Litige avec la maitresse et la directrice de l'école

[Résolu]
Signaler
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 14 juin 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2021
-
Messages postés
67
Date d'inscription
lundi 25 juin 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
26 septembre 2021
-
Bonjour depuis la rentrée de septembre 2019, je subit un acharnement abusif de la par de la maitresse GS et de la directrice de l'école maternelle.
Le premier jour de la rentrée scolaire, mon fils de 5ans passe le portail de l'école et dit coucou à la maitresse. La maitresse sur un ton agressif attrape mon fils par le col du manteau et lui dit "On ne dit pas coucou, mais bonjour maitresse"! je suis rester choqué. à midi quand j'ai récupérer mon fils, la maitresse m'informe que mon fils a était insupportable toute la matinée ....
Et depuis ce jours là, toute les soir à la sortie de l'école, la maitresse me rabâche que mon fils à des excès de colère, qu'il refuse son autorité, qu'il lui tien tête, fait des crises de colère, est souvent puni et laisser à l'écart dans une autre pièce seul ou sur le coté "en extérieur" à la cour toute la durait de l'activité ou envoyais dans une autre classe.
Puis tout les jours la maitresse me rabâche que mon fils serais peut être autiste ou hyper actif, qu'elle vas faire un signalement car mon enfant aurais un trouble du comportement et qu'il doit être suivie dans un établissement adapté à ses troubles ou à son autisme.
Qu'elle veux contacter la protection de l'enfance, car mon fils est un danger pour elle et les autres enfants, que mon fils est violant avec les autres enfants ( aucun parent n'ai venue se plaindre que mon fils aurais était violant avec leurs enfant), je n'ai pas non plus constaté de blessure faite par mon fils sur l'un de ses camarades de classe.
Tout les mois je suis convoqué dans le bureau de la directrice, car la maitresse veux que mon fils fasse un bilan comportementale, car elle ne sais pas comment faire....
Mon fils était suivie par une psychologue de l'école qu'il voyais 1 fois par mois au sain de l'école,
il est sur liste d'attente chez un pédopsychiatre, chez un psychologue.
La maitresse est très agressive envers mon fils depuis le premiers jour de la rentrée.
Il ne veux plus aller à l'école, les autres enfants ne joue pas avec lui, deux de ses camarades sont méchant avec lui, il le rejette, le tape, lui font mal dans la cour de récréation depuis le début de la rentrée. Une camarade de sa classe, la étrangler à deux reprise à la cantine.
La maitresse ne m'informe pas quand mon fils subit des violences par les autres enfants ou des moqueries ou des insultes.
J'ai assister à une sortie en extérieur et j'ai vue comment la maitresse était avec mon fils.
Elle est froide et agressive avec lui, aucun encouragement, ni félicitation envers mon fils. Par contre avec les autres élèves elle est plus calme, les encourages, les félicites....
J'ai du contacter l'adjoint du maire de mon village pour l'informer de tout cela.
Après que l'adjoint au maire soit intervenue, la maitresse a changer sa façon de faire avec mon fils et a arrêter son acharnement de menace à répétition de faire des signalements, de me dire que mon fils était autiste. Mais elle et la directrice continue de me dire que mon fils est hyper actif...
J'ai amener mon fils chez le médecin traitent, tellement j'en ai marre qu'elles me rabâche que mon fils soit hyper actif. Le médecin traitant ma dit que mon fils n'est pas hyper actif et que l'établissement scolaire devait arrêter leurs acharnement abusif.
Jeudi 10 juin 2021, la directrice ainsi que la maitresse mon convoqué au bureau.
Pour m'informer qu'elles aller faire une procédure D'information préoccupante, car mon fils mardi a pousser une camarade violemment contre le mur "sen faire exprès" , l'enfant ce serais râper le menton et donc mon fils a était puni.
Mais il aurais dit à la maitresse de ne pas informer son père, car il avais peur que son père le frappe à cout de pied... il aurais également dit qu'il avais besoin d'aide car son papa "le frappe" et qu'il voulait que sa s'arrête et il aurais dit stop....
La directrice ma dit exactement là même chose que la maitresse, car elle aurais pris mon fils seul Apart et il lui aurais dit la même chose tout en étant calme et serein ...
La directrice ma alors dit que grâce a cette procédure mon fils pourra alors faire un bilan comportementale et être envoyais dans un établissement adapté à son troubles du comportement.
La directrice à également informer l'école primaire du village que mon fils était un enfant très difficile et qu'il devras être suivi par une psychologue scolaire.
Mon fils n'est pas encore en cp, que déjà les personnes qui travaille à l'école primaire le décrive comme un monstre...
que doit je faire car là c'est de l'acharnement abusif envers mon fils de 5ans ?
En sachant que son père avec qui je suis séparer depuis 2017, vit avec sa mère dans un autre village. à mon fils tout les week-end et viens le chercher à la sortie de l'école après son travaille .Il à une fois était en colère après mon fils, car il avais "soit disant lever la main sur la maitresse, sen lavoir toucher" et la maitresse avait informer le papa qu'elle ferais un signalement . le papa avais mis un coup de pied aux fesses et une claque à mon fils en rentrant de l'école. j'ai de suite intervenue , pour dire à son père que je n'était pas d'accord qu'il le frape car j'allais déposer plainte s'il venait à lui ,re lever la main dessus.
Surtout en sachant que la maitresse abusé en continue.

6 réponses

Messages postés
24310
Date d'inscription
dimanche 16 avril 2006
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 octobre 2021
7 184
Bonjour

J'ai du contacter l'adjoint du maire de mon village pour l'informer de tout cela.

L'adjoint au maire ne fait pas partie de l'Education Nationale. Si vous avez un grief, contactez l'Inspection Académique

Tout les mois je suis convoqué dans le bureau de la directrice, car la maitresse veux que mon fils fasse un bilan comportementale, car elle ne sais pas comment faire....

Dans la mesure où la professeure se trouve en présence de difficultés, elle doit certainement essayer de trouver avec vous des moyens, des leviers afin que les choses s'apaisent.

De votre point de vue c'est de l'acharnement, et du point de vue de l'équipe scolaire, il y a des difficultés comportementales. Chacun sa perception des choses.

En attendant, des choses sont mises en place. Cela passe par ces rendez-vous périodiques avec l'école en ce qui vous concerne et au niveau de l'école cela doit très certainement passer par des équipes éducatives (je ne serais pas étonné que vous soyez convoquée dans le cadre de ces équipes éducatives).

Pour information, il est possible pour les enseignants de faire un signalement s'ils remarquent des carences, des troubles du comportement, des faits de violence... Ils n'en ont pas l'obligation.
Mais dans votre cas précis, au regard de ce qu'ils constatent au quotidien, ils souhaitent que votre enfant ait accès à un dispositif qui puisse l'aider à la fois scolairement mais aussi psychologiquement.

Messages postés
26138
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 octobre 2021
9 435
s'ils remarquent des carences, des troubles du comportement, des faits de violence... Ils n'en ont pas l'obligation.
Normalement ils ont obligation de signaler les carences et troubles du comportement ainsi que les violences que subit l'enfant, mais cela demande de remplir un dossier donc beaucoup ne font aucun signalement ou seulement en fin d'année scolaire .
Messages postés
24310
Date d'inscription
dimanche 16 avril 2006
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 octobre 2021
7 184 >
Messages postés
26138
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 octobre 2021

Bonjour Feloxe
cela demande de remplir un dossier donc beaucoup ne font aucun signalement ou seulement en fin d'année scolaire . 

Ou peut-être est-il compliqué de faire un signalement quand il y a seulement suspicion. Ce n'est pas la même chose que quand il y a preuve. Et an l'absence de preuves concrètes, le signalement n'est pas forcément suivi de faits.
Messages postés
26138
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 octobre 2021
9 435 >
Messages postés
24310
Date d'inscription
dimanche 16 avril 2006
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 octobre 2021

Il y a toujours vérification de la part de la PMI. Ma sœur est infirmière PMI en charge des maternelles et primaires et s'indigne du peu de signalement alors qu'elle découvre les problèmes lors des visites médicales
Messages postés
24310
Date d'inscription
dimanche 16 avril 2006
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 octobre 2021
7 184 >
Messages postés
26138
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 octobre 2021

Ma sœur est infirmière


Pensez-vous que le/la professeur(e) des écoles dispose des même moyens pour vérifier qu'un enfant est marqué par des coups par rapport à une professionnelle de santé ?
Messages postés
43005
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
22 octobre 2021
11 935
bonjour,

"Mon fils était suivie par une psychologue de l'école qu'il voyais 1 fois par mois au sain de l'école,"

Il ne l'est plus ?

"il est sur liste d'attente chez un pédopsychiatre, "  

RV chez ce pédopsychiatre pris par QUI ?
Et ça vous suffit d'attendre passivement que votre fiston sorte de cette liste d'attente... qui va durer encore combien de temps ?
Pourquoi ne chercheriez-vous pas un autre pédopsychiatre disponible rapidement ?

cdt.
Messages postés
24310
Date d'inscription
dimanche 16 avril 2006
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 octobre 2021
7 184
Et ça vous suffit d'attendre passivement que votre fiston sorte de cette liste d'attente... qui va durer encore combien de temps ?

il n'y a pas assez de praticiens. Donc oui il y a ds listes d'attente; Comme chez les orthophonistes, comme dans les IME... Elle n'aura pas de priorité parce que des difficultés il y en a a tous les étages.
Messages postés
83027
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 octobre 2021
14 625
¿


Qu'envisagez-vous de faire pour votre fils ?
Porter plainte au nom de votre fils ?
Pour quel délit envers votre fils ?
Avec quelles preuves au bénéfice de votre fils ?


Si vous envisagez une action officielle pour votre fils, commencez par faire une lettre à l'inspection d'académie dans laquelle vous signalerez les atteintes à l'intégrité de votre fils, mettrez en avant les agissements scandaleux des enseignants envers votre fils et ferez connaître votre intention de porter l'affaire devant des instances civiles pour défendre l'honneur de votre fils.

Dites également ce que vous pensez du fait que les enseignants veuillent contacter la protection de l'enfance pour votre fils, qu'une psychologue scolaire suit votre fils et qu'il y a possibilité que votre fils fasse bientôt l'objet d'une information préoccupante.

Vous pourriez peut-être aussi demander au père de votre fils qu'il s'engage avec vous dans cette action pour votre fils et ne vous laisse pas seule gérer l'avenir de votre fils.

N'oubliez surtout pas de préciser que votre fils est sur liste d'attente chez les psychologues (précisez bien qu'il y en a plusieurs) et chez un pédopsychiatre.

Précisez aussi que vous estimez intolérable que les enseignants s'acharnent ainsi sur votre fils dans le seul but de maintenir le calme dans la classe de votre fils et de protéger et rassurer les autres élèves qui sont dans le même école que votre fils.

Et sinon, et en même temps, il vous reste aussi la possibilité d'aller, avec le père de votre fils, parler aux enseignantes du cas de votre fils en présence d'un médiateur ou similaire afin de voir ce que vous pouvez faire ensemble pour votre fils.


 
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 14 juin 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2021

Merci beaucoup pour votre réponse. Avec le père de mon fils nous sommes allés à plusieurs reprises voir la directrice et la maîtresse pour trouver des solutions. En mars il est devenu plus calme car la maîtresse a changé son attitude envers mon enfant. Et que l'adjoint au maire qui s'occupe des enfants est intervenu. Mais là jeudi matin j'ai était choqué quand elles m'ont informé qu'elle allait faire une information préoccupente en disant que mon enfant avait dit qu'il était battu alors que ce n'est pas le cas. Elles m'ont dit que cela allait faire bouger les choses pour que mon enfant soit pris en charge plus rapidement pour faire un bilan comportementale.... Alors que il est pas un monstre contrairement à ce qu'elle en dise. Tout les examens médicaux ont était fait quand il était en petite section de maternelle. Il n'est pas sourd, vois très bien, grandi bien, aucune anomalie génétiques rien et elles n'en tiennent pas compte de tout ce que je leur ai fourni. La directrice qui est l'ami de la maîtresse ne m'écoute pas quand je lui dit que c'est la maîtresse qui a un problème.
Messages postés
83027
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 octobre 2021
14 625 >
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 14 juin 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2021

" Il n'est pas sourd, vois très bien, grandi bien, aucune anomalie génétiques rien " : votre fils est parfait de ce côté là, donc.
Votre fils est en bonne santé physique.
C'est très bien.
Mais être en bonne santé physique n'exclut pas les troubles du comportement, de l'attention ou toute autre spécificité.

" pour que mon enfant soit pris en charge plus rapidement pour faire un bilan comportementale... " : vous devez sans doute trouver ça très bien, non ?
Votre fils va enfin être vu par des vrais professionnels de santé qui vont enfin pouvoir dire ce qu'il en est réellement.
Les enseignants devront donc bien accepter le diagnostic de ces médecins spécialisés, n'est ce pas ?

Reste à savoir, selon les conclusions, si vous, vous allez l'accepter....


 
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 14 juin 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2021
>
Messages postés
83027
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 octobre 2021

Si mon enfant présente un problème du comportement, je ferai le nécessaire pour suivre les recommandations des professionnels de médecine. C'est tout à fait normal. Mais temps que le pedopsychiatre et le psychologue ne l'ont pas vue et qu'il est sur liste d'attente, je ne peux pas aller plus vite.
Il vas déjà faire un bilan chez un orthophoniste. Je suis ouverte à toute proposition, mais je n'accepte pas que l'on s'acharne continuellement comme le font la maîtresse et la directrice.
Messages postés
67
Date d'inscription
lundi 25 juin 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
26 septembre 2021
4
Bonjour,
Votre position est que votre fils est victime d'un acharnement abusif de la part de la maîtresse et de la directrice.
La position de l'Education Nationale est que le comportement de votre fils est problématique, et que le problème se situe au niveau de l'éducation familiale que vous lui donnez; et ils vous ouvrent une porte de sortie, dans laquelle ça pourrait ne pas être vous le problème mais un trouble cognitif, ce qui vous dédouanerait d'un déficit éducatif (discipline, savoir-vivre, etc...)

Il y a donc un désaccord entre adultes portant sur l'appréciation du comportement de votre enfant.

En tant que parents vous êtes sensé "livrer" votre enfant à l'école avec un niveau de sociabilisation acceptable. Si votre enfant n'atteint pas ce niveau, alors l'école n'aura pas les solutions éducatives appropriées. Dans le temps, le maître mettait une trempe à l'enfant. Et le gamin s'en prenait une deuxième à la maison, donc faisait le nécessaire pour que ça se sache pas et ajustait son comportement très rapidement. C'était efficace, mais l'éducation moderne a conspué ces méthodes, au nom du développement affectif.
Sachez qu'un enfant peut être adorable à la maison et infect à l'école, pour la simple raison qu'on lui passe tous ses désirs et caprices à la maison, et que ses désirs et caprices ne rencontrent pas un accueil aussi favorable dans le milieu éducatif. Il est donc primordial de dire non à votre enfant (télé/écrans 1h par semaine, sucreries avec une extrême parcimonie, manger des légumes obligatoirement même s'il n'aime pas, bref un enfant à partir d'un certain âge doit progressivement intégrer la contrainte et la frustration, nécessaires pour pouvoir évoluer en société). L'absence du père est souvent corrélée à des difficultés vis à vis de l'autorité.

Même s'il y a 90% de chances que l'Education Nationale ait raison, on ne peut totalement exclure votre vision des faits. Donc admettons que votre enfant soit victime d'un personnel sadique et malsain. Dans ce cas, prenez un avocat, c'est la seule chose à faire. Les preuves peuvent être compliquées à réunir surtout si votre fils a quelques faits d'armes à son actif. Il faut que les faits que vous reprochez au personnel enseignant soient suffisamment sans équivoque pour emporter la conviction d'un magistrat.

Le fait que votre enfant soit isolé des autres de temps en temps ne sera pas suffisant. Il faut pouvoir prouver le caractère injustifié et dégradant du traitement particulier qui lui est infligé.

Mon conseil avant de vous engager dans des démarches juridiques, est de réfléchir à la situation de façon calme et objective. Est ce que vous en parlez à votre enfant ? Est ce que vous comprenez comment fonctionne le milieu éducatif ?

Commencez par fait deux colonnes:

- dans la colonne de gauche vous allez lister exactement tout ce qui a été reproché à votre fils, j'imagine qu'on a du vous donner les détails, si vous ne les avez pas demandez les. Soyez objective dans la description sans appréciation personnelle. N'utilisez pas des "souvent parfois jamais" mais des "x fois par jour, x fois par semaine, à x reprises... "
- dans la colonne de droite mettez ce que vous reprochez au personnel éducatif, brimades , coups , mise à l'isolement, etc... essayez d'être objective là également et indiquez également dans la mesure du possible le lien entre la colonne de gauche et la colonne de droite.

Une fois que vous avez ces deux colonnes, envoyez nous ça et on pourra vous donnera un avis. Soyez objective surtout on est pas là pour décider mais pour vous donner un avis sur la meilleure chose à faire. Si vous donnez pas toutes les informations notre avis sera biaisé.

Cdt

--
Donc tout le monde se ligue contre votre fils?
La maîtresse, la directrice...
Cela paraît difficilement entendable. Mais votre fils est donc un ange, vous devriez l'emmener consulter afin de vous faire confirmer que votre enfant est un ange et pouvoir contredire les dires de ces 2 maîtresses...a moins que les résultats ne vous fassent peur.
Non cela ne me fait pas peur. C'est juste que l'acharnement depuis la rentrée scolaire à me dire que mon fils est autiste ou hyper actif avec des menaces de signalement tout les jours, c'est abusif. De plus il est sur liste d'attente chez les psychologue et chez un pedopsychiatre !
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 14 juin 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2021

C'est pas résolu vue que personne ne m'a répondu ! Que dois-je faire contre l'acharnement abusif de la maîtresse et de la directrice ?!