Ma professeur d'anglais me méprise, m'humilie, m'insulte... [Fermé]

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 6 avril 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
6 avril 2013
-
 Utilisateur anonyme -
Bonjours,

Je suis en 4éme et ma prof d'anglais me méprise, m'humilie, me décrédibilise en tant que délégué et m'insulte. Et tout ça devant l'intégralité de la classe. En effet à part quelque élèves et peut être 4 ou 5 profs, je suis le seul qui n'ai pas peur d'elle et peut être est ce ce qui l'insupporte... De plus elle a réussi à monter certain professeurs contre moi (alors que je suis premiers de la classe avec 18,33 de moyenne générale). Elle me me trouve des surnoms tels que, je cite : "le défenseur des causes perdues" ou "l'avocat du diable" ou bien "la merveille des merveille" (elle dit que mes parents me prenne pour un élève brillant alors que je n'en suis pas un car pour elle un élève brillant est un élève qui écoute et surtout qui se tait, en d'autres mots un faut-cul). Elle traite les élèves de "couillons" (pas que moi). Elle appelle notre classe le désert de la culture. Au conseil de classe quand j ai voulu défendre des élèves elle m'a dit "tait toit toi". Evidemment je ne me suis pas tu et ai défendu les élèves et elle a commencé à me dire que ce n'était pas mon rôle de défendre des élèves comme ça. Que je me prenais pour dieu sur terre etc... Elle m'a reproché devant toute la classe à de nombreuses reprises que j'avis un ego surdimensionné (juste parce que j'avais osé dire à Mme que je n'étais pas d'accord avec elle sur plusieurs sujets). Après le conseil de classe, tout ce que j'avait dit pour défendre les élèves et l'ensemble de la classe elle l'a déformé pour que les autres croient que je les avait enfoncés. Et tout ça juste parce que parmi tous les profs et tous les élèves c'est moi qui ai osé me mettre en danger et lui dire les yeux dans les yeux que je n'étais pas d'accord avec elle. J'ai le droit d'exprimer un avis non ? Même à 14 ans. De plus, je ne lui ai jamais manqué de respect. mais par contre elle si. Pendant plusieurs moi je rentrais quasiment tous les soirs en pleurs.

Et la cerise sur le gâteau c'est qu'une élève est passé en commission éducative la semaine dernière et au nom de la classe, vu que je suis délégué, j'ai écrit une lettre dans le but qu'elle soit lue à la commission. Cette lettre visait non pas à chercher une solution pédagogique au problèmes de violences et de menaces faites par l'élève en question mais tout simplement à la renvoyer du collège sans autre forme de procès et ils se sont acharné sur elle sans se remettre en question sur pourquoi elle est agressive et comment on pourrais faire pour améliorer les relations entre elle et le reste de la classe. J'ai donc, suite à la demande de l'assistante sociale, écrit une lettre personnelle expliquant que la situation ne bougerait pas si la classe ne faisait pas aussi l'effort d'accepter cette élève comme n'importe quelle autre élève. J'ai donc expliqué qu'elle aurait beau faire des efforts pour bien s'entendre avec la classe et pour ne pas être agressive avec les autres, ils seraient vain si la classe ne faisait pas l'effort de lui laisser sa chance et de passer outre la haine qu'ils ont envers elle en lui ouvrant les portes de l'intégration dans la classe. Et jeudi soir, j'avait deux heures de français et la prof de français a commencé à me dire que c'étais inadmissible de prendre parti pour l'élève (alors que je n'ai pris parti que pour la réconciliation par le dialogue). Elle m'a traité d'hypocrite elle m'a dit que j'avait pas de coeurs. Que j'ignorais la souffrance des autres élèves de la classe etc... Et là, tout les élèves de la classe on commencé à s'acharner sur moi alors que aucun n'avait lu la lettre et ils ont passé les deux heures du cours de français à me gueuler dessus et à m'insulter sous les yeux de la prof qui les soutenait. A part 4 ou 5 élèves qui ont essayé de ma défendre ils m'ont massacré.

3 réponses

Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 6 avril 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
6 avril 2013

Bonjour, je prévoie de faire médecine... Ce qui me pose problème c'est comment réagir face aux attaques de ces professeurs.
3
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 24854 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Utilisateur anonyme
comment réagir

C'est simple , il faut partit du principe que parfois la vie est injuste et que le monde n'est pas parfait.

Il faut prendre de la distance par rapport aux évènements et surtout relativiser , prendre de la hauteur , et ne pas se croire indispensable ou irremplacable , lmes cimetiéres sont emplis de gens irremplacbles.

On fait du mieux qu'on peut et celà est déjà pas mal .
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 6 avril 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
6 avril 2013

Je ne sait plus quoi faire...

bonjour ,


Bon, déjà tout ça est positif , tu es quelqu'un qui s'implique à fond dans ce que tu fais , c'ets bien.

Ton chemin est tout tracé , comme tu es bon à l'école orienté toi vers sciences po .et n'oublies pas de mettre une distance de sécurité entre toi et les évènements .
Dossier à la une