Divorce et maladie

[Fermé]
Signaler
Messages postés
23
Date d'inscription
vendredi 20 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
6 septembre 2009
-
 man -
Bonjour,
peut on divorcer si le conjoint a un cancer?
A voir également:

5 réponses

Messages postés
38402
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 juillet 2021
8 628
bonjour
hum ! bonne question, j'avoue que je ne sais pas, mais cela ressemblerait a un abandon de personne en danger ou une chose simillaire, me semble t'il

qui dit cancer , dit soins et maladie et mort !!!!!

je ne sais pas comment reagit la justice , j'aimerais bien avoir la reponse dailleurs

y'a t'il des enfants ?
3
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 21240 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
7778
Date d'inscription
lundi 9 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juillet 2009
5 671
Le cancer n'est pas toujours une maladie mortelle dites donc... ce n'est pas rassurant ce que je lis car j'en ai un.

Depuis la réforme, la loi n'interdit plus de divorcer d'une personne malade, et même avant la réforme il y avait des conditions d'âge qui primaient sur la maladie, c'est vrai que dans le temps par exemple on ne pouvait pas divorcée d'une personne de 75 ans quadriplégique.

Maintenant si le cancer du conjoint est la principale raison du divorce c'est qu'il n'y a pas d'amour dans le couple, moi sans sein droit, mon mari n'est pas parti, certaines jeunes femmes que j'ai croisées au centre ont elles été laissées avec enfants à charge.
Messages postés
4141
Date d'inscription
lundi 4 août 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 janvier 2011
1 014
Bonsoir ,

Et bien sûr, rassurons-nous, sur ce qui est de la maladie : dépistée, prise à temps, "combattue", de plus en plus de formes sont devenues curables, et non plus d'issue fatale obligatoire !

Donc la question posée, qui juridiquement ne semble pas trouver de réponse négative, serait plus une question de secours et de conscience, finalement : doit-on, peut-on, humainement, provoquer un grand choc au moment où quelqu'un a besoin de toute son énergie pour se battre ?

-------------------------------------------------------------------------
                               .... 3 zygomatiques suffisent pour sourire ....
                             §  même au plus bas, on devrait bien y arriver §
Messages postés
7778
Date d'inscription
lundi 9 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juillet 2009
5 671
On voit bien que vous ne vous sentez pas concernée, dans d'autres circonstances votre remarque m'aurait fait rire : dépistée, prise à temps...
Surtout quand on sait que le dépistage n'est pas systématique, que les radios non numérisées ne sont pas fiables et qu'un cancer vient sans avertir alors le "pris à temps" je suis morte de rire.
On ne se lève pas un matin avec le mot "cancer" écrit sur le front et ça peut vous emporter en un mois, sans avoir été malade auparavant .
Pris à temps, hi hi hi !
Messages postés
4141
Date d'inscription
lundi 4 août 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 janvier 2011
1 014
Bonsoir ,
Mauvais jour, Marie S ?

Hihihi ! Vous grincez, ce soir ! Ma propre situation de santé me permet largement de confirmer mes propos, mais ne m'a jamais amenée à être aigrie ou désobligeante, lorsque je broie du noir, je vais faire un tour écouter les oiseaux ...

-------------------------------------------------------------------
                               .... 3 zygomatiques suffisent pour sourire ....
                             §  même au plus bas, on devrait bien y arriver §
Messages postés
23
Date d'inscription
vendredi 20 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
6 septembre 2009

pour repondre a jaretelle, ce n'est pas la maladie la cause!!!!! elle est arrivée a ce moment la rien de plus, et je pose une question je vous demande pas votre avis!!!!!!!!!!!!
Messages postés
38402
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 juillet 2021
8 628
bonjour jojo

vous feriez justement bien de tenir compte des avis, car cela vous permet d'orienter vos recherches dans le sens des arguments présentés

on vous fait comprendre qu'il peut s'agir d'un abandon de personnes fragiles ou vulnerables?
cherchez dans ce sens la aussi

les lois se basent souvent sur la moralité , sachez le

cordialement
bien parlé!!!!!!
Messages postés
23
Date d'inscription
vendredi 20 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
6 septembre 2009

et ensuite pour celle qui se permettent de parler ou de juger, lorsque que vous etes pas dans la situation vous ne pouvez pas comprendre et sa je vous le garantie!!!!
Premièrement j'ai précisée que j'emmettais un avis personnel, ensuite quand on veux pas être jugé ou avoir un avis contraire a ce que l'on souhaite entendre, on ne viens pas posé de question sur un forum.

Et apprenez a faire la différence entre un jugement, un avis ou un conseil.
Messages postés
4141
Date d'inscription
lundi 4 août 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 janvier 2011
1 014 > jaretelle
Bonjour ,


Que chacun puisse donner un avis, sans pour autant le considérer " comme un jugement " de la situation, est bien le propre et l'intérêt du forum ? Et ce n' est parce qu'effectivement,

La question posée méritait que l'on s'on s'y arrête, dans la mesure où, juridiquement, la " clause d'exceptionnelle dureté " n'existant plus, elle ne pourrait être retenue ... Par contre, il y a sans doute des J.A.F. qui " regrettent " cette clause, protégeant certaines personnes affaiblies par des situations difficiles, et "compensent " par une importante prestation compensatoire ... ( Clause dont la suppression a fait l'objet de nombreuses discussions, amendements, etc, pour la mise au point de la réforme ! )

Donc, vous répondre que, non, une maladie de l'un des conjoints n'intervient pas dans la validité de la procédure, c'est vrai ; par contre, vous préciser les conséquences selon la position personnelle du J.A.F., qui, lui "pourrait" considérer qu'il y a sérieux préjudice pour ce conjoint, c'est bien aussi de vous en avertir ... L'utilisation du conditionnel sert à cela, à savoir qu'il faut pouvoir examiner plusieurs angles de vue possibles de la situation avant de prendre une décision .

Si vous avez déjà contacté un avocat, il vous aiguillera sur " la personnalité " du J.A.F. dont vous dépendez, notamment !

------------------------------------------------------------------------
                               .... 3 zygomatiques suffisent pour sourire ....
                             §  même au plus bas, on devrait bien y arriver §