L'annulation d'un permis de 1983

peje
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 4 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
4 novembre 2012
- 4 nov. 2012 à 17:31
BmV
Messages postés
85062
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 mai 2022
- 4 nov. 2012 à 19:15
Bonjour, en vertu de quels articles ou de  quels codes Européen voir Universel ; une décision préféctorale, d'annulation d'un titre administratif   délivré en 1983, par la République Française, permettant de conduire certains véhicules terrestre à moteur (permis A,B,...), est-elle invalidée de droit, ayant physiquement le document?  

Et que délivre les services du fichiers des permis de conduire du ministère?
j'éspère mes questions pertimentes et claires.
Si vous avez une réponse ou une piste pouvant résoudre, légalement, cette oprimente injustice, dérive à laquelle se livre l'ogre étatique à notre encontre...
Merci, peje

3 réponses

BmV
Messages postés
85062
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 mai 2022
15 702
4 nov. 2012 à 18:32
Questions pertinentes, oui, mais pas claires du tout ...


Quel est ce titre administratif annulé ?
Comment cette annulation a-t-elle été prononcée ?
Avec quel motif invoqué ?
 

                
0
dany311
Messages postés
19258
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
25 mai 2022
5 538
4 nov. 2012 à 19:12
bonjour

il me semble qu'il s'agit du Permis de Conduire
depuis l'instauration du Permis à Points ( loi de 1992 ) , si perte des 12 points==>plus de permis

rien à faire , qu'il soit de 1946 , de 1970 , de 1983 , de 2001 ==>si perte des 12 points , perte du permis et demande de rétention par les autorités préfectorales
0
BmV
Messages postés
85062
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 mai 2022
15 702
4 nov. 2012 à 19:15
"il me semble qu'il s'agit du Permis de Conduire"  : oui, probablement.


Mais, avant que l'on parte dans des raisonnements approximatifs ou inadaptés en Droit, il semble préférable que Peje donne lui-même les réponses précises aux trois questions posées ci-dessus ...


                
0