Abus sur procédure d'absentéisme [Résolu]

celedonie - 12 avril 2012 à 09:58 - Dernière réponse : sophiag 38070 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 18 juillet 2018 Dernière intervention
- 27 mai 2012 à 13:26
Bonjour,

J'ai reçu (avec surprise) suite au conseil de classe du 2eme trimestre, un avertissement du lycée puis 3 jours après un avertissement de l'académie pour un absentéisme scolaire avec menace de suppression des allocations familiales.
Ma fille, élève de seconde, a raté depuis le début de l'année 14 fois sont bus le matin, elle a donc cumulé 20 heures d'absences depuis sept qu'elle a récupéré en terme de travail. Ces notes scolaires sont de 9.89 de moyenne générale, avec une proposition de passage "autres orientations"(?!!!).
A chaque fois, j'ai signé les feuillets d'absence dans son carnet de liaison. Donc ces absences ont étés justifiées et signalées à l'établissement dans les plus brefs délais.
Le règlement intérieur du Lycée ne précise pas la notion de retard ou absences. il a été dit à ma fille en début d'année qu'au delà de 5 minutes les élèves ne sont plus acceptés dans les classes et sont donc déclarés absents.
De même sur le règlement intérieur est précisé qu'" en cas d'absentéisme important , l'élève fait l'objet d'un suivi attentif de l'équipe éducative. Des rencontres avec les parents des élèves concernés sont organisés et l'intervention de l'infirmière et du médecin scolaire sera sollicitée". On prévient que les retards s'ils sont trop fréquents seront sanctionnés.(mais sans plus de détails)
Au chapitre "Manquements au règlement", on parle de système "progressif de sanction"; qu'il existe un "principe contradictoire avant toute décision à caractère disciplinaire prononcée par le chef d'établissement, l'élève sera amené à s'expliquer, se défendre" et les sanctions sont donc "un avertissent puis si l'avertissement se révèle sans effet, une réunion de l'équipe pédagogique pour décider ensemble de sanctions plus lourdes"; un blâme, une exclusion etc...

Je suis scandalisée de ne pas avoir été prévenu de la gravité de ce cumul de retards/absences et mis devant le fait que la procédure est sorti du cadre du lycée.
Je suis horrifiée des termes de la lettre type que j'ai reçu qui place le parents comme un mauvais parents et l'enfant comme un pré-délinquant. Pour ma part je ne bénéficie pas d'allocations familiales mais je trouve cela diffamant et clairement abusif.
Je suis en colère de constater ce que je considère comme un abus de pouvoir de la part de la directrice de lycée qui a engagé une procédure qui peut être lourde de conséquences pour la famille : pour moi parce que je suis séparée et en conflit avec le père; et pour ma fille qui va se trimbaler un dossier avec une telle procédure et qui peut nuire à ses inscriptions dans d'autre établissements.
Bien évidement tout se joue dans l'appréciation qu'on peut avoir de ses absences . Certes raté son bus 14 fois n'est pas "bien" mais la sanction est clairement abusive.
Après vérification dans la circulaire pour vaincre l'absentéisme, il est précisé que cela entre en fonction pour 3 demi journée de retard par mois. Sauf que puisque tout est géré par un outil informatique qui ne fait pas la différence entre 1heure d'absence le matin et une absence d'une demi journée, on se retrouve à vivre quelque chose qui est fondamentalement injuste.

Je sollicite votre aide pour connaitre les recours que j'ai en tant que parents pour défendre l'avenir de ma fille et utiliser mon bon droit pour que cette directrice d'établissement respecte les procédures avant de lancer des sanctions graves.

La présidente des associations de parents d'élève du Lycée que j'ai contacté n'a pas pu m'aider parce que la procédure est nouvelle et que pour le moment je n'ai trouvé personne pour m'aider dans cette démarche.
J'ai bien sûr sollicité un rv avec un inspecteur d'académie qui a ce jour est resté sans réponse.
J'ai besoin d'une réponse d'expert avec action concrète respectueuse de la loi.

Cordialement.
Afficher la suite 

Votre réponse

14 réponses

Meilleure réponse
12
Merci
Bonjour à tous,

Tout le monde parle ici du fait et personne ne comprends que je dénonce la procédure.
Je ne conteste pas les faits mais la procédure que je trouve répressive et inadmissible.

Pourquoi n'ai je pas été prévenu avant d'avertir l'académie ?
Pourquoi n'ont ils pas organiser un entretien d'avertissement avant de sortir la procédure du collège ?

Merci celedonie 12

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14172 internautes ce mois-ci

Bonjour,
si j'ai bien lu vos revendications assez indigestes il aurait fallu vous prévenir? Il me semble que vous êtes complices puisque vous "excusez"les retards répétés de votre fille. Je pense que vous auriez dû avoir une démarche envers l'établissement et surtout vous disciplinez ainsi que votre fille. 14 retards !!! Vous devriez commencer par acheter un réveil. Et pour le divorce, je ne vois pas vraiment le rapport.
Commenter la réponse de celedonie
domdo76 7757 Messages postés mercredi 2 juin 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 1 septembre 2015 Dernière intervention - 26 mai 2012 à 16:28
0
Merci
bonjour
la suite un peu tard mais beaucoup de boulot.

l'école vous a obligatoiremet prévenu et surement à plusieurs reprises, je maintiens que votre fille a du escamoter les courriers ou appels téléphoniques !
d'autre part , il est presque certain que ces nombreuses absences ont du etre signalées sur les relevés de notes trimestriels que vous devez avoir lu ????
La réaction de l'école n'est pas disproportionnée, on peut dire qu'elle a quand même très patiente !
Commenter la réponse de domdo76
sophiag 38070 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 18 juillet 2018 Dernière intervention - 27 mai 2012 à 11:45
0
Merci
Bonjour Celedonie
J'aurais souhaitée avoir des nouvelles de votre affaire car je suis comme vous, choquée de cette sanction qui n'explique, ni ne justifie 14 retards ....
J'espere qu'entre temps, vous avez eu le reflexe de consigner les agissements de l'école par LAR à l'attention du Proviseur, de l'inspection académique, mais aussi du médiateur de la république, voir un courrier au Ministere de l'éducation pour dénoncer des méthodes non pédagogiques et complètement discriminatoire.

En effet, pour des retards , les faire passer en absence est de la mauvaise foi .
Mon avis est qu'ils ont un problème d'effectif à faire passer dans les prochaines classes et pour justifier qu'elle doit choisir une orientation en vu de ses notes (ils ne gardent que les meilleurs, questions de prestige et de note par l'académie) , ils chargent son dossier avec ses retards transformés en absence.
Car comme par hasard, votre fille va avoir 16 ans, donc école plus obligatoire et donc, décharge de la part du collège que votre fille fréquente.
Donc, saisir le médiateur(il ne devrait meme pas etre étonner et devrait aller dans votre sens normalement car c'est archi connu maintenant comme méthode pour désemplir leur lycée section normal et remplir les lycées professionnels)

Tenez nous au courant

Célédonie 3 Messages postés lundi 8 mars 2010Date d'inscription 31 janvier 2018 Dernière intervention - 27 mai 2012 à 13:16
Bonjour, et je vous remercie vivement de votre compréhension.
Je n'ai pas consigné les agissements du Lycée par lettre A/R par peur des conséquences sur l'orientation de ma fille. Il restait encore un petit mois avant le dernier conseil de classe. J'ai demandé un entretien à l'inspection académique qui est resté à ce jour sans réponse (pas même un accusé réception). Pour le moment, je ne comprends pas encore le sens véritable de cette démarche du lycée; tout va se révéler au conseil de classe. A l'heure d'aujourd'hui ma fille a augmenté sa moyenne générale, augmenter son niveau en math si j'en réfère aux notes que j'ai pris soin noter pendant ce dernier trimestre. Malheureusement je ne peux calculer pour le moment sa moyenne générale parce que je ne connais pas les coéfficients réels des devoirs. Mais il semblerait qu'elle se situe entre 11 et 12 de moyenne générale. Cela me parait difficile avec ces notes, de refuser la section ES (qui est notre 1er choix) ou la section L (notre 2eme choix). Par ailleurs, j'ai cherché à réserver une place dans un autre lycée mais la secrétaire de cet autre lycée (le plus proche de chez moi) m'a demandé de voir avec l'inspection académique. C'est le serpent qui se mord la queue. Tout va donc se jouer au dernier moment, c'est à dire début Juin.
sophiag 38070 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 18 juillet 2018 Dernière intervention - 27 mai 2012 à 13:26
Mon conseil est de contacter des lundi le médiateur de la république, il peut vous aidez à voir claire déja dans cette affaire et intervenir directement auprès de l'inspection, du proviseur.
Je reste convaincue que cet procédure reste abusive et qu'il s'agit surtout d'éliminer des élèves car quel intérêt sinon *? (ce n'est en effet pas de l'éducation, de plus,il faut rappeler qu'il s'agit de retard, alors que dire des absences qui ne se voient pas sanctionner ainsi ?)

Surtout que leur méthode est discutable car ils n'ont pas pris soin de vous prévenir, directement saisir l'inspection académique, bref, cela semble me semble exagéré.
Faites en sorte que votre fille parte plus tôt afin de ne plus arriver en retard et contacter le médiateur, cela permettrait de bloquer leur intention si leur intention est de justement ne pas l'inclure dans la liste des futurs lycéens en section normal.
Commenter la réponse de sophiag
domdo76 7757 Messages postés mercredi 2 juin 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 1 septembre 2015 Dernière intervention - 15 avril 2012 à 16:33
-10
Merci
Bonjour
je vais essayer de vous orienter tout en étant absolument d'accord avec les autres commentaires (14 retards n'est pas admissible, il y a un problème..lequel?)

1. pour le passage "autres orientations" veut dire réflechir à une orientation vers le technique, l'apprentissage (pas étonnant avec 9.89 de moyenne)
2. les retards comptabilisés en absences !! bizarre car dans ce cas, sur preuves le CPE ne les rentre pas au niveau logiciel ? mais là,, 14 il était obligé au signalement. Etes vous sure que votre fille a réellement été à l'école les jours de ces fameux retards ?
3. comment vous défendre au niveau de l'inspection académique : courrier en LRAR avec photocopies des talons de "retard" du carnet de correspondance, explications honnetes et sincères....mais comme vous n'avez pas d'allocs !!!
4. etes vous sur de ne pas avoir reçu de courrier d'avertissement de l'école ? Les lettres de l'école ont pu etre escamotées par votre fille ? ces retards permanents ont du etre notifié sur le relevé trimestriel ?
5. avez-vous demandé un RV avec le directrice et le CPE ?
6. une discussion approndie est nécessaire avec votre fille pour connaitre les raisons de ces éternels retards
7. quoique vous en pensiez, la directrice a quand meme eu raison....1 ou 2 retards peuvent peut-etre arriver et encore pour des raisons sérieuses mais là il y en a 14 !! votre fille est quand meme sur une mauvaise pente...vous ne trouvez pas ?? 8.Quant au fait que cela soit notifié sur son dossier, frein pour son avenir ??!!!! au vu de la moyenne générale le frein, elle l'a déjà mis ! si cela ne se reproduit plus jamais , la chose passera peut etre sans conséquences.

cordialement
Commenter la réponse de domdo76
-14
Merci
Chère Madame bonjour,

Code de l'éducation
Les droits et obligations des élèves

Article L511-1
Les obligations des élèves consistent dans l'accomplissement des tâches inhérentes à leurs études ; elles incluent l'assiduité et le respect des règles de fonctionnement et de la vie collective des établissements.


Cet article date de 1985.



Le fait de ne pas être une délinquante, une pré-délinquante, comme vous l'écrivez, n'autorise pas plus à se soustraire à ses obligations scolaires.

Pour un emploi une personne avec autant de retard pourrait être licenciée. L'école a pour mission de l'inculquer à votre enfant.

C'est à elle et à vous de faire de sorte qu'elle soit à l'heure à l'arrêt de son bus.
Ce n'est pas le Lycée qui peut être tenu responsable de l'intention de votre enfant, pas plus que le Rectorat ou le Gouvernement.

Sachez qu'obligation vous est faite de veiller à ce que votre enfant soit en cours, il est arrivé que des juges envoient en prison des parents pour un taux d'absentéisme élevé.

(Copiez et collez le lien mis entre les flèches)

=> http://www.ouest-france.fr/actu/forumDet_-Une-mere-de-famille-condamnee-a-deux-mois-de-prison-avec-sursis-pour-l-absenteisme-repete-de-ses-filles-au-college._6140-1382757_actu.Htm <=


Au revoir.
Commenter la réponse de Coquelicot
MonsieurHibou 409 Messages postés lundi 2 mai 2011Date d'inscription 29 janvier 2014 Dernière intervention - 12 avril 2012 à 16:33
-15
Merci
"on se retrouve à vivre quelque chose qui est fondamentalement injuste. "

Euh... en même temps votre fille rate 14 fois son bus durant le semestre... Je pense qu'arriver à l'heure en cours est avant tout une marque de respect envers le professeur.
Ne parlez pas d'injustice alors que votre fille est en tort...
Cher M.Hibou,

Je ne suis pas d'accord avec vous.
Je ne conteste pas le fait qu'il faut que ma fille doit être plus exigeante avec elle même pour ne plus rater son bus. Ce qui ne va pas c'est que cette procédure est d'une part sortie du cadre du lycée et qu'elle est excessive et beaucoup trop répressive. Et je pense que ce n'est pas avec ce genre d'attitude que le gouvernement va réussir à régler certains pb avec les jeunes.
Ma fille n'est pas unepré-délinquante et je ne suis pas démissionnaire quand à ma responsabilité parentale. Par contre pour mettre les gens en révolte, ce type de procédure et d'abus sont excellent....
MonsieurHibou 409 Messages postés lundi 2 mai 2011Date d'inscription 29 janvier 2014 Dernière intervention - 13 avril 2012 à 08:49
Nan mais sérieusement 14 retards ? Il n'y a rien qui vous choque ? Moi ça ne m'étonne pas que les profs se posent des questions...
Bien évidemment, que les 14 retards posent questions (et je n'ai pas attendu leur action pour y réfléchir)...mais là ou je ne suis pas d'accord, c'est la violence du processus mis en route par la directrice d'ets...A aucun moment ils n'ont informé ma fille des conséquences de ces retards, tenter de comprendre ce qui se passait là pour le jeune, moi même je n'ai pas été informé...pas de dialogue avant la sanction.. ils entament de front une procédure ou ils impliquent l'académie et ainsi ouvre la voie des conséquences dramatiques pour la famille et pour le jeune....
bref, on est dans une politique de répression permanente à tout les niveaux du système... et pour reprendre le terme de M.Hessel, je ne comprends pas qu'on s'en indigne pas...
Avec tout le respect que je porte au corps enseignant, il n'empêche qu 'existe des comportement d''équipes pédagogiques excessifs...et c'est cela que je dénonce
Je rappelle que le règlement interieur ne spécifie en rien la procédure dans laquelle je me suis retrouvée..on est passé directement à un avertissement de sanction administrative et pénale...on dépasse largement le cadre de problématique interne au lycée...comme si l'établissement ne se sentait plus suffisamment de pouvoir pour régler ce type de problème seul.
Oui je le pose des questions sur le monde qu'on laisse à nos enfants, et les conséquences réels de ces excès sur le plan démocratique .
bonjour, j'ai lu avec attention votre courrier alors je vais faire simple:
quand votre fille travaillera et qu'elle aura 14 retards vous croyez que son patron va la garder?
la directrice se tourne vers vous car vous êtes la maman espérant que vous preniez conscience, ,mais plutôt que prendre parti pour votre fille faites lui comprendre qu'elle agit comme une irresponsable.En seconde on a 16 ans et l'école n'est plus une obligation: l'école est là pour leur apprendre un métier qui leur permettra d'être indépendant.Pour finir je pense que quand on est en tort on fait un peu le canard,profil bas et on essaie d'arranger les choses sans attaquer! voila ma philosophie.Je précise que je suis maman de 2 jeunes 17 et 20 ans.
Commenter la réponse de MonsieurHibou
-15
Merci
Bonjour,
Clairement, la sanstion est justifiée.
Il faut que votre fille prenne ses responsabilités, et très vite.
Lorsqu'elle entrera dans la vie active, si elle est en retard 14 fois, vous pensez qu'un patron laissera passer !!
Non mais où va-t-on ?
C'est la fête au village, on arrrive quand on veut à ses cours, ses RDV, son travail et on ne devrait pas être sanctionné !
Comment peut-on justifier 14 retards ?
Vous feriez mieux d'expliquer à votre fille qu'elle doit assumer les conséquences de ces actes.
il faut arrêter de couvrir tous ces gamins qui se croient aujourd'hui tout permis parce que les parents sont prêts a tout pour les couvrir.
un post comme le votre est intolérable.
Cordialement.
Commenter la réponse de fdsf
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une