Droit et devoir du père "de coeur"

Signaler
-
 matika -
Bonjour à vous,

J'aimerais avoir des renseignements sur une situation qui n'a pas l'air habituelle puisque je n'en trouve pas vraiment sur le forum.

Voilà, j'ai un garçon qui à eu 5 ans janvier. J'ai 22 ans, (23 fin d'année).

Le père biologique de mon fils ne s'en ai jamais préoccupé, ne l'a vu qu'une fois (mars 2004) ne l'a ni touché, ni parlé, rien. et il ne l'a vu qu'une heure pour ne jamais le revoir ensuite .

J'ai rencontré en 2004 également, alors que mon fils avait 3 mois un autre homme avec qui je suis encore actuellement et qui, au jour d'aujourd'hui a prit le role de père, mon fils l'appelle papa ...

Pour son père biologique, il faut savoir que je suis allée 3 fois devant le JAF, la première pour une pension alimentaire (150€) que j'ai obtenu mais j'ai du mettre en place le paiement direct car il ne me réglez pas !, la seconde fois je suis retournée pour obtenir l'autorité exclusive étant donné que son père biologique était ignorant en vers notre enfant et la dernière pour que mon fils porte mon nom.

J'ai obtenu toutes mes demandes.

Voilà mon problème, il y a deux ans, je me suis séparée de mon ami actuel (qui est aussi le "père de coeur" de mon fils) et, il a fait exactement pareil ... il l'a abandonné, n'a pas souhaité le voir ...

mais je me suis remise avec deux mois apres et, tout semblé s'être remis dans l'ordre .

Mais aujourd'hui rien ne va plus, je suis dépressive depuis plusieurs années, je suis en arrêt maladie depuis aout 2008, j'ai une RCH et je ne suis pas bien dans ma peau.

Mon ami veut qu'on se sépare je pense que c'est mieux en effet, nous sommes pacsés, mais, j'ai peur qu'il abandonne mon fils comme lors de notre dernière séparation !

J'aimerais tant qu'il pense à lui et qu'il assume le rôle de père qu'il a souhaité prendre !

Que puis je faire ? Que puis je faire pour que ce role qu'il assume lorsque nous sommes en couple, il 'assume également en cas de séparation ? Que puis je faire pour qu'il ne dise pas de nouveau à mon fils appelle moi par mon prénom maintenant ?

Je voudrais tant protéger mon fils de tout ça, je ne veux pas qu'il souffre des réactions que son père de coeur peut avoir et surtout qu'il se sente abandonné ...

Désolé pour ce texte (un peu trop) long, et merci d'avance pour vos réponses,

Marion

12 réponses

Messages postés
7778
Date d'inscription
lundi 9 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juillet 2009
5 669
Il n'y a pas grand chose à faire, si cet homme veut couper les ponts avec vous, vous ne pouvez pas le forcer à voir votre fils s'il ne le souhaite pas.
Il n'a aucun droit et aucun devoir.
Aucun juge n'acceptera une demande comme la vôtre, je me suis retrouvée devant le même cas de figure après avoir divorcé et mon fils n'a jamais revu mon compagnon qu'il appelait papa suite au délaissement de mon ex-mari.
Messages postés
1426
Date d'inscription
dimanche 12 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
9 août 2009
767
J'ai été ans le meme cas que toi, père bio inexistant(fuite a la grossesse) et ai rencontré qq quand mon fils avait un an, qui a considéré mon fils comme le sien et inversement.Le père bio a du verser une pension alimentaire, mais n'a jamais accepté de rencontre avec son fils, bref meme situation que toi.Et cela a duré 8ans!Mon compagnon et moi nous sommes séparés mais il reste le papa de coeur mon fils et vient regulièrement le voir et noublie jamais son anniv etc.Je pense que tu devrais expliquer a ce papa de coeur qu'une visite régulière est importante pour ton fils, que la séparation d'avec toi n'est pas remise en cause pour autant, mais que s'il tiensvraiment a couper les ponts quil le fasse petit a petit, le temps que ton fils s'habitue a le voir moins souvent.Que ca ne remet pas en cause une autre relation avec une autre femme, que ca ne l'engage a rien et assures le quil n'a aucune obligation financière ou autre, que c'est juste une question d'intelligence et de gentillesse, que c'est pour le bien du petit , que ce n'est pas définitf etc
Oui d'accord mais entre ne pas pouvoir voir son enfant et ne pas vouloir !! Je vois un fossé énorme se creuser .
Merci Marie de votre réponse.

Je trouve cela dommage pour mon fils, je ne veut pas de pension ou autre juste que le lien qu'il ont crées reste présent c'est tout et bien sur pour mon fils.

Ce soir, mon fils s'est mit à hurler quand mon compagnon est partie, c'est vraiment horible de le voir dans cette souffrance, de se sentir abandonné une seconde fois (voi troisème fois si je dois parler du père biologique).

Je ne peux meme pas prometre à mon fils qu'il le reverra puisque ce n'est meme pas sur !

Je suis dégoutée de voir que l'ont peu faire souffrir un enfant, mon enfant de cette manière.

C'est tellement facile pour mon (ex) compagnon je trouve, un enfant reste si fragile et, dans toutesles histoires du couples, en cas de séparation (dans la majorité des cas) ce sont toujours les enfants qui souffrent .
Merci Théo89 pour ton message.

J'ai tenté de lui expliquer tout ça, je lui ai dis qu'il fallait qu'il pense à lui avant nous.

Il m'a dit des choses horribles ... que je dirais pas là mais il ne veut plus rien à voir avec lui car c'est MON fils tel qu'il le dit.

Que c'est malheureux pour lui mais que c'est comme ça, que ca lui passera.

Je regrette beaucoup de chose aujourd'hui, peut être n'aurai je pas du lui laisser cette place aussi importante auprès de mon fils.

Je ne cherchait pas un père pour mon fils car j'aimais et j'aime encore mon compagnon mais cette place j'aurais du la laisser à son père biologique et je me dis que au fond c'est de ma faute si mon fils souffre aujourd'hui.

Merci en tout cas pour vos réponses.
Messages postés
1426
Date d'inscription
dimanche 12 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
9 août 2009
767
Tu as fait au mieux, et il est normal qu'étant avec quelqun pendant pluieurs années, il prenne une place(volontairement ou non) dans la vie des enfants, et bien sur les petits s'accrochent.Malheureusement tu n'as pas été avec quelqun d'assez intelligent pour ne pas etre brutal, ni pour se préoccuper de l'état d'esprit de ton fils.Ca tu ne peut rien y faire.Par contre, relativise les choses avec ton fils, dis lui que ce n'est pas grave, entoures le davantage afin quil oublie peu a peu cet homme, bref fais en sorte quil ne manque pas de confiance en lui et se sente aimé(toi, famille amis) qu'il ne voit pas ca comme un échec
Encore merci Théo89 pour ton message.

Je vais tout faire pour que mon fils ne se sente pas abandonné, qu'il se sente aimé.

Merci beaucoup.
Messages postés
7778
Date d'inscription
lundi 9 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juillet 2009
5 669
Je pense qu'il est important, même si le père biologique est absent, de ne pas faire appeler le second compagnon "papa", c'est une erreur que je ne commettrais plus aujourd'hui si c'était à refaire.

Même si le père biologique a démérité, il faut dire à l'enfant que son vrai papa c'est quand même lui ; mon fils était aussi attaché à la mère de mon compagnon qu'il considérait comme sa grand-mère et le jour où il ne l'a plus vue, et elle non plus n'a pas cherché à le revoir, ça l'a complètement cassé et il en a voulu à cette femme.
Bonjour Marie,

Je suis tout à fait d'accord et je ne ferais plus cette erreur c'est certain !

Pour ma part, mon fils est tout de même au courant qu'il a un père "biologique" mais qu'il n'a pas souhaité s'occuper de lui ...

Le prôblème du côté des grands parents ne se posent pas vraiment ... mon fils appelle les parents de mon ex compagnon "papi et mami" mais veulent garder leurs places si je leur autorise comme ils m'ont dis, ce qui se passe avec leur fils est une chose et que eux, ne souhaitez pas dénigrer mon fils.

Qu'il l'aimaient autant que leur petite fille et qu'il serait toujours la pour lui.

Mais en effet, je ne procèderais plus jamais de la même manière dans le futur si une telle situation venait à se reproduire !!

Merci à vous Marie et Théo pour vos messages !
Messages postés
1589
Date d'inscription
lundi 22 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
13 octobre 2009
1 112
Ah, ça quand au joue aux "pères intercheangables" et la confusion compagnon/père/géniteur, c'est un risque !

Plus, l'enfant va grandir, plus il cherchera à connaître son VRAI père ! Vous avez beau vouloir leur changer de "père" à vos bons vouloir et au grés de vos rencontres, il en a qu'un ! Facile d'influencer les enfants à cet age là.

Sinon, quel salaud ce géniteur. On ne lui permet que de voir son fils quelques heures, on l'écarte de sa vie, il doit payer en plus une pension pour un enfant qui en appelle un autre "papa" et le géniteur se permet d'abandonner. C'est vrai qu'il aurait du préférer le suicide.
Bonjour Pourquoipas ,

Mon fils est né en 2004 et jusqu'en 2007 je contactais toutes les semaines le père (biologique) de mon fils pour lui donner des nouvelles car mon fils à été malade.

Il ne m'a jamais appelé !! il n'a jamais voulu le voir .. je ne peux pas le forcer mais j'avoue que j'aurais vraiment aimé!

Le rôle que mon ex compagnon auprès de mon fils s'est fait "naturellement" rien n'a été calculé et j'avoue ne meme pas avoir pensé à ce qui se passerait en cas de séparation avec lui car, pour moi, les sentiments sont bien plus important que les liens de sang!

Mon fils s'est qu'il à "deux papas" un papa qui ne s'est pas occupé de lui mais qui à fait qu'il soit la aujourd'hui et il sait que j'ai beaucoup aimé cet homme mais il sait également qu'il a un papa qui s'est occupé de lui et qui arrivé après sa naissance, il le sait mais à 5 ans tout es confu !
Messages postés
1426
Date d'inscription
dimanche 12 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
9 août 2009
767
Oui je pense que les enfants finissent par comprendre en grandissant et finissent par accepter les faits, du moins a faire avec.Et je pense que pour que tout ce passe au mieux, il ne faut pas ni dire du mal du père qui a choisi d'etre absent(aprés tout c'est la vie et c'est un choix qu'il faut respecter), ni trop impliquer l'enfant dans ses sentiment avec le" nouveau papa", cela laisse moins a l'enfant le sentiment de n'etre pas aimé du premier père(donc se sent moins responsable de l'echec et garde confiance en lui meme) et suffisamment (mais pas trop)l'impliquer par le nouveau père, ce qui lui donne le sentiment d'etre aimé pour ce quil est et en cas de rupture, il realise qu'aprés tout c'et homme n'était pas obligé de l'aimer mais qu'il la fait quand mème
Messages postés
1589
Date d'inscription
lundi 22 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
13 octobre 2009
1 112
Je voudrais bien voir comment vous vous réagirez si vous ne pouviez voir vos enfants que quelques heures et si vos enfants appelleraient quelqu'un d'autre "maman"....

C'est d'une implacable logique, que moins on voit une personne, plus on devient étranger et les liens se distendent.

Et oui, il ne faut pas dire du mal du père, aussi con soit il. Car les enfants en grandissant rechercheront leur origine. Rien ne remplacera jamais les parents. Il suffit de voir les livres sur les enfants adoptés qui sont quasiment unanimes là-dessus
Messages postés
1426
Date d'inscription
dimanche 12 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
9 août 2009
767
Je ne parles que dans le cas ou le père choisit d'etre absent et refuse toute implication dans la vie de son enfant, dans les autres cas ou ON lui refuse cela, evidemment c'est différent
... il y a 17 ans, un garçon de 18 ans et une fille du même age tombent amoureux. Leur histoire d'amour dure quelques mois sans savoir encore vraiment aujourd'hui comment cela c'est produit et chacun continua sa vie de son cote. Environ un an plus tard, la fille appelle le garçon pour lui demander de venir la voir, c'est très important, il y va et découvre un bébé avec elle et dont le garçon serait le père, le garçon tétanisé ne savais plus quoi dire ou faire, il reparti chez lui et se dit que c'était surement une mise en scène de la fille pour le récupérer car il y avait une autre femme avec elle a ce moment là,,,,, le temps passe ,,,, pas de nouvelle ,,,, le garçon resta sur son idée et la fille sur son silence,,,,, puis encore un an plus tard la fille, seule, sonna a la porte du garçon en lui demandant si il voulait voir cet enfant , et elle lui dit qu'elle ne lui demandait pas de le reconnaitre pour le moment, car il n'était pas prêt ,,,,, le garçon continua a croire a une forme de folie d'histoire, et resta négatif ,,,,, le temps passa ,,,,, et 17 ans plus tard c'est l'enfant qui chercha a découvrir qui était son père de sang, car sa mère ne lui a jamais caché, alors qu'elle avait un père de coeur depuis son tout jeune age, ,,,, la rencontre se fit ,,, et la vérité des ressemblances explosa au visage du garçon ,,,, il était effondré dans lui ,,,,, mais si heureux de l'autre ,,,, il en veut à la vie ,,,, et l'histoire continue avec une grande sagesse des deux cote .....voila .... pas simple la vie***