Marge pour grossistes/distributeurs

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 16 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juin 2010
-
 qui2c -
Bonjour,

Je souhaite prochainement créer une entreprise qui proposerait des produits dans le domaine des arts de la table.

Pour évaluer les marges possibles, j'aimerai connaitre votre avis sur les marges à laisser aux grossistes et revendeurs finaux dans le cas d'un circuit long, et aux autres types de distributeurs (GSA ?)

- Grossistes : Entre 20 et 30 % ?
- Revendeurs : L'insee indique que la moyennes hors ventes de vêtements est à 28% environ donc 30%.
- Grands Magasins : Pas d'idée, 30% ?
- Grande Distribution Alimentaire : Entre les marges avant et arrière à laisser, et dont la répartition varie suivant le type de produit, je ne sais sur quoi tabler.

Pour ce qui est de la grande distri, je sais qu'il est très difficile d'y entrer, mais j'ai quelques contacts fournisseurs de GD avec lesquels j'envisage à court ou moyen terme (pas la premiere année) de travailler. Je cherche donc à étudier mes prix de vente possible suivant leur taux de marge.

L'insee indique 14% de marge commerciale pour la GD mais cela n'indique en rien les marges arrières et leur répartition avant/arrière (parfois 10/90, parfois 70/30)

Merci à tous.
Cordialement,
Florent

2 réponses

Bonjour,
Avez vous eu une réponse, car je suis également à la recherche de ces informations.

Merci
vous êtes trop loin de la cible , l'INSEE développe la marge nette du résultat, le site est flou de sa méthode de calcul, aussi en fonction de la taille de l'entreprise, un détaillant ajoute un multiple de x2.5 pour le taux standard, x3 pour du luxe.
les grossistes x0.0 à x2.5+ comme le détail. Compter l'économie est complexe , la taille du marché et de l'outils compte, aussi l'esprit de série dans les gammes.
pour exemple l'offre avt pour le détail 75% de MC pour son revendeur (en fait la publicité), le vécus pour un indépendant type vrp 45% De facturation suivant son volant d'affaire +100ke.
en un mot le volume de vente influx énormément sur la négociation et donc la marge , 10% (25) pour un très gros grossiste/importateur pour des centrales en objectif annuel, x1.35 pour le frais en supermarché de réseau.
donc marge nette
marge commerciale
marge brute
marge opérationnelle
seule la norme compte le reste est manipulation on viens de le voir.
Dossier à la une