Prime de précarité entre 2 CDD avant CDI

- - Dernière réponse :  momscarter - 3 janv. 2019 à 23:25
Bonjour,
Je suis actuellement en CDD (à temps partiel) de 3 mois jusqu'au 30 avril. mon employeur me propose un nouveau CDD de 3 mois. Puis au terme de ces 2 CDD, 1 contrat en CDI.
J'aimerai savoir si je dois bénéficier de la prime de précarité à la fin de ce 1er CDD?
Afficher la suite 

Votre réponse

6 réponses

Meilleure réponse
3
Merci
Question, si au bout des 2 CDD le CDI conclut est signé a un intitulé de poste différent ? peut on alors
toucher la prime de précarité pour le CDD ?

J'ai déjà effectué un CDD de 6 mois, et mon employeur veut que je resigne un second
CDD "en attendant les démarches du CDI" car il s'y ai pris un peu tard (mon oeil..),
l'idée est donc que le CDI se fasse pendant la période du second CDD
(au pire, on pourrait signer le CDI avant la fin du second CDD mais
le faire démarrer qu'à la fin du CDD) ... ça change quelque chose concernant la prime ?
(à ce que j'ai compris, je ne la toucherai pas ;o( )

Dire « Merci » 3

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 20606 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de NiCo
1
Merci
Bonjour,

Si votre CDD est un renouvellement (sans coupure entre les 2 contrats et avec un même motif), votre prime de précarité ne vous sera pas versée.

Et si votre CDI est conclu directement après le CDD, vous en perdrez le bénéfice également.
Commenter la réponse de co69
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 13 août 2009
Dernière intervention
13 août 2009
1
1
Merci
Bonjour mon problème est à peu pres simailaire sauf que j'ai refusé une CDI lors du 1er CDD mais on a signé un autre CDD par la suite ! Je m'explique :

Du mois de janvier au mois de mars, j'ai signé un premier CDD. Durant cette période on m'a proposé un CDI verbalement que j'ai refusé , verbalement. A la place j'ai opté pour un deuxième CDD du mois d' avril à fin aout. Je n'ai reçu aucune proposition ni écrite ni orale, de CDI à la fin de ce deuxième CDD.
J'ai proposé par écrit un CDI à temps partiel durant le deuxième CDD, qui m'a été refusé verbalement par mon employeur.

Ai- je droit à la prime de précarité pour le premier CDD? Pour le deuxième?

Petite précision, je suis embauché par une société du batiment et je n'ai jamais travaillé pour cette société. Le gérant me fait travailler dans une autre société qui n'a rien à voir dans laquelle il avait licencié une de ses employées pour motifs économiques .
Je fais donc les memes taches que l'ancienne employée mais je suis payée 4 fois moins. D'autre part , il ne m'a pas précisé si le CDI proposé lors du premier CDD était pour le compte de la boite dans laquelle je suis embauchée ou si c celle où je travaille.
Les locaux sont au meme endroit.

Est-ce légal?

Je vous remercie d'avance .
Commenter la réponse de lennaa
0
Merci
Question de logique : on ne peut pas se voir proposer un CDI et se prétendre précaire !

Pour compléter la réponse précédente : si l'employeur propose un CDI à l'issue du CDD, et que le salarié refuse cette proposition, la prime de précarité n'est pas due non plus, puisque le salarié se met volontairement en situation de précarité.
Commenter la réponse de Zyvou
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 27 septembre 2009
Dernière intervention
27 septembre 2009
0
Merci
Bonjour,
Tu n'as le droit à la précarité que si tu a un second CDD mais à un autre poste différent du premier.
Si c ' est le même poste tu toucheras la précarité qu ' à la fin du 2eme contrat. Je suis dans le même cas.
Par contre pour la seconde partie de ton message là c'est totalement illégale.
Bon courage
Commenter la réponse de CHRISTX
0
Merci
Bonjour
Je suis travailleur étranger, après 2 CDD mon employeur me propose un CDI via une promesse d'embauche écrite avant la fin de mon contrat. j'ai accepté verbalement l'offre sauf qu' administrativement l'entreprise ne peut pas me faire signer le CDI si elle n'a pas l'autorisation de me faire de travail délivrée par la préfecture. du coup je n'ai pas signé de CDI et il est prévu de le signer dès que j'aurais l'accord de la dirrecte 1 mois après la fin de mon contrat CDD. Donc:
- il y'aura une précarité entre les 2 contrats.
- l'entreprise n'a pas établi le contrat (donc pas de signature de ma part)
- je n'ai pas refusé de signer le contrat.

Est ce que j'ai le droit à la prime de précarité?

Je vous remercie
Commenter la réponse de momscarter
Dossier à la une