Gendarmerie qui n'agit pas [Résolu/Fermé]

Signaler
-
Messages postés
18100
Date d'inscription
mardi 19 novembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
18 juillet 2017
-
Bonjour,

Voilà, je cherche des infos pour une amie qui a de grave soucis.
Elle a commencée, il y a quelques temps, à se faire tabasser, quand elle était seule, et sans raison, par un "gens du voyage" qui la tabasse et la saccage, littéralement parlant, à chaque fois qu'il en a l'occasion, la laissant dans un très sale état.
Suite à ça elle est allé déposer des plaintes à la gendarmerie, à la suite de chacune des agressions, et à chaque fois elle se fait gentiment renvoyer XXXXX.

Lors de sa dernière agressions, datant d'hier, elle a carrément eue des côtes cassées en plus des hématomes, et la gendarmerie ne veut toujours rien savoir.
Elle soufre énormément, autant physiquement et moralement, et en vient même à penser au suicide tellement elle est démoralisé par cette situation où personne ne veut lui porter de l'aide.

Je voudrais alors savoir si l'on peut déposer une plainte contre la gendarmerie pour non assistance?
Ou que faire d'autre?
Ca devient urgent et plus qu'inquiétant, je vous remercie par avance des réponse que vous pourrez apporter.

16 réponses


C'est mesquin, mais la Police Nationale a tendance à
prendre beaucoup d'attention à une plainte refusée
ou "bâclée" par la Gendarmerie, pas de jaloux, c'est
la même chose dans l'autre sens.

Il faudrait donc aller avec elle déposer plainte à la
Police Nationale en expliquant tout depuis le début
avec les certificats du médecin.

Et comme le conseillait Tarascon2, plainte également
au Procureur de la République, qui risque de remuer
tout ça quand il va apprendre le "laissé aller" de la
Gendarmerie !

24
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 17328 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Bonjour,
Je me permet de réagir sur vos propos concernant votre amie et vos accusations de laxisme concernant la Gendarmerie alors que, comme vous le dites vous même, vous n'êtes pas vraiment au courant de la situation ? (je vous cite: "visiblement c'est toujours sans suite. Je n'en sais pas plus".)

Vous dites qu'elle a eu des côtes cassées ?! Elle a donc probablement eu sur son certificat médical de nombreux jours d'ITT (si tous les éléments que vous donnez son exacts) et par conséquent l'infraction visée (coups et blessures volontaire ITT supérieure à 8 jours) est systématiquement suivie d'une interpellation et mise en garde à vue si l'auteur est identifié.
Aussi, comme un autre intervenant avant moi, si les faits que vous décrivez sont exacts et que la Gendarmerie n'en tient pas compte comme vous semblez en être persuadé, il faut écrire d'urgence au Procureur de la République. (inutile d'aller déposer plainte à la Police Nationale en parallèle, il n'y a qu'un seul parquet et les plaintes aboutissent donc au même endroit...)
les paroles de la victimes sont exactement, retranscrite telles qu'elles les a écrite comme "j'en ai marre, j'ai porté plainte plein de fois et à chaque fois c'est sans suite"

donc si elle le dit je la crois, surtout quand ils s'agit de manouche, les forces de l'ordre lèvent rarement le petit doigt

je n'accuse personne, je constate les fait, et veux m'assurer que l'on peut faire quelques chose si la gendarmerie ne veut pas agir (et entre parenthèse, j'ai déjà eue recours à la gendarmerie de notre ville, qu'il a fallut contacter plusieurs fois avant qu'elle daigne se déplacer pour tapage nocturne, et au final c'est nous qui nous nous sommes fait réprimandé pour les avoir fait déplacer, et le tapageur en question n'a eue aucune réprimande alors que l'on entendait la musque jusque dans la rue ... donc je n'irais pas les accuser de laxisme, mais ils est claire qu'il est dure de se faire entendre en tant que victime au près d'eux)

concernant sa toute dernière agression, elle n'a pas déposé plainte justement parce que toutes celles précédentes n'ont rien données.

certes ce n'est pas une bonne chose de se laisser faire et je l'encourage vivement à tout de même encore déposer des plaintes en donnant ses certificat (elle a effectivement 2 côtes de cassées), bien qu'elle soit complètement démoralisé au point d'accepter de perdre la vie à cause de ces agressions.


certaines actions peuvent vous paraître évidente à entreprendre, mais ce n'est pas le cas de tout le monde
cette personne est sous le choc, très perturbée par tout ça, totalement anéantie du fait que la gendarmerie ne l'ai pas prise au sérieux et je trouve normale qu'il ne soit pas évident à ses yeux de savoir ce qu'il faut faire
entre autre, elle ne connais même pas le manouche qui la tabasse, il lui "saute dessus" littéralement retranscrit de la victime, et la tabasse sans raison, alors c'est encore moins évident de citer un nom
et puis il est facile de dire qu'il faut faire telle ou telle chose, mais dans la réalité ce n'est rarement aussi simple

donc il est inutile de remettre mes paroles en doute où la situation de la victime
certes je ne connais pas tout les détails mais les fait sont là, la famille et ses proches en témoigne
je ne fait que chercher des renseignement afin de l'aider et surtout lui redonner courage, je ne veux pas me dire, si jamais cela finit très mal, que je n'aurais rien fait pour elle

si vous êtes sceptique à propos de cette affaire, ça ne m'affecte vraiment pas, sans vouloir offenser,

je ne peux que chercher des renseignements afin de lui redonner espoir et la pousser à se battre, car cela me fait mal au coeur de la voir dans cet état, où elle en vient à penser au suicide, il est devenu très difficile de la convaincre à continuer le combat, et je la comprends tout à fait, toute personne a ses limites

merci quand même
Difficile de croire qu'une répétition de plaintes ne soit suivie d'aucune réponse pénale. Êtes vous certain qu'il y a eu réellement un dépôt de plainte avec remise d'une attestation de dépôt de plainte ou si c'est simplement un signalement (cela arrive lorsque la victime est partagée entre son désir de ne plus subir ce type d'agression et la peur d'éventuelles représailles). Dans tous les cas cumuler les plaintes auprès de tel ou tel service ne sert strictement à rien. Autre question avez vous pris la liberté de l'accompagner dans sa démarche pour vous rendre compte par vous même des faits qu'elle dénonçait. Je puis vous certifier que si elle a vraiment déposer une plainte à la gendarmerie, cette plainte sera suivie d'effet. Il n'y a aucune autre alternative. Je ne connais aucun gendarme digne de ce nom qui "shooterait" une victime pour des faits aussi graves.
Prenez un avocat. Cdlt
Messages postés
18100
Date d'inscription
mardi 19 novembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
18 juillet 2017
4 049 > Nicolas
5 ans après, ça va lui être vachement utile comme conseil
je reste bouche bé.....mon conseil ou le conseil des collègues ci- dessus son bon....
SUITE A VOS PLAINTES CELA NE BOUGE PAS . Alors vous écrivez au chef départemental de la gendarmerie (j'ai oublié le nom), ensuite rapprochez vous impérativement d'association(s.s.s )(important) ,suivez impérativement votre dossier jour aprés jour.....je crois aussi que vous pouvez déposer plainte pour non assistance en personne en danger devant le procureur, je crois aussi que vous pouvez saisir l'administration car il y a plusieurs endroit pour porter plainte ...documentez vous avec les bouquin qui son souvent très instructifs ,notez aussi dans votre plainte les référence des délies (article n° bla bla ,ils détestes ça..)et faite vous assisté par un avocat puisque cela ne bouge pas .regardé si vous avez droit a l'aide judiciaire...allez du courage et ne lâcher pas l'affaire (a oui regardé aussi si cela et la gendarmerie ou le commissariat..(ils se peut que l'ordre public soit sur une affaire comme la stup et qu'ils peuvent ou ne veulent pas intervenir ,super non...
Bonsoir, oui, il y a et la gendarmerie, et la police.

Elle a effectivement fait constater ses blessures pour se faire soigner, car visiblement l'agresseur n'y va pas de main morte. Le médecin lui a d'ailleurs précisé que le corps a ses limites, et que comme ce n'était pas la première agression (au minimum la troisième selon les lieux qu'elles m'a cité) elle devait être très vigilante.

Vis à vis des gendarmes, je sais juste qu'elle est allé déposer plainte plusieurs fois, non seule, et que visiblement c'est toujours sans suite. Je n'en sais pas plus. J'essaie d'aider en cherchant le plus de renseignement à fin de la protéger au mieux, car malgré toutes les tentatives de demande d'aides qu'elle a faite avec l'aide de ses parents, elle n'a aucun retour et à l'heure actuelle elle n'a plus d'espoir en ce qui concerne une aide quelconque venant les forces de l'ordre.

La Police est-elle plus efficace? Devrait-elle se tourner vers eux?

En tout cas, merci pour les réponses
Je n'ai pas de nouvelles depuis.
Elle est en effet majeur, je ne comprends donc pas pourquoi elle agis seulement selon le bon vouloir de ses parents.
J'ai tout fait pour la pousser à bouger et ne pas rester comme ça à subir sans rien dire, mais j'ai l'impression de parler dans le vent.
Je sais que c'est une jeune personne (à peine 19 ans) garçon manqué et qui paraît un peu racaille (pourtant elle ne l'ai pas) mais non elle ne côtoie pas les gens du voyage, et qui plus est elle ne connait pas du tout le type. Après, il est peut être question d'homophobie étant donné qu'elle est lesbienne et pas du genre à se cacher. Mais comment savoir si c'est cela ou non? Si le type en question est au courant ou non et si c'est pour ça qu'il la tabasse ... On est sûr de rien
Quoiqu'il en soit je ne peux pas la ligoter et l'emmener de force.
A l'heure actuelle je n'ai pas eue de retour, elle a repris le cour de sa vie comme si de rien était.
J'espère que son insouciance ne va pas lui être fatale
Utilisateur anonyme
Je comprends ,enfin ,pourquoi la gendarmerie ne bougeait pas.. Là ,nous découvrons un drôle
"d'oiseau"! ! Pour moi ce" numéro "est connu et tout le monde l'ignore car il n'y a rien à en tirer. .Elle est majeure, elle a des parents qui ne réagissent pas ou qui ne réagissent plus . .
Chère Jessie que voulez vous dire : "Je ne comprends pas pourquoi elle agit seulement selon le bon vouloir de ses parents." je ne comprends pas cette phrase !?
Maintenant je dis " elle....ne vous....dit....pas tout.....comme le sketch . IL serait bon pour elle de l'adresser à l'émission " le grand frère " ce frère aurait du boulot pour un bon moment !
Aider celui qui le mérite d'accord ,mais là c'est peine perdue.
A + KEV
bonjour
écrivez au procureur de la république de votre région en lui expliquant les dépôts de plainte sans suite a la gendarmerie avec les certificats médicaux si vous en posséder
et que se passera t-il concrètement à la suite de cela? Que se passerait-il si mon amie venait à malheureusement décéder à la suite d'une autre agression?
Vous apprendrez qu'un classement sans suite n'est pas une décision rendue par le ou les services en charge de l'enquête. Cette décision incombe au magistrat qui rend sa décision au vu des éléments rapportés (à charge ou à décharge).

Bonsoir, êtes vous dans un endroit ou il y a Police et Gendarmerie ?

Votre amie a-t-elle fait constaté par un médecin ses blessures ?

Ont-ils (les Gendarmes) acceptés au moins qu'elle dépose une main courante ?

Très bien, je lui fournit tout ces renseignement, je pense que ça la soulagera de savoir que tout n'est pas perdu
Je me met à sa place et je comprends tout à fait le dégoût qu'elle peut avoir suite plusieurs plainte sans suite alors qu'elle est en danger.

Merci beaucoup pour cette aide précieuse

Pas de quoi !

Tenez nous au courant ! (j'y tiens !)

pas de problème, selon les retours que j'aurais :)

Bonsoir, il n'est jamais inutile de déposer une plainte au Commissariat
et une également chez le Procureur de la République.

Elle vont au même endroit, certes, mais jamais à la même vitesse, alors
déposer plainte dans les deux donne la chance à l'une des deux d'arriver
avant l'autre.
Messages postés
38407
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
8 063
Bonjour
Si elle n'est pas entendu par les forces de police, qu'elle se fasse representer par une association de victime (sos femmes battues ) ou autres de ce style!
Si elle peut, elle va meme prendre un avocat pour que l'avocat oblige la police par son intervention à prendre le dépot de plainte !
Sinon , le procureur, mais vous avez l'air de dire qu'elle est découragée , donc, il vaut mieux taper fort avec ou une association ou un avocat
cordialement
Oui elle est décourage, et j'ai peur, bien que je lui fournisse toutes les infos que vous me donner, qu'elle n'agisse pas en conséquence.
En ce qui concerne un avocat, je ne sais pas si elle en a les moyens, mais rien que le faits d'aller voir la police et d'écrire au procureur devrait la faire avancer. J'espère juste qu'elle va le faire. Elle est grande et je ne peux pas la traîner jusqu'au commissariat malheureusement, et elle ne veut pas prendre de risque en m'impliquant dans l'histoire pour que l'on s'attaque à moi ensuite. Même si je ne pense pas que l'aider à déposer des plantes engendrera des agressions sur moi, je ne peux que respecter ses choix, et l'inciter vivement à agir

Je vous remercie beaucoup pour tout ses conseils
il faut agir vite....AHHH bon la gendarmerie ne bouge pas ils attendent peut être que votre amie soit décédée de coups et blessures !!!!!! mais c'est qui cette personne qui frappe gratuitement en plus "gens du voyage"vous avez des droits.... escusez moi mais cela me révolte et je connias le sujet . si c'est votre amie et que vous voulez l'aider et bien si cela se reproduit allée chez un médecin ou à l'hopital et demander à celui ci un certificat médical en constatant les blessures ,ensuite que cette amie malgrés les menaces et qu'elle trouve la force de porter plainte dans un autre commissariat ou écrivez au procureur des faits . ce qui n'est pas évident mais si ce n'est pas elle qui le fait il recommencera sur elle ou sur une autre et vous pouvez appeller( sos femme battue) bon courage et ne vous laissez pas faire on a qu'une vie ne la gachée pas.cordialement

Moi aussi je reste bouche bée... Cela fait UN MOIS (8 janvier ) que tout le monde essaie de décanter cette affaire ! Tous les conseils ont été donnés. Que faire de plus.
Cela ressemble à un roman policier (sans policier.. ) Une chose dont on n'a pas encore parlé, quel âge à cette personne ? Vous parlez de ses parents qui sont au courant, mais que font-ils pour elle ?
Ici tous, se sont mobilisés et ont cités : gendarme, police, médecin, hôpital, j'ajouterai aujourd'hui :
Le MAIRE, LE CURE pourquoi pas, TEMOINS , COMMERCANTS
Elle ne vit pas dans une grotte ...il y a du monde autour d'elle ??
Comment se fait-il qu'elle se trouve toujours sur le passage de cet agresseur ? Ne peut-elle l'éviter ? Physiquement le connait-elle ? A sa connaissance et la vôtre y-a-t 'il eu d'autres personnes qui ont été tabassées ? A-t-elle eu ou a des affinités avec un (gens du voyage) qu'elle n'ose vous confier ?
(Tout à coup je me sens l'âme d'un policier je donne l'impression de mener mon enquète.....) non pas du tout mais ça commence sérieusement à m'agacer comme d'autres certainement.
Affaire.... à suivre.