Assurance Prêt Auto, remb décès refusé

[Résolu/Fermé]
Signaler
-
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 1 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
1 juillet 2013
-
Bonjour,

Mon mari a acheté une voiture neuve en oct 2007 aupres d'un constructeur avec un pret financé par la banque du concessionnaire et assuré décès invalidité.
En mai 2008 on a diagnostiqué un cancer à mon mari qui est décédé fin dec 2008.

De ce fait j'ai envoyé le certificat de décès ainsi que tous les documents (arret maladie, carte d'invalidité, certificat medicaux...) pour :
1 prendre en charge les mensualités du pret pendant sa maladie
2 prendre en charge le solde du pret et remboursement par l'assurance à la banque preteuse

Or je viens de recevoir un courier m'indiquant que mon mari aurait omis de déclarer etre diabétique (ce que je ne peux pas controler faute de documents) et donc qu'il y aurait fausse déclaration et donc l'assurance le radie et ne prend donc pas en charge ni les mensualités durant sa maladie ni le solde ouvert de la créance.

Mon mari était bien diabétique depuis 2000 mais son cancer est sans rapport avec le diabete.

Ai je un recours? Puis je négocier avec l'aasurance pour la prise en charge des mensualités et/ou du solde du pret?

Merci pour votre aide

5 réponses

bonjour

malheureusement si votre mari avait omis de déclarer son diabéte, la compagnie est en droit d'invoquer la nullité du contrat, le contrat d'assurance étant un contrat de bonne foi. tout cela bien sur, même si le décès n'a aucun lien avec les faits dissimulés
demandez un double de la déclaration du questionnaire médical à l'assureur
20
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 19282 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Nous avons eu la même situation avec mon Papa décédé le 06 septembres 2010 suite à une tumeur au foie révélé le 28 Aout 2009, il avait souscrit un crédit auto en Aout 2008 mais n'avais effectivement pas déclaré un traitement de FOND pour son diabète, vraiment très léger qui pour lui ne semblait certainement pas être nécessaire de le dire mais aujourd'hui nous sommes les seules héritiers avec mes frère et l'assurance ne veulent pas couvrir le crédit pour motif de Fausses déclaration au moment de la souscription du contat. Je trouve ça vraiment facile de leur part sans prendre la peine d'étudier en profondeur le cas de chaque client. Pour encaisser ils sont là, en cas de remboursement plus personne, ils doivent en avoir des gens avec ce genre de situation !!!! je trouve ça dégeulasse !!!!
Ai-je un recours ? ne serait-ce que minimun ?
Merci pour vos conseils.
bonjour

je suis d'accord avec vous , moi aussi mon mari est décédé d'un cancer fulgurant au mois de décembre 2010 date du cancer 12 juillet 2010 l'assurance prise a la diac refuse la prise en charge car il avait un traitement rien à voir avec son décés !! trop facile pour les assurances nous payons pour rien, le simple faite de les enrichir , je suis excédée, car j'en suis au deuxième refus d'assurance décés.
Nous avons payés toute notre vie pour rien, je n'ai plus aucune confiance dans les assurances , le mot d'ordre étant " trouver la faille pour ne pas rembourser " j'aimerai savoir combien est le pourcentage de remboursement?
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 20 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
20 décembre 2012
2
Bonjour,

Mon père avais un diabète de type 2 depuis 2004 mais ses résultats étaient très bon, il a contracté un prêt immobilier en 2008 et 8 mois après il a déclenché un cancer, il est mort fin 2011.
Maintenant l'assurance refuse de prendre en charge le prêt car il n'a apparemment pas déclaré son diabète lors de la signature du contrat.
Je me retrouve maintenant à 24 ans avec ma petite soeur à devoir rembourser ce prêt, je trouve ça dégelasse car il n'y a aucun lien médical entre le cancer et le diabète !!!

Je remercie donc les assureurs, les huissiers (donnez et jailloux), le notaire incompétent, les banquiers ect de m'obliger à 24 ans de rembourser la somme de 2400 euros par mois, de me bloquer mon compte, mon véhicule et de prévenir les voisins de ma situation et ainsi donc de m'offrir le luxe de travailler 16h par jour weekend compris afin de sortir la tête de l'eau. Pour couronner le tout la maison pour laquelle je me bat à brûlée cet été et l'indemnisation de l'incendie est récupérée directement par la banque, hypothèque oblige!!!

Je vais me renseigner pour savoir si il y a des cas de jurisprudence pouvant me donner raison devant un tribunal. Si quelqu'un à des informations à propos de cela ou à propos d'associations de ce type merci de me les transmettre.

D'ici quelques mois je serait peu être plus éclairé sur le sujet donc n'hésitez pas à me contacter.

Cordialement,



Gardez le moral la vie est belle !!!!
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 1 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
1 juillet 2013

Bonjour thomaspoulain,

Je me permets de vous contacter car je vis une situation similaire, papa décédé d'un cancer, refus de prise en charge du crédit voiture car il n'a pas déclaré son traitement pour l'hypertension lors de la signature du contrat. On nous accuse de fausse déclaration. Après consultation d'un avocat-conseil, qui nous a dit qu'il n'y a avait rien à faire, nous allons bientôt consulter l'association UFC Que Choisir, sans grand espoir, mais au moins on aura l'impression d'avoir tout tenté.
Avez-vous du nouveau de votre coté? J'espère que votre situation dramatique s'est un peu améliorée...
BONJOUR MON PERE EST DECEDE LE 21 JUILLET 2010 D UN CANCER QUI A DEBUTE EN 2008 .IL AVAIT SOUSCRIT UN PRET AUTO EN 2006 ET L ASSURANCE DU PRET REFUSE DE PAYER LE CREDIT POUR LES MEME MOTIF . IL AVAIT UN PEU DE DIABETE QU IL N A PAS ECRIT DANS LE DOSSIER MEDICAL . SE SONT DES VOLEURS ON PAYE DES ASSURANCES MAIS ELLES NE MARCHE JAMAIS