage à laquelle lui-même participe

3) oubliez la règle des 10 ans ; vous avez droit à 100 000 tous les 15 ans + 31 865 en don familial si votre mère a moins de 80 ans et vous plus de 18.

Donc selon si la donation de 2010 a été déclarée chez le notaire et au fisc ou pas, le compteur tourne à partir de cette date de déclaration : vous avez encore droit à 70 000 dans les 15 ans qui suivent cette date, et peut-être 31 865 si OK avec critères d'âge.

Cdlt
Messages postés
9
Date d'inscription
dimanche 19 mai 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
20 mai 2013
2
Merci pour votre réponse,

1) elle l'a inscrite sur un document qu on a signé tous les deux ,

2) et pour que tous soit "claire" nous désirons que mon frère contre signe avec son accord
( elle a eu pas mal de litige avec son notaire et ses frère et soeur )
Je conçois que le plus simple est de passer par le notaire ... mais sans notaire
ce document a t il ? aura t il une valeur légal lors de la succession ( à - 15 ans )?
La part de resserve étant pas entamé.

3) S agit il d'un don familial ? manuel ? le quel est "mieux "
Justement pour plus de transparence je souhaite le déclarer au Fisc cette année .
Surtout qu'elle souhaite redonner x0.000€ dans les mois a venir ( elle a 65 ans et j ai 39 )

Cdlt
Utilisateur anonyme
1) Dans des situations conflictuelles, il faut absolument faire des actes authentiques chez le notaire. Ils seront beaucoup plus difficilement contestables qu'un acte sous seing privé.
2) Même si elle le désire je ne vois pas comment elle peut obliger votre frère à signer quoi que ce soit, et en plus je ne vois pas l'intérêt si c'est une donation à vous seule. "La part de réserve n'étant pas entamée" est une situation que vous constatez à ce jour, mais qu'en sera-t'il au décès de votre mère ? Vous ne pouvez pas le savoir.
3) Il vaut mieux utiliser le don familial en priorité dans la mesure du possible car c'est quelque chose qu'elle ne pourra plus faire après 80 ans, elle peut ainsi optimiser l'utilisation de l'abattement personnel de 100 000
Mais vous êtes jeunes toutes les 2, d'ici 15 ou 20 ans les règles fiscales auront certainement encore changé.
Messages postés
9
Date d'inscription
dimanche 19 mai 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
20 mai 2013
2
Aujourd hui ,mon frere est d accord, justement pour eviter tout litige a naitre ....qu on souhaite tous signer ...sans passer chez le notaire .... pour eviter des frais superflus ( je suis pret a payer mais elle veut pas )
Merci encore pour vos reponses
Afin d'éviter tout problème ultérieur, un acte authentique est toujours préférable à un acte sous seing privé (même enregistré - l'a-t-il été ?). Ces frais ne sont pas "superflus" mais sont là pour permettent la sécurisation de la transmission
Votre frère est d'accord aujourd'hui, mais dans quelques annèes ? Vous êtes prêt à les payer ? Parfait, faîtes-le !