AFPR...Arnaque ou pas? [Résolu]

Signaler
-
 tidingo -
Bonjour,

Mon fils est demandeur d'emploi depuis la fin de son apprentissage et perçoit environ 350€/mois d'ARE.
On lui a proposé une convention de l'AFPR à 37h50/semaine pendant un mois pour un poste de (peut-être!) responsable adjoint en CDI.
Question: quels sont ses revenus pendant cette période d'AFPR? Est-il seulement indemnisé par le pole emploi, c'est à dire 350€/mois? Dans ce cas, bosser 162 heures pour 350€, est-ce légal? Ou de l'arnaque????
Si il décide de rompre cette convention pendant le mois, est ce qu'il continuera de percevoir l'ARE?
Merci de votre réponse.....

2 réponses

AFPR = Arnaque, Fraude, Prostitution, Retour a la case départ
J'ai murement réfléchis avant de faire appel à vos services.

J'aimerais en effet vous faire partager mon mécontentement sur les procédés vicieux du pôle emploi de Cambrai (59400), du patron qui m'a exploité, menti, ainsi que des pseudo contrats inventé par l'état, qui a pour but d'inciter les patrons à ne pas jouer le jeu et/ou respecter leur contrat.

J'ai signé un contrat de formation pré à l'embauche "AFPR" auprès du pôle emploi de Cambrai le mercredi 9 Mars 2011 et celui-ci ma fait signer ce contrat sans le dater pour X raison. Je voulais travailler, et pour ne pas faire mauvaise impression de mon nouvel employeur, j'ai signé.

De ce fait, mon patron, m'a fait commencer l'après midi même, puis les jours suivant. Seulement, lorsque j'ai reçu mon contrat à mon domicile, sur celui-ci il y avait de noter que mon "AFPR" commençait le 14 mars 2011 soit 5 jours après qu'il m'ai fait commencé. De plus, pendant c'est jours non déclaré ni par le pôle emploi, ni par l'employeur, je n'ai jamais étais payé et ai fait beaucoup d'heures supplémentaires.

Je suis alors aller voir le pôle emploi de ma ville et m'on répondu qu'il avais prévenu mon employeur, comme quoi il n'avait pas le droit de me faire commencer avant. Seulement, il m'en avait informé. Je leur ai répondu que c'était à moi qui fallait le dire, il a eu un sourir narquois.

Ceci est un premier point, j'ai donc travaillé 2 jours et demi en ayant fais environ 5 heures supplémentaires.

Pendant la période déclaré de la formation, j'ai effectué vraiment beaucoup d'heures, cela correspondait environ à 40 / 45 heures semaine. J'ai effectué ces heures pour deux raisons. La première raison, j'étais en équipe avec un autre collègue, donc puisqu'il y avait une voiture pour 2, je ne pouvais pas partir sans lui et la deuxième raison, on me promettais toutes les semaines, un poste de responsable dans un service qui aller s'ouvrir, j'ai 21 ans c'était une vraie opportunité pour moi et mon avenir.

Pendant toute ma formation, je n'ai jamais rechigné les tâches qui m'était confié, jamais rechigné les heures effectués et non payées. J'ai même effectué pendant cette formation payé à 2€ de l'heure, un travail de 22 heures consécutif ( de 8 heures du matin à 6 heures du matin avec 1 heure pour manger le midi et rien le soir.). Aucune indemnité m'a était versé.

le deuxième point, j'ai effectué énormément d'heures supplémentaires non payé ainsi que des horaires non acceptable avec aucune indemnité.

Lorsque j'ai signé cette formation, la conseillère ma annoncé que j'allais gagner 652.02€ par mois et ceux-ci, pendant la durée de la formation soit 2.6 mois.

j'ai reçu ma première paie 2 mois après avoir commencer et j'ai remarqué sur celle-ci, que le montant n'était pas celui que l'on m'avais communiqué. J'ai alors téléphoné au numéro unique du pôle emploi, et on ma fait patienté environ 3 semaines avant de me dire que la conseillère c'était trompé.

En effet pour prétendre touché cette rémunération, je devais avoir travaillé 12 lois durant les 2 dernières année ou alors 6 mois durant la dernière année, chose que je n'avais pas, puisque j'était étudiant.
j`ai demandé à avoir réparation en passant par le directeur, l'adjoint du directeur ainsi que le médiateur par lettre recommandée. Je tiens à préciser qu'aucune de ces personnes m'on répondu correctement, en effet, leurs réponses, étaient des réponses type.

le troisième point, la rémunération que m'avais promis pôle emploi lors de la signature, n'a pas était tenu suite à une erreur de la conseillère, seulement sur mon contrat de formation il y a aucune rémunération d'indiquer et j'ai du chercher pendent 2 heures avant de trouver les barèmes appliqués car sur le site du pôle emploi, il n'y a rien.

A la fin de ma formation, l'employeur c'est engagé par un contrat, à me prendre minimum 6 mois, chose qu'il n'a pas fait également, j'ai alors chercher un autre emploi et entre temps, greselle ma rappelé. Seulement, je leur ai dit que j'allais signer chez un concurrent, il m'a demandé le taux horaire et le poste occuper. De ce fait, il m'a annoncé qu'il me prenez comme responsable avec taux horaire de 11€ (il me l'a marqué sur papier libre mais non signé). Puisque j'avais fait beaucoup d'heure supplémentaire et qu'il était content de mon travail, ( il m'a établi une lettre de recommandation) j'ai vu pour moi une réel opportunité, et ai refusé l'autre contrat.

Lorsque je suis revenu pour signer le contrat, plus rien n'était pareille. Au lieux d'avoir un CDD de 6 mois, j'ai eu le droit à 1 mois. Au lieux d'avoir eu le taux horaire de 11€, j'ai eu le droit à 10.02€ et pour finir aucun statut de responsable.

Le quatrième point, j'ai refuser un emploi pour des fausses promesse, des mensonges et encore des mensonges.

J'aimerais savoir si vous pouviez m'aider dans cette affaire, si non, avez vous un bon avocat à me conseiller. Je suis à fond pour votre parti et je me permets de venir vers vous car nous avons les mêmes perspective d'avenir.

J'ai voulu faire marcher mon assurance juridique, seulement, celle-ci m'inflige 2 mois de carence avant de pouvoir l'utiliser. Je trouve cela honteux, je paie mon assurance et ne peut pas l'utiliser. Pour l'aide juridictionnel, je ne peut malheureusement pas l'avoir car il prennent en compte les revenus du foyer et ma compagne gagne de trop et ce n'est pas à elle de payer les frais onéreux des avocats. Il va me rester plus que le choix de faire un prêt.

Je vous serais vraiment reconnaissant de jeter un coup d'oeil et savoir, si j'ai réellement une chance de gagner.

En vous remerciant par avance de l'aide que vous pourrez m'apporter.
est ce que tu as ete voir les syndicats ou les prud'hommes? j'ai eu un patron qui ma exploite et je me suis dirige vers L'UNSA91 et ils sont entrain de traiter mon dossier au tribunal. jai paye 400e et mon affaire se termine en juin 2012. tous ces gens mérite la prison, au lieu de nous aider, on nous plonge encore plus vers le bas
Dossier à la une