En l'attente d'un jugement du JAF

Signaler
-
 fleur -
Bonjour, voila en ce moment mon ex-compagne me mène la vie concernant notre enfant. Je ne le vois qu'une fois par semaine (et encore) et à peine me laisse t-elle passer une heure avec lui. Elle ne me tiens pas au courant des ces besoins de sa santé, pas de mail, pas d'appel rien. Pas de réponse à mes appels, à mes mails, rien. Une semaine, deux semaine peut passer comme ça sans que je sache le devenir de notre enfant. J'ai beau lui dire qu'un enfant n'est pas une propriété privé, qu'elle respecte un minimum mes droits parentales. Rien à faire. C'est comme si j'existais pas. Et cette situation atroce et difficile dure depuis qu'elle à appris que j'ai reconnu notre enfant de 7 mois. On m'a conseillé d'attendre sagement le jugement du JAF, qui devrait se faire dans 3 mois, mais attendant je ne vois pas mon enfant. Il me manque. Sans l'aide de mes amies et proche j'avoue que j'aurai déjà fait une dépression nerveuse et d'angoisse. Comment un parent peut agir ainsi en ne pensant qu'à soit ?
Je ne comprend pas le loi, son fonctionnement. Car attendre 4 mois le jugement d'un juge et en attendant je n'ai aucun contact, aucune nouvelle de mon enfant je trouve ça dramatique
A voir également:

5 réponses

Messages postés
1525
Date d'inscription
vendredi 2 décembre 2011
Statut
Contributeur sécurité
Dernière intervention
19 février 2017
313
Bonsoir.

Je suis désolé, ça fait parti des choses aberrantes de
la justice Française...

Courage !

Pour info certains ou certaines attendent 4 mois et plus
sans voir leurs enfants du tout...et là non plus il n'y a rien à
faire.

Mais arrivé devant le juge c'est autre chose quand il sont mis
au courant de tels agissements et ils n'aiment pas ça du tout !

Bonjour,

Armez-vous de patience, je sais de quoi je parle mon fils passe par là mais une juement ne se fait pas forcément toujoours tout de suite. Gardez espoir c'est tout ce que je peux dire, l'ex de mon fils est parti en normandie et si elle a la garde, il ne verra pas très souvent ces enfants, vu la distance

Bonne soirée et surtout remontez la pente
De nos jours chacun doit parfois mener une grande bataille pour faire valoir les droits qui lui sont du. Pourtant ma demande est des plus simple : respecter mes droits en tant que père pour que je puisse profiter de mon fils autant que sa mère. Merci de votre soutien (M@thew) et Pitchoun bonne chance à ton fils car l'éloignement, surtout quand un enfant est en cause, est quelque chose d'insupportable à vivre.
En effet, je sais qu'il y toujours pire que soit. On croit que jamais ce genre de chose peut nous arriver et pourtant. Je prend courage en me disant qu'après cette période de ténèbres forcément il ne peut y avoir que la lumière. Mais j'avoue que malgré cette pensée, c'est un vrai combat que je mène contre moi même pour ne pas sombrer face à cette crise.
Bonjour,

En attendant le jugement, vous pouvez aussi faire un courrier recommandé où vous demandez à votre ex de bien vouloir respecter vos droits de père, que vous souhaiteriez voir votre enfant plus souvent (mais bon, une fois par semaine c'est déjà mieux que beaucoup de pères), de vous tenir au courant lorsqu'il se passe quelque chose dans la vie de votre enfant. etc... Courrier que vous pourrez joindre à votre dossier. Il est, je pense, toujours bon de montrer aux juges à qui l'on a à faire.
Quoi moi laurentt si je te dis que je lui ai déjà envoyé au moins 3 courriers, dont un chaque semaine. Je pense en envoyer deux encore. Après je laisserai tomberait tomber et attendrait le jugement. Jusqu'à maintenant mes courriers n'ont changé strictement rien changer à la situation on dirait même qu'elle me prive encore plus dans mon enfant. Pour donner un exemple concret ; M'ayant accorder, soi-disant, un jour par semaine pour voir mon enfant ben la dernière fois je suis aller le voir aussitôt que j'ai passé une heure avec lui, durant laquelle je l'ai fait dormir, elle m'a fait comprendre que je peux y aller O_O', que c'est pas la peine que j'attends qu'il se réveille O_O'. Donc autant dire que je passe 1h ou 2h avec mon enfant dans le meilleur cas et cela par semaine. Je trouve ça complètement déloyal, aucun respect pour mes droits paternels....
Messages postés
1525
Date d'inscription
vendredi 2 décembre 2011
Statut
Contributeur sécurité
Dernière intervention
19 février 2017
313
Bonsoir.

"aucun respect pour mes droits paternels...."

Ce n'est même pas là le problème, parce que si l'inverse
se produit, si vous arrivez, par exemple, à garder avec vous
votre enfant en disant à sa mère, pour le récupérer tu devras
attendre le jugement, personne ne pourra rien faire contre vous.

C'est là qu'il y a un problème, il devrait être possible, dès l'instant
ou une demande de jugement de garde est faite, de pouvoir avoir
dans l'attente du jugement, chacun un temps à partager avec le
ou les enfants...un temps accordé par le juge !

Doit pas être bien compliqué à mettre en place !

Nandédiou !!

:o)



je suis complètement d'accord avec vous, d'autant plus que si, à cause de la mauvaise volonté de certains, le lien avec l'enfant de défait, il faut encore une période d'adaptation pour refaire connaissance. C'est rageant !
Ah M@thew j't'aurai bien dit que je suis d'accord avec toi sur toute la ligne mais depuis que j'ai entrepris de reconnaître mon fils je n'ai quasiment droit à aucun moment avec lui, aucune nouvelle de lui. Pour ma part si j'en avait la garde j'aurai jamais agit ainsi car j'estime qu'un enfant à besoin de ces 2 parents pour se construire.

Tu peux le dire laurentt actuellement ma relation avec mon fils est détruit si on valide juridiquement mes droits je vais devoir tout reprendre ça en vaut la peine mais actuellement je suis le grand perdant et en effet c'est rageant. Avoir une nature calme et des ami(e) et proches m'aide beaucoup à tenir.
je suis maman d'"une petite fille de 15 mois que je n'ai vu que 2 heures sous surveillance depuis 10 jours. Je ne pense pas la voir avant le jugement qui heureusement a lieu le 13 novembre. Je n'ai aucun recours et elle me manque atrocement et j'enrage de tant de cruauté et d'égoisme de son père mais c'est dans la lignée de ce qui a précédé. Je me sent tellement impuissante