Non respect révalorisation pension alimentaire [Résolu]

Signaler
-
Messages postés
5
Date d'inscription
mercredi 23 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
23 janvier 2013
-
Bonjour,

Je souhaiterai avoir les lumières d'un spécialiste ou tout au moins d'une personne ayant été dans mon cas. Maman d'une fille de 8ans, je suis séparée du papa et bien entendu un jugement a été établit. Depuis mars 2007, le papa n'a pas jugé utile de réévaluer la pension alimentaire et j'aimerais lui notifier par un moyen efficace de s'exécuter au vu de la législation en vigueur. Je ne peux communiquer avec lui car il refuse catégoriquement et me témoigne que du mépris ce qui me blesse et me laisse blessée.

Petite parenthèse ce dernier a refait sa vie ce qui est normale, et bien qu'aucune loi au monde n'oblige le ou la compagne a aimé notre progéniture, ce dernier ce doit d'être correct et d'avoir à l'égard de l'enfant un minimum de civisme, d'humanité et de veiller au minimum à son bien être. Or, dans le cas qui me préoccupe, la compagne humilie ma fille, l'injuries de mot assez vulgaire et occasionnellement lui a donné des fessées et la cerise sur le gâteau, elle ne manque pas de me discréditer autant que peu, pourquoi je l'ignore ??? Je ne l'a connais ni d'Adam, ni d'Eve.
J'ai tenté d'en référer au papa, cela a été un fiasco car il ne veut rien entendre et prétend que notre fille affabule. Bien que j'essaye de relativiser, cette situation d'impuissance me rend désemparée car je n'ai sais que faire moi qui n'aime pas du tout les rapports de force!! Prendre un avocat n'est pas vraiment dans mes moyens.
Sans prétentions, je pense qu'avec de bons conseils bien pesés et bien formulés je pourrais plaider ma cause où plutôt celle de ma fille auprès du JAF du tribunal de mon domicile.
Je suis désolée de m'être étalée en parlotte mais il fallait que je donne un minimum d'éléments afin d'essayer de donner une suite correcte.
Dans l'attente de conseils,
Cordialement,
Mme RJ

15 réponses

Bonsoir,
J'ai vécu une situation similaire à la vôtre. Divorcée avec 3 enfants, le papa ne respectait jamais la revalorisation de la pension alimentaire (tous les ans je dois lui rappeler, mais souvent en vain), comme stipulé dans le jugement de divorce. A l'époque, j'avais un avocat qui faisait donc le lien (qui a même été jusqu'à le menacer de lui faire une saisie sur salaire, ce qui a d'ailleurs fonctionné dans un 1er temps). Puis, actuellement, je m'adresse directement au JAF.
D'ailleurs, si vous avez des questions de cet ordre là à poser, vous pouvez directement contacter le tribunal de grande instance.
Pour ma part, à chaque fois que j'ai des questions à poser, je me permets de leur téléphoner. On a toujours pu me répondre avec beaucoup de gentillesse, et me guider en fonction de ma demande!
Bon courage à vous!
Salutations cordiales.
Pourquoi me dire que je suis jalouse alors que le débat est ailleurs, apparemment vous êtes peut être trop frustré ou frustrée car je ne sais si vous êtes un homme ou une femme pour comprendre qu'il s'agit du bien être de ma fille et non de moi, un conseil avant de prendre la peine de répondre à quelqu'un faites vous plaisir en prenant le DICTIONNAIRE et non en accusant les gens de tout et n'importe quoi. La vie de mon ex compagnon m'importe peu, CE QUI M INTÉRESSE et me rend soucieuse s'est LE BIEN ETRE DE MA FILLE; bien le bonjour chez vous,
je crois que vous feriez mieux de garder le dictionnaire pour vous....
Apparemment vous écrire était une perte de temps et d'ailleurs vous n'en valez pas la peine, pauvre de vous, je vous plains ..................... mais ne vous déteste pas pour autant, je vous plains juste. Vous devez probablement être en souffrance pour pensez des choses qui ne sont pas !!! Passez une agréable soirée,
Bonjour Ambrine,

Je découvre votre petit message. Message d'une maman que vous êtes, tout comme moi, avec les difficultés rencontrées que je comprends pour les avoir vécues de façon similaire... et même après 10 ans de séparation...!!
C'est déjà bien difficile de s'occuper seul(e) de nos enfants, mais lorsque de l'autre côté, il n'y a aucun soutien positif (plutôt destructif bien souvent hélas!), ou aucune communication possible, concernant les enfants bien sûr, cela rend la situation bien plus délicate... et les enfants sont souvent impliqués dans des conflits d'adulte auxquelles ils ne devraient pas l'être!
Bref, ayant les enfants à charges, tout nous incombe, heureusement qu'il y a les petits moments de joie, de bonheur si précieux!
Concernant vos démarches, comme vous l'a dit "Sophiag"( qui est toujours de bons conseils juridiques, en tout cas pour moi personnellement), c'est à un huissier qu'il faut vous adresser pour la revalorisation.

Bon courage encore à vous et bonne continuation!
Salutations.
Bonsoir,

Ma foi, je vais suivre votre conseil et voir auprès d'un huissier la marche à suivre,
Avec mes remerciements,
Cordialement
Messages postés
5
Date d'inscription
mercredi 23 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
23 janvier 2013
15
Bonjour,
Concernant la revalorisation de pensions alimentaires il faut dans un premier temps faire parvenir un courrier en "RAR" a la partie adverse en rappelant les faits exact (montant, période, année...) lui demander le paiement...ATTENTION : on peut revenir que 5 ans en arrière pas au-delà...
sans réaction de la partie adverse faire appel a un Huissier de Justice, qui lui, fera le nécessaire aux frais de la partie adverse...
Concernant les soucis relationnel de l'enfant avec la "belle mère" l'enfant peut consulter un avocat pour enfant, pas de frais d'avocat puisque l'enfant n'a pas de revenus, ce sera l'aide juridictionnelle qui paiera les frais d'avocat, l'enfant sera entendu par l'avocat sans les parents et l'enfant sera représenté par son avocat devant le Juge aux affaires familiales...
Merci, je pense que je ferais de la sorte, car je veux rester dans la légalité des textes et cette situation m'indispose de plus en plus, car injuste. Mais pourquoi diable certains individus en arrive t il à ce stade ??? Ne pas vouloir s'occuper de ses enfants, ne pas vouloir naturellement subvenir à leurs besoins, décidément j'ai beau quojité je ne comprends pas se reniement ???
Encore merci Madame,
Il est certain que, dans de telles conditions, il est bien difficile de faire le lien entre l'enfant et son papa!
Pour ma part, j'ai renoncé totalement au dialogue avec celui-ci, car c'est toujours voué à l'échec, sauf...lorsque cela va dans son sens, qu'il a besoin que je le dépanne pour week-end/vacances. Mais le sens unique n'est pas revalorisant. J'ai tout accepté pendant des années pour mes enfants, au détriment de ma vie personnelle. Maintenant ils sont adolescents, les souci sont croissants.
Je comprends parfaitement vos réflexions, que je me suis posée longtemps, qu'il m'arrive encore aujourd'hui de me les poser face à un tel individu...
Je reste à votre disposition, si je peux vous être d'une aide quelconque.
Excellente journée.

Céline
G exactement le meme souci que vous, le pere de mes enfants est ingrat, égoiste, ne s'occupe très très rarement d'eux et quand il les prend C jamais le weekend complet comme dit dans le jugement mais 1 seul jours sur les 2 et aux heures qu'il a décider sous pretexte qu'il a de la route pour rentrer chez lui. idem G renoncé au dialogue car ca marche seulement dans son sens et quand je lui dit ce que je pense il me raccroche au nez et ne paie pas la pension pour C enfants. Chaque année je demande aussi la réévaluation de celle ci mais toujours dans le vide bien sur. Comment faire légalement pour l'obliger a faire cette réévalution ??? svp répondez moi.
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 564
Bonjour
Par qui avez vous l'information que votre fille se fait humilier et brutaliser par la compagne de votre ex ?
Sinon, pour la revalorisation, vous sassissez l'huissier de votre domicile avec le jugement de divorce, l'adresse de l'employeur de votre ex et le descriptif des revalorisations non effectués à ce jour
Il aura une saisie direct sur le salaire qui sera effective tout le temps apres pour la pension alimentaire
bonsoir. ils n'ya pas de délai de non versement ou autre je ne C quel raison ? car je suis divorcer depuis 6 ans et chaque année je demande a mon ex et n'ayant pas de réponse je fais les démarches auprès des huissiers, de la CAF, de mon avocat et a chaque fois pas de résultat ........
vous êtes jalouse, c'est tout, ne prenez pas votre fille en otage.
Bonsoir Céline,


je tiens émanent de ma fille qui comme vous connaissez les enfants ne disent pas spécialement les choses au moment des faits mais longtemps après et bien souvent au détour d'une conversation quelconque. Ma fille a peur de son papa, elle craint sa compagne et moi je tente de relativiser en tâchant de maintenir son équilibre ainsi que son épanouissement. La rare fois où j'ai pu relater certaines choses avec monsieur, comme par magie la compagne avait légèrement changé de comportement. J'ai également conscience que la situation ne deviendra pas un monde où l'on voit tout en rose, en revanche j'ai confiance en la Justice, la Loi et les Procédures, tant que diplomatie règnera je continuerai comme si de rien, mais si je remarque que ma fille souffre , là, j'utiliserais les moyens mis à ma dispositions sans aucun scrupule,
Ne dit on pas qu'il vaut mieux prévenir, que guérir. Et Monsieur s'est pertinemment bien que s'il arrive quoique ce soi à ma fille
Cordialement,
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 564
Bonjour Céline et merci

Pour Ambrine!
Si vous tenez cela de votre fille avec des exemples précis et que vous avez déja réussit à desamorçer la situation en parlant avec le pere une premiere fois puisque vous dites que la belle mere s'est calmée par la suite, il faudrait alors simplement faire par courrier (LAR ) la meme chose à son intention en relatant les faits , mais sans l'accuser, juste demander des explications gentiments sur ce que vous rapporte votre fille en lui précisant que vous souhaitez comprendre les raisons pour lesquelles votre fille vous raconte cela et se comporte avec crainte vis à vis de son pere, si c'est ainsi !

Vous lui demandez de vous expliquez ce qui se passe chez lui avec cette belle mere afin de trouver une solution qui soit dans l'interet de votre enfant commun
Sans réponse de sa part, vous lui direz que vous serez bien obliger d'en conclure qu'il y a une sorte de confirmation et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle vous faites un écrit
Tout en lui laissant la possibilité de se justifier , il ne faut pas accuser, mais juste relater que votre fille revient pertuber en vous racontant que sa belle mere tiendrait des propos pas corrects, l'humilierait (avec exemples de propos) et donnerait des féssées !
Vous concluez en disant que vous esperez qu'il aura une explication diferente à donner à cela et qu'au cas ou ses faits s'avérent justes, alors la justice sera aviser de cet attitude inacceptable!

Mais vous ne le faites que si vous etes sure des faits
Merci de votre réponse, en effet s'était dans mon intention de me conduire ainsi, mais je voulais être conforté par une tierce personne qui me confirmerait ma décision de formuler ceci par écrit ; et pour répondre à votre question si les faits sont vrais, malheureusement oui. Je connais bien ma puce, c"est une enfant pleine de vie et gentille. Du jour au lendemain à eu des comportements quelques peu agressif avec moi et au gré des discussions m'a dit que sa tata, car elle l'appel tata l'insultait et la frappait en invoquant pour motif "s'est pour ton bien" et moi bien entendu en écoutant cela j'ai été choqué sans bien entendu le montré car je ne voulais surtout pas suscité plus d'angoisse à ma fille.
Encore merci Sophiag,
Bonsoir Tocade,

Ma foi je vais exécuter votre conseil dès demain, je vais mettre à profit un peu de mon temps en cette période de congés. J'ai tous les éléments en main, quelques n° de tél. d'huissier de ma ville et le tour est joué.
Encore merci,
Mme JR,
Bonjour, je suis dans le mm cas que vous concernant des arriérés de revalorisation de PA, et je voudrais savoir si le simple fait d'avoir saisie un huissier a fonctionné pour vous?
Merci
Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 564
Ambrine
Si de tels faits sont avérés, il faut saisir le JAF d'urgence par une requete et demandez alors ou une enquete sociale ou un droit de visite dans un endroit neutre
Messages postés
131
Date d'inscription
mercredi 3 mars 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juin 2011
65
Bonjour,

Allez voir un huissier avec les coordonnées de l'employeur de monsieur. Cela évite de discuter et votre droit est respecté.

Quand à la belle mère de votre enfant, à part saisir un juge pour le principe, pas grand chose à faire. Car rien ne l'empêchera de continuer.

Chez certaine belle mère, l'enfant d'une autre provoque une jalousie et l'enfant trinque.
Bon courage
Dossier à la une