Loyer non déclaré [Résolu/Fermé]

Signaler
-
 Utilisateur anonyme -
Bonjour,
Mon propriétaire ne daclare pas ses loyers, Ai je le droit d'arrêter de les payer

21 réponses


bonjour : Ce n'est pas un logement indépendant, C'est tout simplement une chambre chez l'habitant. Et dans une certaine limite de loyer proportionné à la surface, vu que ça fait partie de sa résidence principale, le propriétaire est exonéré, et n'a pas à déclarer les loyers.

Et cela m'a l'air d'être simplement une chambre, donc il n'est pas obligatoire qu'il y ait un coin cuisine. donc rien à redire.
N'avez-vous pas amené un frigo et un micro onde comme font les étudiants en pareil cas ?????

Vous voulez simplement trouver une combine pour essayer de ne pas payer..... Cela va devenir impossible de louer lorsqu'on voit un tel état d'esprit....
6
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 24854 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Je suis au courant, car lorque j'ai rempli ma déclaration d'impôt, j'ai signalé sur cette dernière ma nouvelle adresee, suite à ça ils m'ont répondu qu il n'y avait pas d'habitation à cette adresse. Il y a juste la résidence principale de ma propriétaire de déclaré. Elle me louie un appart atttenant à sa résidence principale. Mon appartement n'est pas connu non plus au cadastre, les impôts se sont rapprochés d'eux . Voilà pourquoi je pose cette question. En plus l appartement n'est pas dans les normes, car je n'ai pas de cuisine.
quel goujat ce paulin de me---de

on n'a pas besoin de trolls sur le forum.

bonjour : Et comment savez-vous cela ?????

De quelle manière payez vous ???? Est-ce une chambre chez l'habitant ?????

De toutes façons, ça ne vous dispense pas de payer.
Ce n'est pas une chambre, c'est un studio car sur le bail il est stipulé que c'est un studio vide., ainsi que sur l'état des lieux d'entrée

bonjour : Il y a un peu abus de langage.... Y a-t-il un évier, ou simplement un lavabo ???? S'il y a un évier, on peut considérer qu'il y a un coin cuisine. Si le local fait 16 ou 20 m2 c'est une surface équivalente à un studio. Mais enfin, lors de la visite de tels détails n'échappent pas..... Vous n'avez pas de compteur E.D.F. dans ce cas de figure, je suppose.

A noter qu'il y a eu des copropriétés avec des "studios" dans lesquels il était interdit de cuisiner, et d'ailleurs ils n'étaient pas équipés pour, et il était interdit aux locataires de les équiper.

Quelle est la surface ???? quel est le prix ???? est-ce dans une grande ville ?????

Souvent on réserve ce genre de location pratique et peu coûteux aux étudiants qui apprécient, mais pas aux gens qui travaillent.

Et suivant les revenus, on peut avoir droit aux allocations logement dans ce cas.

Si vous payez par chèque ou virement, il ne peut y avoir dissimulation, et en plus vous pouvez demander des quittances de loyer si vous en avez besoin.

Et rien ne vous empêche de chercher un vrai appartement en copropriété par exemple, si ça vous chante. Regardez les prix, les charges, en sachant que vous aurez en plus les factures d'électricité, de gaz......
Il y a qu'une pièce avec un baignoire, un lavabo et une plaque électriqueet un frigo qui m'appartient. et bien sûr une autre pièce qui me sert à dormir. Un inspecteur de l'hygiène est venu constaté les lieux et a constaté qu'il n'était pas dans les normes et a demandé qu'un coin cuisine soit installé (chose toujours pas faite).

bonjour : dans mon quartier, il y a pas mal d'étudiants et on trouve des "chambres d'étudiant" avec douche lavabo, et parfois les propriétaires ajoutent un frigo, et un micro onde, pour mettre une plaque électrique, il faudrait au moins un petit extracteur pour évacuer les odeurs de cuisine. Ma voisine a une telle chambre, et ne veut pas entendre parler de plaque électrique, et c'est à prendre ou à laisser.... mais après tout, c'est une chambre, donc.... faut savoir ce qu'on veut.

Il n'y a pas d'évier, mais pour la vaisselle très réduite, les étudiants utilisent une petite cuvette dans le lavabo, et le tour est joué.

Etant donné que tout cela était visible, je pense que votre propriétaire n'est pas tenu de faire plus. Avez-vous précisé à votre inspecteur que c'était un logement chez l'habitant ????

Il y a des gens qui sont hébergés chez des personnes âgées pour un loyer très modeste, et contre de menus services. S'ils se mettaient à avoir les mêmes exigences que vous, cela poserait problème.

Ce que vous avez, c'est le genre logement provisoire qui dépanne bien. Il semble malgré tout que cela ne soit pas trop exigu, on ne sait pas le prix que vous payez, mais si vous voulez un vrai logement, il faut prendre autre chose, mais attention de ne pas avoir de regret par la suite. Il faut voir ce que vous avez avec le prix d'un côté, et ce que vous pourriez avoir ailleurs, avec le prix et tous les frais.

On ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre, et le sourrire de la crémière.
je ne suis pas chez l'habitant puisque l appartement est déclaré indépendant de sa maison principale
Utilisateur anonyme
"il est déclaré indépendant", ensuite "il n'existe pas".
A votre place, j'aurais montré la feuille que vous a envoyé l'administration fiscale, en lui disant que que je comprends pas, et lui demander quelle est l'explication.

Il doit y avoir une explication, vous ne payez pas en espèces ??? du moins vous ne l'avez pas mentionné.

bonjour : "déclaré indépendant", c'est peut être au rez de chaussée de l'habitation principale (cas fréquent) mais ça fait tout de même partie de l'habitation principale. Une maison peut avoir plusieurs niveaux, mais ce n'est pas forcément séparé.

Bien sûr, vous ne vous douchez pas dans la baignoire du propriétaire, vous n'allez pas dans son WC, puisque vous avez tout cela sous la main si l'on peut dire, mais cela ne peut pas être un logement indépendant, même si chacun reste chez soi. Il vous loue une partie de sa résidence principale, peut importe si ce n'est pas au même étage. Et d'ailleurs les impôts vous ont dit qu'ils n'avaient pas de logement indépendant à cette adresse à part la maison du propriétaire, donc c'est clair, il me semble.

Mais des locataires qui cherchent tous les systèmes pour ne pas payer, perso, je n'en voudrais pas. Ensuite, on s'étonnera que les gens soient réticents pour louer.... On prend un logement que l'on voit, et puis on exige autre chose....

Si ça ne fait pas votre affaire, résiliez et trouvez-vous quelque chose à votre goût.

Vous n'avez pas donné le prix, je pense qu'il est faible, et que vous êtes très exigente... On n'a pas une Mercédès pour le prix d'une Twingo.
Premièrement je paie un loyer de 350 euros éllectricité, eau et gaz non compris et deuxièmement j'ai toujours payé mes loyers en temps voulu.

bonjour : Et la surface ???? Est-ce à Paris ou en province ???
la surface est de 20 m2 et c'est en Province

bonjour : Le prix est un peu élévé pour 20 m2 surtout si c'est dans une ville de moins de 50 000 habitants.

Essayez de négocier le prix à la baisse (entre 250 et 300 par exemple) si non vous lui dites que vous partez. Et comparez avant sur les annonces le prix de logements de même surface.
J'ai déjà comparé et effectivement que c'est élevé. Mais dites moi si je dois continuer à payer mon loyer malgré qu'il n'est pas connu ni des impôts et du cadastre. Ce n'est pas une excuse pour ne pas payer, mais je trouve cela malhonête

bonjour : Mais puisque c'est une chambre chez l'habitant, c'est une partie de la résidence principale du propriétaire, et par conséquent d'un point de vue fiscal, ce n'est pas séparé. Cela reste normal que ce ne soit pas connu des im^pôts ni du cadastre.

Si vos parents possèdent une maison, avec par exemple une pièce en rez-de-chaussée dont ils n'ont pas vraiment besoin, ils peuvent décider de la louer, et ils en ont le droit, et ils seront exonéré de tout impôt et n'auront rien à déclarer à condition que le loyer reste dans des limites raisonnables.

Il n'y a rien d'extraordinaire à cela, mais généralement, ce genre de location interesse plutôt les étudiants que les gens qui travaillent.

Mais si ce n'est pas plus cher ailleurs avec plus d'équipement, il vaudrait mieux changer de logement.
"ils seront exonéré de tout impôt et n'auront rien à déclarer à condition que le loyer reste dans des limites raisonnables."

En matière de déclaration de revenu je ne sais pas si les impôts se contentent de "limites raisonnables", ils sont généralement beaucoup plus précis. Et ils sont les mieux placés pour juger si les limites sont atteintes ou non...

bonjour : "limites raisonnables" terme exact employé par l'administration des impôts.... Cela est en principe un peu moins cher que le marché...
Merci à tous pour vos réponses
Cordialement
roalje
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 23 février 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
24 février 2011

Bonjour,

Je suis dans un cas presque identique sauf que je ne compte pas ne pas payer mon loyer, je loge chez l'habitant depuis 1 an pour un loyer de départ de 350.00 € plus 10,00 € d'accès internet, qui à été augmenté deux fois en 4 mois de 15.00 € (chauffage) plus 20.00 € (nouveaux arrivants payants plus cher).
Au total la propriétaire loue 3 chambres d'environ 16 m2 au 1er étage, 1 au RDC et 1 au sous sol.
Au total la somme annuelle représente entre 15 et 20 000 € non déclarés, ce qui me pose des problèmes légaux pour toutes démarches administrative, car nous sommes obligé de payer en liquide.
Tous les locataire sont salariés et la question que je pose dans quel mesure au vue de la somme ont peut ne rien déclarer.
Dossier à la une