Main courante sur mon bailleur, Préavis? [Résolu]

- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 21 janv. 2011 à 09:57
Bonjour,
J'ai posé une main courante sur la personne de mon bailleur car il a menacé et agressé verbalement ma femme dans notre domicile, pendant mon absence, et n'a pas voulut partir quand elle lui a demandé. Ma question est, vu les circonstances (graves!) et l'insécurité, pouvons nous réduire la periode de préavis de 3 mois?
merci beaucoup par avance...
Afficher la suite 

Votre réponse

6 réponses

0
Merci
bonjour : cela n'entre pas dans les causes légales de réduction de préavis.

Mais si le bailleur s'est déplacé, il devait bien y avoir un motif malgré tout ??? non paiement de loyer ??? tapage ??? stationnement gênant ???? ou autre.....

Et peut-être en avait-il marre de répéter les mêmes choses sans résultat.

Cependant si vos rapports sont mauvais, vous pouvez lui dire que puisque l'entente n'est pas bonne, vous souhaitez partir au plus tôt, et qu'il vous fasse une lettre vous demandant de libérer les lieux dès que possible.

Cette lettre de congé vous dispenserait légalement de tout préavis.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Messages postés
38353
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 octobre 2018
0
Merci
Bonjour
Pourquoi une main courante et pas une plainte ?

Pour Paulin !

Meme si le bailleur a de bonne raison , il n'est pas exempter de respecter la loi lui aussi !
Venir menacer et agresser est une infraction pénal !
Si les lois ne sont plus respecter, c'est l'anarchie et on ne peut pas excuser sous pretexte qu'il n'en peut plus !
Quand on loue, on prend le tout, les avantages et les conséquences en connaissances de causes !
En plus, j'ose meme pas imaginer si il y avait des enfants présents lors de l'altercation !!!
Ce comportement est inadmissible !
Cordialement
Commenter la réponse de sophiag
Messages postés
13895
Date d'inscription
lundi 5 juillet 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 juin 2014
0
Merci
Bonjour,

Non, vous ne pouvez pas bénéficier du préavis réduit pour ses raisons.
Par contre, portez plainte (contre lui nomément si vous avez des témoins, contre X si vous n'en avez pas). Et partez le plus vite possible.
Commenter la réponse de BarbieTM
0
Merci
bonjour : oh oh ! Barbie, doucement ! je cherche à comprendre.

Et on n'entend qu'une version, et dans ce cas, il peut arriver que la version soit amplifiée. Et selon le comportement des personnes, le ton peut monter. et il n'est pas impossible que la dame ait cherché le bâton pour se faire battre.

Un propriétaire ne va pas "em....der" un locataire qui ne pose aucun problème.

Si on avait l'autre version, peut-être que les réponses seraient légèrement différentes.

Et jusqu'à preuve du contraire, un particulier peut très bien aller encaisser son dû, de la même façon on peut remplacer le facteur en mettant une lettre dans une boîte aux lettres.

Sinon les mauvais payeurs vont être bien tranquille. Bien sûr on ne sait pas si dans le cas présent il s'agit d'un problème de loyer, mais bon puisque vous en parlez...

Un locataire doit respecter le bail et se comporter "en bon père de famille", il ne faut pas l'oublier.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Messages postés
13895
Date d'inscription
lundi 5 juillet 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 juin 2014
0
Merci
Oui, Paulin, et je ne chercherais nullement à excuser un locataire qui ne paierait pas son loyer (vous avez pu le voir lors de mes interventions).
Néanmoins, même avec le seul son de cloche de ce locataire, si le propriétaire a effectivement fait ce qui a été expliqué, je n'excuserais pas non plus le comportement violent ou menaçant d'un propriétaire, même si c'est pour récupérer ses loyers...

Et si, certains propriétaires sont des emm....deurs,. Des c-ns, il y en a partout...
Commenter la réponse de BarbieTM
0
Merci
le motif du litige reste un grand mystère, mais si ça s'est envenimé, probablement qu'il y a eu des propos qui ont fait monter la mayonnaise. donc, moi je dis : probablement : match nul.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Dossier à la une