Devrais je payer pour ma belle mère ?

capucine - 25 juin 2011 à 22:16
 Aristote - 7 févr. 2020 à 02:59
Bonjour,
Je suis veuve depuis maintenant 2 ans, je suis fâchée avec la quasi totalité de ma belle famille qui s'est retourné contre moi après le décès de mon mari. Je viens d'apprendre que si ma belle mère, qui est quand mm très âgée, devait aller en maison de retraite, je devrais payer la maison de retraite au même titre que ses enfants survivants. Est ce vrai ? Si oui, quelles démarches puis je faire pour éviter celà ?
Merci d'avance de votre réponse.
A voir également:

4 réponses

condorcet
Messages postés
38190
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
7 mai 2022
17 469
26 juin 2011 à 08:31
Est ce vrai ?
C'était vrai du vivant de votre mari.
Cette obligation de soins et assistance aux parents a cessé à partir du décès de votre conjoint conformément aux dispositions de l'article 206 du Code Civil ci-après reproduit:

Article 206 du Code Civil
Les gendres et belles-filles doivent également, et dans les mêmes circonstances, des aliments à leur beau-père et belle-mère, mais cette obligation cesse lorsque celui des époux qui produisait l'affinité et les enfants issus de son union avec l'autre époux sont décédés.
167
Merci bcp condorcet pour cette réponse. J'ai oublié de préciser que 3 enfants sont nés de l'union avec mon défunt mari. Donc si je comprends bien l'Article 206 du Code Civil, vu que j'ai des enfants je dois en effet payer ??? Cordialement
-3
a quel endroit voit-on que la pension pour maison de retraite est due lorsque l'on a des enfants
merci
0
doris33
Messages postés
41406
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
28 mai 2022
15 152
5 févr. 2014 à 11:50
Bonjour belleorzine,

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2009

extrait
" Bénéficiaires

Les descendants (enfants, petits-enfants) ont une obligation alimentaire à l'égard de leurs ascendants (parents, grands-parents...).

La règle applicable pour un enfant adopté dépend du type d'adoption ( adoption plénière ou adoption simple ).

Cette obligation alimentaire s'étend également aux alliés en ligne directe. Ainsi, les gendres et les belles filles doivent des aliments à leurs beaux parents (et réciproquement). Cette obligation prend fin en cas de divorce ou en cas de décès du conjoint et des enfants issus de l'union. Si les époux n'ont pas eu d'enfant de ce mariage, le décès de l'un des époux fait disparaître l'obligation alimentaire du conjoint survivant."

Cordialement
0
murenpier
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 3 janvier 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
1 juin 2016

1 juin 2016 à 07:05
Merci de votre réponse éclairée.
ma fille à 14 ans et c'est donc a elle que revient ce droit. Elle sera majeure dans 4 ans. Dans quatre ans si l'un de mes beaux-parents est placé en maison de retraite, je devrais aider mon beau-frère aux frais de placement (pour l'obligation de ma fille mineure)
Ai-je bien compris de la loi ?
Est-il vrai que le Conseil Général peut avancer une partie des frais de placement dans ce cas présent ?
cordialement
0
doris33
Messages postés
41406
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
28 mai 2022
15 152
1 juin 2016 à 09:22
Non, vous n'avez pas compris, vous serez vous-même obligée alimentaire en tant que belle-fille, ainsi que votre fille en tant que petite-fille. Tous les enfants (t leurs époux) et tous les petits-enfants majeurs sont obligés alimentaires, c'est noté sur le lien fourni.

Le moment venu, si vous faites une demande au conseil général, il fera un enquête (revenus et charges) des personnes dans le besoin, et de même auprès de tous les obligés alimentaires. Il peut arriver que si les personnes dans le besoin ont des biens immobiliers, le conseil général prenne une hypothèque sur le bien et fasse l'avance des frais et se rembourse plus tard (après le décès).
0